Actu Média

ligne déco
Sources : Libération

Adieu poissons, oiseaux, mammifères, amphibiens et reptiles : 60% des vertébrés ont disparu en 44 ans

 

D'après «l'indice planète vivante», calculé par la Société zoologique de Londres à partir de 4005 espèces entre 1970 et 2014, et révélé ce mardi dans un rapport de WWF, les populations d'animaux sauvages se sont effondrées. La dégringolade est encore plus marquée dans les…

séparation
Sources : l'Humanité

Le siège du PCF à Lyon attaqué par des fascistes

Le local départemental du Parti communiste a été dégradé mercredi, dans une ville où l’extrême droite agit en toute impunité.

séparation
Sources : Libération

LES ARCHÉOLOGUES, NOUVEAUX DAMNÉS DE LA TERRE

Si la loi d’août 2003 instaurant l’ouverture à la concurrence du marché de l’archéologie préventive a permis de créer des emplois, les conditions de travail se sont profondément dégradées. Rencontre en Haute-Savoie avec les prolétaires de la poussière.

 

séparation
Sources : Libération

«Tolérance zéro» aux Etats-Unis : l’avenir des familles immigrées en péril

La politique de Trump a déjà eu des conséquences dévastatrices pour les sans-papiers arrêtés récemment, notamment pour les enfants, qui ne sont pas certains de retrouver leurs parents.

 

séparation
Sources : Mediapart

Une journée d’études sur l’asile LGBT censurée à l’université de Vérone

En Italie aussi, les libertés académiques sont menacées, et la démocratie avec elles. L’extrême droite arrive à peine au pouvoir que les effets s’en font déjà sentir : sous la pression politique, le président de l’Université de Vérone décide la suspension d’une journée…

séparation
Sources : Nouvel Obs

Avec les migrants à Paris : "Je veux bien aller n'importe où, mais pas rester là"

Le ministre de l'Intérieur a annoncé l'évacuation "à bref délai" des différents camps de migrants parisiens où vivent près de 2.400 personnes. Reportage dans le 19e arrondissement.

 

séparation
Sources : Rue89

Attentat masculiniste de Toronto : " Les femmes disent maintenant qu’elles ont peur"

Mélissa Blais, chercheuse québécoise spécialiste de l'antiféminisme, revient sur l'attaque à la voiture bélier de Toronto.

 

séparation
Sources : Le Monde

Appel à cesser le travail à 15 h 40 et manifestations pour la journée des droits des femmes

Des associations et des syndicats ont voulu faire du 8 mars une journée de lutte pour rappeler les inégalités dont les femmes continuent d’être victimes.

 

Des mobilisations ont été organisées dans toute la France, jeudi 8 mars, y compris dans des…

séparation
Sources : Le Monde

Sans-abri : l’inquiétude des associations sur le maintien d’hébergements d’urgence

 Les SDF logés en urgence grâce au plan hivernal risquent de se retrouver à la rue à la fin du mois si aucune disposition n’est prise, alerte un collectif.
« C’est un compte à rebours infernal qui nous est actuellement imposé. » Florent Gueguen, directeur…

séparation
Sources : Mediapart

Les leçons du scrutin italien

Retour sur la victoire du Mouvement cinq étoiles en Italie, dimanche 4 mars, et ses conséquences pour l'Europe.

 

Le Mouvement Cinq Étoiles est le vainqueur des législatives du 4 mars 2018 en Italie, et l’extrême droite de la Ligue du…

séparation

Procès inique

48815425bd984cf3d54eacafc668005e.png

Catalogne. En l’absence de délit il ne saurait y avoir de sanction !

En démocratie, mettre des urnes dans des lieux publics avec l’accord de ceux qui ont une autorité reconnue sur ces mêmes locaux, inciter la population à aller voter, manifester ou résister pacifiquement malgré la violence exercée contre soi, constitue-t-il, ou peut-il constituer un délit? C’est la question que pose, à tous les démocrates du monde quelle que soit leur position sur les états-nations, le procès contre une bonne quinzaine de personnes en Catalogne sud. Voilà l’enjeu de la situation que nous observons de l’autre côté des Pyrénées.

Les poursuites doivent-être abandonnées

Le parquet espagnol poursuit les intéressés pour rébellion, sédition, détournement de fond publics. Pour cela, il demande 25 ans de prison pour Oriol Junqueras, dirigeant de l’ERC (vice-président du gouvernement de la Generalitat de Catalunya), 17 pour Carme Forcadell (venue du mouvement citoyen), présidente du parlement de Catalogne, 11 pour le major Trapero, patron des Mossos d’Esquadra. Pourtant, l’efficacité de ce dernier durant l’enquête qui a suivi les attentats de Barcelone et Madrid de l’été 2017 a été unanimement reconnue en Europe et dans le monde.

Le procureur qui este au nom du gouvernement espagnol ne requiert pas quant à lui la rébellion ce qui peut permettre aux juges de condamner les mêmes à 8, 5 et 3 ans de prison. En apparence certains pourraient s’en féliciter voire s’en gausser! En vérité, je pense que c’est un sacré coup tordu de l’actuel gouvernement espagnol! Pourquoi? D’abord parce que cette «proposition» maintient la notion de délit donc de punition! Ce que contestent bien sûr les défenseurs des personnes poursuivies, emprisonnées ou exilées. Par ailleurs cela vise à rendre «acceptable» une condamnation de 5 ans, au regard de la folie des 25 ans d’emprisonnement requis contre Oriol Junqueras par le parquet. Enfin, le délit de rébellion (intenable) supprimé des réquisitions, pourrait permettre de redemander aux juges allemands, belges, écossais ou suisses, l’extradition de Carles Puigdemont et d’autres exilés

En réalité les seules revendications possibles, justes et acceptables, sont l’abandon de tout procès contre les catalans poursuivis, l’organisation, en Catalogne sud, d’un référendum sur l’avenir de la Catalogne, acté avec le gouvernement espagnol et contrôlé par l’Union Européenne (statu quo, fédéralisme ou indépendance). En dehors de ces deux conditions pas de solutions durables en Catalogne sud.

Rédigé le 08/11/2018

Nicolas Garcia