Actu Média

ligne déco
Sources : Marianne

Patrons, finance, En Marche : au-delà de BlackRock, ces Légions d'honneur attribuées à des proches du pouvoir

Parmi les 487 personnes figurant dans la promotion civile de la Légion…

séparation
Sources : Libération

Retraites : le trafic SNCF et RATP toujours perturbé mardi

Le mouvement social

Sources : L'Humanité

Le mépris d’Emmanuel Macron rebooste le mouvement social

Dans sa traditionnelle séance de vœux, le chef de l’État a répondu par une fin de non-recevoir méprisante aux Français qui refusent sa réforme des pensions. Et renforcé leur détermination…

séparation
Sources : L'Humanité

Inégalités. Les femmes, un Alibi de la réforme qui perd de points

Le gouvernement affirme qu’elles seront les gagnantes de son nouveau régime. Les premiers détails montrent au contraire des régressions, alors que leurs pensions sont en moyenne déjà 25 % moins…

séparation
Sources : L'Humanité

Mobilisation. Les salariés de la culture entrent dans la danse.

Les musiciens et danseurs grévistes de l’Opéra de Paris ont marqué les…

séparation
Sources : l'Humanité

LE MESSAGE EXCLUSIF DE LULA AUX LECTEURS DE L’HUMANITÉ

Depuis sa prison, l’ancien président nous a fait parvenir ce texte où il remercie les marques de soutien et appelle à poursuivre la mobilisation pour sa libération et pour le respect de la démocratie au Brésil.

Le monde regarde aujourd’hui avec inquiétude…

séparation
Sources : l'Humanité

AFFAIRE LEGAY : « IL Y A UNE VOLONTÉ MANIFESTE DE CACHER LA VÉRITÉ »

Pour Arié Alimi, avocat de la militante pacifiste victime de violences policières, à Nice, le 23 mars dernier, les nombreux conflits d’intérêts dans cette enquête rendent impératif un dépaysement de l’affaire hors des Alpes-Maritimes.

Selon les révélations de nos confrères de…

séparation
Sources : Médiapart

Brexit: le sabotage de la volonté des citoyens

Autrefois, on employait le terme de spectacle – du latin spectaculum, « merveille à voir » – pour désigner une pièce de théâtre ou un événement particulièrement sensationnel, dont la vue était censée faire le régal du grand public. Parmi les différents sens historiques du mot,…

séparation
Sources : Médiapart

Palestine: l’arnaque historique du plan de paix américain

« L’accord du siècle » annoncé par Donald Trump devait rompre avec le consensus diplomatique traditionnel. Il va bien au-delà en niant la plupart des droits nationaux reconnus aux Palestiniens par la légalité internationale et les Nations unies, et en mettant un terme au projet…

séparation
Sources : Libération

Adieu poissons, oiseaux, mammifères, amphibiens et reptiles : 60% des vertébrés ont disparu en 44 ans

 

D'après «l'indice planète vivante», calculé par la Société zoologique de Londres à partir de 4005 espèces entre 1970 et 2014, et révélé ce mardi dans un rapport de WWF, les populations d'animaux sauvages se sont effondrées. La dégringolade est encore plus marquée dans les…

séparation

Une fête pour un centenaire

af1142928f72432e68af8e466248879a.jpg

Centro espagnol L’institution de mémoire et d’entraide célèbre ses 100 ans avec un programme d’animations exceptionnel.

C’est un bâtiment au cœur de Perpignan, témoin de l’architecture des années 20 (la première pierre a été posée le 13 juin 1920). Mais le Centro espagnol, «Le centro» comme on dit, est avant tout un lieu chargé de mémoire, un lieu d’entraide. Cette année est celle de son centenaire, un anniversaire que l’équipe dirigeante de l’association entend célébrer en grand. Jeudi dernier, c’était l’annonce et le lancement des festivités devant une foule de membres et en présence du consul d’Espagne, de Chantal Gombert pour la ville de Perpignan et de Françoise Fiter pour le Conseil départemental.

Rose Denis, nouvelle présidente de l’association du Centro, rappelait combien la structure était «riche d’histoires, parfois gaies, mais pas que, car beaucoup d’histoires de guerre.» Histoires de solidarité, également, «le centro est issu de la plus ancienne société de secours mutuel espagnole d’Europe qui remonte au 11 février 1888.» C’est dire l’appui qu’il a représenté pour tant d’Espagnols s’exilant pour des raisons économiques ou à cause de la guerre. Rose citait le grand mouvement des «socios» Salvemos nuestros niños, beaucoup d’enfants ont pu être assistés, et, de 1937 à 1939, l’association a procuré nourriture, hébergement et réconfort aux réfugiés fuyant l’Espagne franquiste. La structure continue sa fonction d’aide et d’accueil, ce qui facilite l’ intégration dans la société française, évite l’isolement. A partir des années 60 se sont développées des activités culturelles et sportives.

Aujourd’hui, ce sont 860 adhérents et une trentaine d’activités, «tout en perpétuant la mémoire de l’association et les valeurs qui ont présidé à sa création» concluait la présidente.

Le centenaire verra un grand nombre de manifestations coordonnées par Katia Mingo. Un programme répondant à un triple souhait déclarait-elle: «ouvrir le centro à davantage de publics, notamment les enseignants et les scolaires, développer les recherches d’archives, enfin, créer des événements culturels et festifs.» Jusqu’aux 5, 6 et 7 juin qui représenteront le temps fort, se succéderont expos, conférences, films, rencontres littéraires, théâtre, visites-découvertes, voyages...L’occasion de mieux connaître le centro, son histoire, de renforcer les liens culturels entre France, Espagne et Catalogne.

Rédigé le 16/01/2020

N.G.