Actu Média

ligne déco
Sources : Marianne

Patrons, finance, En Marche : au-delà de BlackRock, ces Légions d'honneur attribuées à des proches du pouvoir

Parmi les 487 personnes figurant dans la promotion civile de la Légion…

séparation
Sources : Libération

Retraites : le trafic SNCF et RATP toujours perturbé mardi

Le mouvement social

Sources : L'Humanité

Le mépris d’Emmanuel Macron rebooste le mouvement social

Dans sa traditionnelle séance de vœux, le chef de l’État a répondu par une fin de non-recevoir méprisante aux Français qui refusent sa réforme des pensions. Et renforcé leur détermination…

séparation
Sources : L'Humanité

Inégalités. Les femmes, un Alibi de la réforme qui perd de points

Le gouvernement affirme qu’elles seront les gagnantes de son nouveau régime. Les premiers détails montrent au contraire des régressions, alors que leurs pensions sont en moyenne déjà 25 % moins…

séparation
Sources : L'Humanité

Mobilisation. Les salariés de la culture entrent dans la danse.

Les musiciens et danseurs grévistes de l’Opéra de Paris ont marqué les…

séparation
Sources : l'Humanité

LE MESSAGE EXCLUSIF DE LULA AUX LECTEURS DE L’HUMANITÉ

Depuis sa prison, l’ancien président nous a fait parvenir ce texte où il remercie les marques de soutien et appelle à poursuivre la mobilisation pour sa libération et pour le respect de la démocratie au Brésil.

Le monde regarde aujourd’hui avec inquiétude…

séparation
Sources : l'Humanité

AFFAIRE LEGAY : « IL Y A UNE VOLONTÉ MANIFESTE DE CACHER LA VÉRITÉ »

Pour Arié Alimi, avocat de la militante pacifiste victime de violences policières, à Nice, le 23 mars dernier, les nombreux conflits d’intérêts dans cette enquête rendent impératif un dépaysement de l’affaire hors des Alpes-Maritimes.

Selon les révélations de nos confrères de…

séparation
Sources : Médiapart

Brexit: le sabotage de la volonté des citoyens

Autrefois, on employait le terme de spectacle – du latin spectaculum, « merveille à voir » – pour désigner une pièce de théâtre ou un événement particulièrement sensationnel, dont la vue était censée faire le régal du grand public. Parmi les différents sens historiques du mot,…

séparation
Sources : Médiapart

Palestine: l’arnaque historique du plan de paix américain

« L’accord du siècle » annoncé par Donald Trump devait rompre avec le consensus diplomatique traditionnel. Il va bien au-delà en niant la plupart des droits nationaux reconnus aux Palestiniens par la légalité internationale et les Nations unies, et en mettant un terme au projet…

séparation
Sources : Libération

Adieu poissons, oiseaux, mammifères, amphibiens et reptiles : 60% des vertébrés ont disparu en 44 ans

 

D'après «l'indice planète vivante», calculé par la Société zoologique de Londres à partir de 4005 espèces entre 1970 et 2014, et révélé ce mardi dans un rapport de WWF, les populations d'animaux sauvages se sont effondrées. La dégringolade est encore plus marquée dans les…

séparation

L’entreprise B2S disparaît dans la nuit !

34a18a2da133a7ea16d51344e45d0000.jpg

Perpignan Les patrons voyous à l’oeuvre chez les sous-traitants d’Amazon.

A la fin du mois de décembre, l’entreprise B2S, sous-traitante d’Amazon pour le transport des colis dans le département, ne renouvelait pas 21 contrats CDI en période probatoire (par téléphone) et convoquait 4 salariés en CDI pour faute grave en vue d’un licenciement. Brutalement. Soutenus par le syndicat CGT, ces quatre salariés décidaient dans un premier temps de se défendre. Ils expliquaient ainsi dans nos colonnes leurs conditions de travail, les heures sup non payées, l’état de délabrement du parc véhicules et les cadences de travail impossibles les obligeant à enfreindre toute prudence élémentaire sur les routes.

Quelques jours plus tard, ils décidaient d’une journée d’action avec l’ensemble des employés, au dépôt du Haut-Vernet, situé dans la zone d’activité de Torremilla. Ils entendaient ainsi dénoncer les «conditions d’exercice infernales».

Une quarantaine de salariés sur le carreau

Le lendemain, les salariés se sont présentés sur leur lieu de travail. Ils y ont découvert des locaux vides, plus aucun véhicule sur une trentaine, et interdiction leur est faite de pénétrer dans l’enceinte de l’entreprise. Dans la nuit suivant la journée d’action, l’ensemble avait été déménagé. «Circulez, y’a rien à voir!». Choqués par cette violence, les salariés, dans un premier temps, ont réclamé un constat d’huissier. Sur place, il a constaté le déménagement nocturne de l’entreprise et a relevé la présence des salariés sur site à l’heure de l’embauche. «C’est dramatique pour certains d’entre nous qui comptent sur ce travail pour boucler les fins de mois» précise ainsi un salarié. «Le patron avait menacé le jour de notre action de fermeture si nous ne reprenions pas immédiatement le travail, et c’est ce qu’il a fait! » poursuit un autre, déplorant ne pas connaître les vrais patrons de l’entreprise, ceux qui donnent les ordres. L’entreprise semble basée à Lunel-Viel, dans l’Hérault. Le syndicat CGT a contacté la DIRECCTE (inspection du travail) pour un rendez-vous. «Le droit du travail le plus élémentaire n’est pas respecté. Certains patrons s’assoient dessus, sur le code du travail. Nous ne pouvons laisser ainsi dériver le marché du travail. Nous allons engager des démarches pour faire reculer ces patrons voyous».

Rédigé le 16/01/2020

Michel Marc