Actu Média

ligne déco
Sources : l'Humanité

Le siège du PCF à Lyon attaqué par des fascistes

Le local départemental du Parti communiste a été dégradé mercredi, dans une ville où l’extrême droite agit en toute impunité.

séparation
Sources : Libération

LES ARCHÉOLOGUES, NOUVEAUX DAMNÉS DE LA TERRE

Si la loi d’août 2003 instaurant l’ouverture à la concurrence du marché de l’archéologie préventive a permis de créer des emplois, les conditions de travail se sont profondément dégradées. Rencontre en Haute-Savoie avec les prolétaires de la poussière.

 

séparation
Sources : Libération

«Tolérance zéro» aux Etats-Unis : l’avenir des familles immigrées en péril

La politique de Trump a déjà eu des conséquences dévastatrices pour les sans-papiers arrêtés récemment, notamment pour les enfants, qui ne sont pas certains de retrouver leurs parents.

 

séparation
Sources : Mediapart

Une journée d’études sur l’asile LGBT censurée à l’université de Vérone

En Italie aussi, les libertés académiques sont menacées, et la démocratie avec elles. L’extrême droite arrive à peine au pouvoir que les effets s’en font déjà sentir : sous la pression politique, le président de l’Université de Vérone décide la suspension d’une journée…

séparation
Sources : Nouvel Obs

Avec les migrants à Paris : "Je veux bien aller n'importe où, mais pas rester là"

Le ministre de l'Intérieur a annoncé l'évacuation "à bref délai" des différents camps de migrants parisiens où vivent près de 2.400 personnes. Reportage dans le 19e arrondissement.

 

séparation
Sources : Rue89

Attentat masculiniste de Toronto : " Les femmes disent maintenant qu’elles ont peur"

Mélissa Blais, chercheuse québécoise spécialiste de l'antiféminisme, revient sur l'attaque à la voiture bélier de Toronto.

 

séparation
Sources : Le Monde

Appel à cesser le travail à 15 h 40 et manifestations pour la journée des droits des femmes

Des associations et des syndicats ont voulu faire du 8 mars une journée de lutte pour rappeler les inégalités dont les femmes continuent d’être victimes.

 

Des mobilisations ont été organisées dans toute la France, jeudi 8 mars, y compris dans des…

séparation
Sources : Le Monde

Sans-abri : l’inquiétude des associations sur le maintien d’hébergements d’urgence

 Les SDF logés en urgence grâce au plan hivernal risquent de se retrouver à la rue à la fin du mois si aucune disposition n’est prise, alerte un collectif.
« C’est un compte à rebours infernal qui nous est actuellement imposé. » Florent Gueguen, directeur…

séparation
Sources : Mediapart

Les leçons du scrutin italien

Retour sur la victoire du Mouvement cinq étoiles en Italie, dimanche 4 mars, et ses conséquences pour l'Europe.

 

Le Mouvement Cinq Étoiles est le vainqueur des législatives du 4 mars 2018 en Italie, et l’extrême droite de la Ligue du…

séparation
Sources : orange info

Peines de prison: seulement "quelques mesures d'affichage" (PCF)

Le Parti communiste a déploré mercredi que la réforme du système des peines de prison présentée la veille par Emmanuel Macron ne comporte que "quelques mesures d'affichage", qui laissent selon lui "entières" les questions de la prévention et des moyens humains et…

séparation

Grève des enseignants

859649a049e301904aa06b7d3e61f450.jpg

Action syndicale. Grégory Raynal, secrétaire départemental de la FSU, répond.

Qu’est-ce-qui a conduit le premier degré à rejoindre la grève?

Avant tout la pénurie de postes. 55 postes auraient été nécessaires dans les P.-O. pour simplement assurer les dédoublements des CP en REP et CE1 en REP+ voulus par le gouvernement, plus 23 postes pour les CP en REP+ de 2017. Or seuls 36 postes ont été attribués. Si ces dédoublements sont mis en place, ils le seront au détriment des maternelles, des écoles en milieu rural et de l’éducation spécialisée.

Qu’en est-il du second degré?

Même pénurie. 18 collèges sur 31 voient leur dotation horaire baisser alors que sont attendus 464 élèves de plus. Quant aux lycées, ils perdent 140 heures et 6 lycées sur 10 ont une dotation en baisse. Les effectifs, déjà lourds, vont mécaniquement augmenter et des options seront supprimées.

D’autres sujets de mécontentement?

Nous dénonçons aussi la réforme du lycée qui devrait s’appliquer en seconde dès la rentrée 2018, et ainsi préparer le nouveau bac. Pour les syndicats, ce bac, avec le choix de disciplines majeures et mineures, revient à une orientation précoce. Il va accroître la sélection et accentuer la mise en concurrence entre établissements. Nous dénonçons enfin le nouvel accès à l’Université «Parcoursup». Mais pour nous, le cœur du problème est le manque de places à l’Université. En cinq ans, 200000 étudiants ont été accueillis sans aucun moyen supplémentaire. 40000 lycéens de plus sont attendus à la rentrée prochaine et rien n’a été anticipé. En fait, il manque actuellement l’équivalent de dix universités.

Enfin, nous dénonçons les attaques contre la Fonction publique: gel du point d’indice, augmentation de la CSG, suppression de 120000 postes, etc. La grève du 6 n’est qu’un début.

Photo ©D.R.

Rédigé le 08/02/2018

A.-M. Delcamp