Actu Média

ligne déco
Sources : Mediapart

Une journée d’études sur l’asile LGBT censurée à l’université de Vérone

En Italie aussi, les libertés académiques sont menacées, et la démocratie avec elles. L’extrême droite arrive à peine au pouvoir que les effets s’en font déjà sentir : sous la pression politique, le président de l’Université de Vérone décide la suspension d’une journée…

séparation
Sources : Nouvel Obs

Avec les migrants à Paris : "Je veux bien aller n'importe où, mais pas rester là"

Le ministre de l'Intérieur a annoncé l'évacuation "à bref délai" des différents camps de migrants parisiens où vivent près de 2.400 personnes. Reportage dans le 19e arrondissement.

 

séparation
Sources : Rue89

Attentat masculiniste de Toronto : " Les femmes disent maintenant qu’elles ont peur"

Mélissa Blais, chercheuse québécoise spécialiste de l'antiféminisme, revient sur l'attaque à la voiture bélier de Toronto.

 

séparation
Sources : Le Monde

Appel à cesser le travail à 15 h 40 et manifestations pour la journée des droits des femmes

Des associations et des syndicats ont voulu faire du 8 mars une journée de lutte pour rappeler les inégalités dont les femmes continuent d’être victimes.

 

Des mobilisations ont été organisées dans toute la France, jeudi 8 mars, y compris dans des…

séparation
Sources : Le Monde

Sans-abri : l’inquiétude des associations sur le maintien d’hébergements d’urgence

 Les SDF logés en urgence grâce au plan hivernal risquent de se retrouver à la rue à la fin du mois si aucune disposition n’est prise, alerte un collectif.
« C’est un compte à rebours infernal qui nous est actuellement imposé. » Florent Gueguen, directeur…

séparation
Sources : Mediapart

Les leçons du scrutin italien

Retour sur la victoire du Mouvement cinq étoiles en Italie, dimanche 4 mars, et ses conséquences pour l'Europe.

 

Le Mouvement Cinq Étoiles est le vainqueur des législatives du 4 mars 2018 en Italie, et l’extrême droite de la Ligue du…

séparation
Sources : orange info

Peines de prison: seulement "quelques mesures d'affichage" (PCF)

Le Parti communiste a déploré mercredi que la réforme du système des peines de prison présentée la veille par Emmanuel Macron ne comporte que "quelques mesures d'affichage", qui laissent selon lui "entières" les questions de la prévention et des moyens humains et…

séparation
Sources : Libération

 En Tunisie, les femmes ont désormais le droit d'épouser des non-musulmans

 

Les Tunisiennes de confession musulmane pourront désormais se marier dans leur pays avec des non-musulmans, les circulaires ministérielles empêchant ces unions ayant été abolies, a annoncé jeudi la porte-parole de la présidence. «Tous les textes liés à l’interdiction du mariage de la…

séparation
Sources : Libération

Boris Johnson défie Theresa May sur le Brexit

Le ministre des Affaires étrangères a publié une tribune vantant un Brexit dur, perçue comme une critique de la Première ministre britannique et un défi à son autorité.

 

Boris Johnson dispose d’une grande qualité. Il peut être «très amusant», a déclaré…

séparation
Sources : L'Humanité

Réforme XXL du code du travail, feu-vert pour les ordonnances et après ?

C’est fait, la loi habilite le gouvernement à prendre par ordonnances toutes mesures pour réformer le code du travail. Reste encore à les ratifier.

Après le feu vert du Conseil constitutionnel par délibération du 7 septembre 2017 , samedi 16 septembre a été…

séparation

Aide à domicile et EPHAD dans le rouge

ddf6e98fdd6b296049e0cae5080939bc.jpg

Démarche. Des élu-e-s, dont Françoise Fiter, ont alerté la ministre, récit.

«Le 19 décembre dernier, avec deux autres élues départementales du Val de Marne et des Côtes d’Armor, je faisais partie de la délégation conduite par Dominique Watrin et Laurence Cohen sénateur et sénatrice communistes, reçue par la conseillère parlementaire de la ministre de la Santé Agnés Buzyn. L’objet de cette rencontre portait sur la crise profonde vécue par le secteur de l’aide à domicile et par les EHPAD publics et non lucratifs. Nos interventions ont illustré cette crise avec des exemples concrets. J’ai souligné, pour ma part, la situation d’urgence dans laquelle se trouvent les EHPAD dans les Pyrénées-Orientales, avec cette angoisse dont témoignent les personnels et leurs organisations syndicales de travailler souvent sans respecter la dignité des personnes âgées. Le manque de moyens humains est criant et dans les P.-O, les syndicats de salariés évaluent à 392 le manque de postes. De plus les EHPAD publics sont pénalisés par la politique de convergence tarifaire alors que tous les indicateurs sont déjà au rouge (manque de personnel, suppressions de contrats aidés, précarisation des salarié-e-s, qualité des services réduits au minimum pour un reste à charge élevé…).Mêmes difficultés pour le secteur de l’aide à domicile que l’on parle sans cesse de moderniser alors que la précarité et les bas salaires qui le caractérisent exigeraient là aussi des moyens à la hauteur des besoins

L’échange franc et direct n’a pas permis toutefois que soient prises en compte nos demandes de rémunérations des services d’aide à domicile « au juste prix » et d’abandon d’une réforme de la tarification des EHPAD aux conséquences catastrophiques en adoptant, par exemple, un moratoire.

D’ores et déjà, certains départements, et c’est le cas des Pyrénées-Orientales, ont fait le choix politique de dépenser des centaines de milliers d’euros supplémentaires, dans un contexte de baisse drastique de leurs moyens, pour limiter la casse : perte de 4 à 5 aides-soignantes dans certains EHPAD ; budgets amputés de dizaines de milliers d’euros dès 2018…Cette situation ne peut pas durer !

Notre délégation a fait part à la conseillère de la ministre du soutien total des parlementaires et élu.e.s communistes aux mouvements de grève en cours dans certains EHPAD et à la grève nationale à l’appel des syndicats de salarié-es le 30 janvier (CFDT, CFTC, CGT, FO et UNSA). Nous avons renouvelé notre désaccord total avec un système profondément injuste qui aboutit à diminuer encore les moyens des EHPAD publics et non lucratifs et exprimé notre inquiétude de la dégradation des conditions de travail de l’aide à domicile, de la non valorisation de ces métiers si difficiles. Nous avons appelé la Ministre à en tirer au plus vite toutes les conséquences.»

Rédigé le 11/01/2018

Françoise Fiter Vice-présidente Du Conseil Départemental En Charge Du Handicap