Actu Média

ligne déco
Sources : Mediapart

Une journée d’études sur l’asile LGBT censurée à l’université de Vérone

En Italie aussi, les libertés académiques sont menacées, et la démocratie avec elles. L’extrême droite arrive à peine au pouvoir que les effets s’en font déjà sentir : sous la pression politique, le président de l’Université de Vérone décide la suspension d’une journée…

séparation
Sources : Nouvel Obs

Avec les migrants à Paris : "Je veux bien aller n'importe où, mais pas rester là"

Le ministre de l'Intérieur a annoncé l'évacuation "à bref délai" des différents camps de migrants parisiens où vivent près de 2.400 personnes. Reportage dans le 19e arrondissement.

 

séparation
Sources : Rue89

Attentat masculiniste de Toronto : " Les femmes disent maintenant qu’elles ont peur"

Mélissa Blais, chercheuse québécoise spécialiste de l'antiféminisme, revient sur l'attaque à la voiture bélier de Toronto.

 

séparation
Sources : Le Monde

Appel à cesser le travail à 15 h 40 et manifestations pour la journée des droits des femmes

Des associations et des syndicats ont voulu faire du 8 mars une journée de lutte pour rappeler les inégalités dont les femmes continuent d’être victimes.

 

Des mobilisations ont été organisées dans toute la France, jeudi 8 mars, y compris dans des…

séparation
Sources : Le Monde

Sans-abri : l’inquiétude des associations sur le maintien d’hébergements d’urgence

 Les SDF logés en urgence grâce au plan hivernal risquent de se retrouver à la rue à la fin du mois si aucune disposition n’est prise, alerte un collectif.
« C’est un compte à rebours infernal qui nous est actuellement imposé. » Florent Gueguen, directeur…

séparation
Sources : Mediapart

Les leçons du scrutin italien

Retour sur la victoire du Mouvement cinq étoiles en Italie, dimanche 4 mars, et ses conséquences pour l'Europe.

 

Le Mouvement Cinq Étoiles est le vainqueur des législatives du 4 mars 2018 en Italie, et l’extrême droite de la Ligue du…

séparation
Sources : orange info

Peines de prison: seulement "quelques mesures d'affichage" (PCF)

Le Parti communiste a déploré mercredi que la réforme du système des peines de prison présentée la veille par Emmanuel Macron ne comporte que "quelques mesures d'affichage", qui laissent selon lui "entières" les questions de la prévention et des moyens humains et…

séparation
Sources : Libération

 En Tunisie, les femmes ont désormais le droit d'épouser des non-musulmans

 

Les Tunisiennes de confession musulmane pourront désormais se marier dans leur pays avec des non-musulmans, les circulaires ministérielles empêchant ces unions ayant été abolies, a annoncé jeudi la porte-parole de la présidence. «Tous les textes liés à l’interdiction du mariage de la…

séparation
Sources : Libération

Boris Johnson défie Theresa May sur le Brexit

Le ministre des Affaires étrangères a publié une tribune vantant un Brexit dur, perçue comme une critique de la Première ministre britannique et un défi à son autorité.

 

Boris Johnson dispose d’une grande qualité. Il peut être «très amusant», a déclaré…

séparation
Sources : L'Humanité

Réforme XXL du code du travail, feu-vert pour les ordonnances et après ?

C’est fait, la loi habilite le gouvernement à prendre par ordonnances toutes mesures pour réformer le code du travail. Reste encore à les ratifier.

Après le feu vert du Conseil constitutionnel par délibération du 7 septembre 2017 , samedi 16 septembre a été…

séparation

Ils disent non au gazoduc !

8ce4d5b0a818a27078ee6fcfc630a329.jpg

Perpignan. Plusieurs associations contestent un gazoduc de plus de 100 kms de Barbaira (Aude) à la frontière espagnole, des réunions ont commencé.

La société STEP-Tigf*, en charge du projet, a commencé les «concertations». En Espagne, les travaux ont commencé en 2012 (Enagas). Neuf réunions ont ainsi été programmées dans les deux départements, (la prochaine à Estagel mardi 12 décembre) et pour clôturer, les deux dernières se tiendront à Perpignan et Narbonne les 22 et 23 Janvier. «Il ne s’agit pas d’une enquête publique, mais d’une promotion organisée autour de l’idée répétée: un projet européen de solidarité énergétique et une opportunité pour répondre aux besoins régionaux. Huit «communicants» rencontrent donc les élus le matin et les citoyens le soir, et jamais tous ensemble» tiennent à préciser les participants. Il y a là Jacqueline Balvet (ATTAC commission écologie et société) avec Anne Gaudron, Eric Lebalier (Alternatiba 66), Claude Bascompte (Les amis de la terre), et deux militants de Catalogne: Carol de Gérone (Plateforme riposte… avec une cinquantaine d’associations) et Kevin, Américain de Barcelone responsable de «No Mes Gaz» et d’un collectif «Gaztivists».

Des arguments solides

Il y a d’abord la mainmise des grandes entreprises privées dans l’organisation de la production et de la distribution de l’énergie gazière en Europe. «Plus de 100 millions d’euros ont été dépensés pour le lobbying en 2016 auprès des institutions européennes» rapporte un document détaillé de l’Observatoire des multinationales* le 31/10/2017. Il y a ensuite la baisse des besoins en gaz: «La demande de gaz au sein de l’UE affiche une baisse de 13% en 2016». L’Espagne est en surcapacité (Gazoducs en provenance du Niger et de l’Afrique du Nord et États-Unis dans les ports méthaniers) et doit vendre et exporter. Or les besoins européens ne justifient en rien un transfert massif de gaz vers le nord de l’Europe. L’interdiction française du procédé de fracturation hydraulique pour l’extraction de gaz de schiste volerait en éclat avec l’importation de produits principalement issus de ces techniques destructrices. «Et ça, ce n’est pas acceptable» confient en chœur les membres du collectif. Le niveau des dépenses engagées (qui manquent pour la recherche en terme d’énergies renouvelables), les risques sanitaires et les effets visibles d’atteinte à l’environnement rajoutent à l’ensemble les raisons de «s’opposer à la réalisation du projet».

Le PCF rejoint le collectif

Extraits du communiqué: «C’est une affaire de «gros sous» liée à la libéralisation du marché de l’énergie, (…). Les traders ont besoin de ces autoroutes pour faire circuler le gaz, très souvent de schiste, acheté à un instant T dans des pays (…). Nous ne sommes pas là dans la transition énergétique, mais dans la transaction financière… Pour ces raisons, le PCF 66 rejette le gazoduc ici et ailleurs dans les Pyrénées».

*STEP Tigf: South Transit East Pyrenees Transports et Infrastructures Gaz France

* Document complet sur internet «Corporate Europe Observatory»

Rédigé le 07/12/2017

Michel Marc