Actu Média

ligne déco
Sources : Libération

 En Tunisie, les femmes ont désormais le droit d'épouser des non-musulmans

 

Les Tunisiennes de confession musulmane pourront désormais se marier dans leur pays avec des non-musulmans, les circulaires ministérielles empêchant ces unions ayant été abolies, a annoncé jeudi la porte-parole de la présidence. «Tous les textes liés à l’interdiction du mariage de la…

séparation
Sources : Libération

Boris Johnson défie Theresa May sur le Brexit

Le ministre des Affaires étrangères a publié une tribune vantant un Brexit dur, perçue comme une critique de la Première ministre britannique et un défi à son autorité.

 

Boris Johnson dispose d’une grande qualité. Il peut être «très amusant», a déclaré…

séparation
Sources : L'Humanité

Réforme XXL du code du travail, feu-vert pour les ordonnances et après ?

C’est fait, la loi habilite le gouvernement à prendre par ordonnances toutes mesures pour réformer le code du travail. Reste encore à les ratifier.

Après le feu vert du Conseil constitutionnel par délibération du 7 septembre 2017 , samedi 16 septembre a été…

séparation
Sources : L'Obs

Mini-jobs", travail précaire... Etre pauvre sous Merkel

"Mini-jobs", travail précaire, douze ans après les réformes qui ont flexibilisé le marché du travail, le pays le plus riche d'Europe compte, aussi, de plus en plus de personnes en grande difficulté. Reportage.

"Moi, pauvre ?" Ulrich Arenz est stupéfait. "C'est…

séparation
Sources : Boursorama

Quand le Président Macron pratique un double discours...

Il y aurait un "Macron côté jardin" et un "Macron côté cour". Illustration à Athènes le 7 septembre : devant les caméras, le chef de l'Etat prône la solidarité. Quelques heures plus tard, à Paris, il joue la concurrence entre les États-membres. Pour…

séparation
Sources : Libération

Aide publique au développement : «La plus importante coupe budgétaire jamais connue»

Alors qu'Emmanuel Macron avait promis que cette aide atteindrait 0,7 % du revenu national brut d'ici 2030, le gouvernement a annoncé lundi une réduction de 141 millions d'euros.
Le gouvernement «tiendra la parole de la France» sur la question du déficit, confirmait lundi Gérald Darmanin, ministre des Comptes…

séparation
Sources : Libération

Pollution de l’air : le Conseil d’État enjoint au gouvernement d’agir

Mercredi, la plus haute juridiction administrative a demandé au gouvernement d’agir dans les meilleurs délais contre la pollution de l’air aux particules fines PM10 et au dioxyde d’azote. Une décision inédite pour cette instance.

 

 

séparation
Sources : L'Humanité

Loi travail. Extension du CDI de chantier, en marche vers la précarité généralisée

 

Cumulant les inconvénients sans les avantages de l’intérim et du CDD, le CDI dit de chantier ou de projet est dans les plans du gouvernement. Un contrat de travail précaire, sans durée prédéfinie, que l’employeur peut rompre à sa guise.

séparation
Sources : Le Monde

En Israël, les femmes se libèrent sur grand écran

Un événement considérable est survenu au Festival international du film de Haïfa, en octobre 2016. Trois films, réalisés par des femmes, étaient en compétition, traitant d’un même thème : la difficile coexistence entre Palestiniens et Israéliens. Pour la première fois, les premiers cessaient d’être des…

séparation
Sources : Le Monde

Xi Jimping appelle Donald Trump pour faire baisser la tension avec la Corée du Nord

Le président chinois, Xi Jinping, a plaidé auprès du président des Etats-Unis,Donald Trump, pour une solution pacifique de la crise autour du programmenucléaire nord-coréen, affirme la chaîne de télévision chinoise CCTV sur son site Internet, mercredi…

séparation

L’agroécologie

76b79a1f9b90edc517ff4b7acf7b5eff.jpg

Témoignages. Du marché de gros de Perpignan au Conflent, les enjeux de la nouvelle agriculture dans le département. Paroles d’acteurs locaux.

Pour Marc Médina, le Marché de Gros (St Charles) est un des principaux vecteurs de la transition agroécologique en Métropole Perpignan Méditerranée. Dans le Conflent, Maurice Picco et Caroline Blazin de Nature et Progrès placent la production bio locale au cœur de leur combat pour la préservation de la planète et le développement vers une alimentation saine pour tous.

Métropole Perpignan Méditerranée

Marc Médina, maire de Torreilles est conseiller communautaire (tourisme, agriculture, viticulture, marché de gros St Charles, espaces naturels). Il souligne que même si la compétence agricole est à présent à la Région, des partenariats et conventions permettent à la communauté urbaine de mener des actions. Marc Médina a soutenu le développement dynamique du marché de gros St Charles, assurant des circuits courts à 170 producteurs locaux ainsi qu’une traçabilité absolue des multiples produits à 200 acheteurs d’Occitanie. Il précise aussi que la nouvelle protection des captages et des potences agricoles améliore la préservation de nos ressources en eau.

En Conflent

Caroline Blazin, chargée de mission pour l’association Nature et Progrès a un solide bagage académique. Maurice Picco, militant bio depuis 43 ans a assuré la coprésidence de nombreuses associations dont celle de Nature et Progrès. Régisseur d’un domaine de 230 ha en bio dans l’Aude, il est à présent agriculteur à Lloncet, Los Masos. Tous deux se complètent pour mener une action forte dans le Conflent. Le terme «agroécologie» est un mot nouveau pour une lutte que Maurice Picco mène depuis les années 70. Il était alors résistant dans un monde chimique. Aujourd’hui, la résistance se fait face au marché d’un monde capitaliste. Tous deux restent confiants: « l’intérêt pour une alimentation saine et pour la préservation de la planète est grandissant et les politiques seront de plus en plus contraints d’en tenir compte.»

Nature et Progrès agit

La question de la distribution est centrale. Mais promouvoir le local ne suffit pas: il faut qu’il soit de qualité. Avec Nature et Progrès, c’est aussi une charte et des labels à critères multiples. Pour vivre de son exploitation, les filières courtes sont indispensables, c’est pourquoi des efforts sont mis sur l’organisation des ventes. Au lieu de livrer lui-même, un producteur peut combler le chargement d’un autre; des sites WEB aident à rationaliser l’organisation des filières courtes. Ce qui manque localement, c’est une plateforme de vente efficace, alors que les acheteurs sont assez nombreux. La lutte contre le gaspillage est au programme. Si on reprend une tonne d’invendus au marché de gros, plutôt que de la jeter, on la conditionne dans les meilleurs délais.

Échanges et entraide entre agriculteurs, fabrication maison des intrants (des poules pour l’engrais, des piquets en bois, etc.) la transition agroécologique est une approche globale qui passe par des solutions multiples adaptées à chaque circonstance. «Pour préserver la planète, il s’agit en premier lieu d’arrêter toute pollution immédiatement» s’exclament-ils tous deux.

Rédigé le 09/11/2017

Veronika Daae