Actu Média

ligne déco
Sources : L'humanité

STRATÉGIE DE CRISE DE COVID-19 : QUE FAUT IL FAIRE POUR SORTIR DU CONFINEMENT ?

 

La vague du COVID-19 poursuit sa progression en Europe et s’intensifie dans le reste du monde ;…

séparation
Sources : L'Indépendant

Coronavirus - Hôpital de Perpignan - Hugues Aumaître : "Restez confinés, c'est le moment ou jamais"

 

Chef du service maladies infectieuses et tropicales à l'hôpital de Perpignan, Hugues Aumaître fait le point sur…

séparation
Sources : Marianne

Patrons, finance, En Marche : au-delà de BlackRock, ces Légions d'honneur attribuées à des proches du pouvoir

Parmi les 487 personnes figurant dans la promotion civile de la Légion…

séparation
Sources : Libération

Retraites : le trafic SNCF et RATP toujours perturbé mardi

Le mouvement social

Sources : L'Humanité

Le mépris d’Emmanuel Macron rebooste le mouvement social

Dans sa traditionnelle séance de vœux, le chef de l’État a répondu par une fin de non-recevoir méprisante aux Français qui refusent sa réforme des pensions. Et renforcé leur détermination…

séparation
Sources : L'Humanité

Inégalités. Les femmes, un Alibi de la réforme qui perd de points

Le gouvernement affirme qu’elles seront les gagnantes de son nouveau régime. Les premiers détails montrent au contraire des régressions, alors que leurs pensions sont en moyenne déjà 25 % moins…

séparation
Sources : L'Humanité

Mobilisation. Les salariés de la culture entrent dans la danse.

Les musiciens et danseurs grévistes de l’Opéra de Paris ont marqué les…

séparation
Sources : l'Humanité

LE MESSAGE EXCLUSIF DE LULA AUX LECTEURS DE L’HUMANITÉ

Depuis sa prison, l’ancien président nous a fait parvenir ce texte où il remercie les marques de soutien et appelle à poursuivre la mobilisation pour sa libération et pour le respect de la démocratie au Brésil.

Le monde regarde aujourd’hui avec inquiétude…

séparation
Sources : l'Humanité

AFFAIRE LEGAY : « IL Y A UNE VOLONTÉ MANIFESTE DE CACHER LA VÉRITÉ »

Pour Arié Alimi, avocat de la militante pacifiste victime de violences policières, à Nice, le 23 mars dernier, les nombreux conflits d’intérêts dans cette enquête rendent impératif un dépaysement de l’affaire hors des Alpes-Maritimes.

Selon les révélations de nos confrères de…

séparation
Sources : Médiapart

Brexit: le sabotage de la volonté des citoyens

Autrefois, on employait le terme de spectacle – du latin spectaculum, « merveille à voir » – pour désigner une pièce de théâtre ou un événement particulièrement sensationnel, dont la vue était censée faire le régal du grand public. Parmi les différents sens historiques du mot,…

séparation

Quand les Invisibles se rebiffent

a7fc2ed8685649bf7dd4bd4469b639fd.png

Perpignan. Des mamans se mobilisent contre l’interdiction du port du voile en sorties scolaires. Un mouvement qui a pris naissance à l’école du Bas-Vernet

Suite au vote de l’ammendement islamophobe au Sénat, un mouvement de contestation contre l’interdiction du port du voile a pris naissance à l’école Victor-Duruy du Bas-Vernet et se propage aux autres écoles de Perpignan.

Parents en colère

Les femmes musulmanes sont-elles des citoyennes à part entière? C’est la question soulevée par le collectif des mamans en colère, à l’initiative de la manifestation du mardi 28 mai, à Perpignan. «Nous voulons une société mixte où règne l’égalité» clament-elles! Des parents d’élèvesd’une dizaine d’écoles de Perpignan s’étaient joints à elles. «Pas de parents accompagnateurs, plus de sorties!» Ces mères soucieuses de l’avenir de leurs enfants s’investissent dans le cadre de l’Ecole de la République, comme tout autre parent. Le port du voile relève d’une liberté individuelle qui ne nuit en rien à leur rôle d’accompagnantes dans les sorties scolaires et ne contrevient pas à la neutralité de l’Ecole.

Les enseignant.e.s vent debout!

«Il s’agit d’une vision très figée de la laïcité. C’est une remise en cause du construit, affirme une enseignante exerçant en Réseau d’éducation prioritaire (REP), on a tissé des liens de confiance avec les familles au quotidien à travers une démarche de coéducation, et on nous demande de «trier les mamans» lors des sorties scolaires. Ça relève de la maltraitance, on fragilise des familles, des enfants. Dans mon école, 90% des mamans sont voilées, et sans que la loi ne soit passée, on vit déjà ce rejet. Donc, laïcité et tolérance, respect etbienveillance !»

Au-delà de l’amendement sur le voile, les porte-paroledu mouvement disent soutenir les enseignant.e.s dans leur combat contrela loi Blanquer. Une prise de parole salutaire, où les «Invisibles» semblent décidées à exister en revendiquant leur légitime place.

Deux questions à Françoise Fiter, conseillère départementalecommuniste

L’amendement au projet de loi Blanquer a suscité de vives réactions des mamans accompagnatrices. Que t’inspire ce mouvement inédit ?

L’action citoyenne de ces mamans a tout mon soutien et elles ont mille fois raison. En tant que parent d’élèves, elles s’impliquent dans la vie de l’école et on voudrait leur dénier ce droit au nom d’une prétendue laïcité qui vise en réalité à discriminer une composante de la population que sont les musulmans. Quel message est ainsi envoyé à ces femmes et à leurs enfants ? Vous êtes tels que vous êtes, des indésirables ? C’est intolérable !

La position du Maire de Perpignan semble avoir une visée politique...

Sans surprise le maire LR de Perpignan s’inscrit dans la course poursuite entre la droite et l’extrême droite sur les questions identitaires. Il est en phase avec son opposition RN... Il fait ainsi le choix d’une stratégie très dangereuse qui attise les divisions et les affrontements en lieu et place du dialogue et du vivre ensemble. Dénoncer et agir sans répit contre cette stratégie est un combat majeur.

Rédigé le 06/06/2019

Evelyne Bordet