Actu Média

ligne déco
Sources : Marianne

Patrons, finance, En Marche : au-delà de BlackRock, ces Légions d'honneur attribuées à des proches du pouvoir

Parmi les 487 personnes figurant dans la promotion civile de la Légion…

séparation
Sources : Libération

Retraites : le trafic SNCF et RATP toujours perturbé mardi

Le mouvement social

Sources : L'Humanité

Le mépris d’Emmanuel Macron rebooste le mouvement social

Dans sa traditionnelle séance de vœux, le chef de l’État a répondu par une fin de non-recevoir méprisante aux Français qui refusent sa réforme des pensions. Et renforcé leur détermination…

séparation
Sources : L'Humanité

Inégalités. Les femmes, un Alibi de la réforme qui perd de points

Le gouvernement affirme qu’elles seront les gagnantes de son nouveau régime. Les premiers détails montrent au contraire des régressions, alors que leurs pensions sont en moyenne déjà 25 % moins…

séparation
Sources : L'Humanité

Mobilisation. Les salariés de la culture entrent dans la danse.

Les musiciens et danseurs grévistes de l’Opéra de Paris ont marqué les…

séparation
Sources : l'Humanité

LE MESSAGE EXCLUSIF DE LULA AUX LECTEURS DE L’HUMANITÉ

Depuis sa prison, l’ancien président nous a fait parvenir ce texte où il remercie les marques de soutien et appelle à poursuivre la mobilisation pour sa libération et pour le respect de la démocratie au Brésil.

Le monde regarde aujourd’hui avec inquiétude…

séparation
Sources : l'Humanité

AFFAIRE LEGAY : « IL Y A UNE VOLONTÉ MANIFESTE DE CACHER LA VÉRITÉ »

Pour Arié Alimi, avocat de la militante pacifiste victime de violences policières, à Nice, le 23 mars dernier, les nombreux conflits d’intérêts dans cette enquête rendent impératif un dépaysement de l’affaire hors des Alpes-Maritimes.

Selon les révélations de nos confrères de…

séparation
Sources : Médiapart

Brexit: le sabotage de la volonté des citoyens

Autrefois, on employait le terme de spectacle – du latin spectaculum, « merveille à voir » – pour désigner une pièce de théâtre ou un événement particulièrement sensationnel, dont la vue était censée faire le régal du grand public. Parmi les différents sens historiques du mot,…

séparation
Sources : Médiapart

Palestine: l’arnaque historique du plan de paix américain

« L’accord du siècle » annoncé par Donald Trump devait rompre avec le consensus diplomatique traditionnel. Il va bien au-delà en niant la plupart des droits nationaux reconnus aux Palestiniens par la légalité internationale et les Nations unies, et en mettant un terme au projet…

séparation
Sources : Libération

Adieu poissons, oiseaux, mammifères, amphibiens et reptiles : 60% des vertébrés ont disparu en 44 ans

 

D'après «l'indice planète vivante», calculé par la Société zoologique de Londres à partir de 4005 espèces entre 1970 et 2014, et révélé ce mardi dans un rapport de WWF, les populations d'animaux sauvages se sont effondrées. La dégringolade est encore plus marquée dans les…

séparation

Perpignan-Rungis en péril

c89402635c069cc89f077512f7142db1.jpg

Rassemblement. Vendredi 12 juillet, au Grand Saint-Charles, une centaine de personnes se sont rassemblées pour soutenir le maintien du train-primeurs Perpignan-Rungis.

Cette mobilisation citoyenne du vendredi 12 juillet sur le quai de la gare de frêt à Saint-Charles, était à l’initiative des syndicats, de partis politiques de gauche et diverses associations écologistes.

L’arrêt du train-primeur mettrait en péril 6000 emplois à Perpignan. Selon les syndicats, de 15000 emplois cheminots fret nous sommes passés à 5000 au niveau national. Cela engendre des suppressions d’emplois dans l’agriculture et la viticulture. En parallèle, 2/3 des marchandises du fret sont basculées sur les routes et autoroutes, ce qui pose la question de l’urgence écologique: un train complet de marchandises équivaut à une cinquantaine de camions. Les jours de grande canicule, on a enregistré 10000 hectares de vignes brûlées, à cause de la pollution. De plus en 10 ans, 30 à 40% des rivières de l’Agly se sont asséchées…

Au Bas-Vernet, des riverains témoignent que depuis qu’il y a moins de trains, les habitants sont plus gênés par la pollution occasionnée par les camions.

Les manifestants dénoncent la destruction des biens communs au profit des entreprises privées.

Selon la SNCF, l’origine du problème viendrait de la vétusté des wagons et du coût de leur remplacement. Alors qu’en 2010, la gare de Rungis avait effectué de lourds investissements pour se moderniser à hauteur de 21 millions d’euros, la suppression de ce train serait aberrante.

La ministre des transports et nouvelle minsitre de l’écologie (!), Elisabeth Borne, indique qu’à «sa demande la SNCF s’engage à maintenir le train jusqu’à la fin de l’année et au-delà, le temps qu’on mette en place une solution pérenne».

Mais selon Romain Pitelet, actuel secrétaire de la CGT Cheminots Paris Rive-Gauche, la déclaration de la ministre est une incohérence, car à la fin de la saison il n’y aura plus de marchandises. Les clients utilisaient les trains, mais se sont tournés vers les camions pour anticiper la disparition du train primeur. Il faut ajouter que les producteurs locaux souffrent de la concurrence espagnole qui produit et vend à moindre coût.

Le gouvernement doit intervenir et il y a urgence!

La lutte connaissait une nouvelle étape ce mercredi 17 juillet à midi devant la préfecture de Perpignan.

Rédigé le 18/07/2019

Anne & Delphine