Actu Média

ligne déco
Sources : L'humanité

STRATÉGIE DE CRISE DE COVID-19 : QUE FAUT IL FAIRE POUR SORTIR DU CONFINEMENT ?

 

La vague du COVID-19 poursuit sa progression en Europe et s’intensifie dans le reste du monde ;…

séparation
Sources : L'Indépendant

Coronavirus - Hôpital de Perpignan - Hugues Aumaître : "Restez confinés, c'est le moment ou jamais"

 

Chef du service maladies infectieuses et tropicales à l'hôpital de Perpignan, Hugues Aumaître fait le point sur…

séparation
Sources : Marianne

Patrons, finance, En Marche : au-delà de BlackRock, ces Légions d'honneur attribuées à des proches du pouvoir

Parmi les 487 personnes figurant dans la promotion civile de la Légion…

séparation
Sources : Libération

Retraites : le trafic SNCF et RATP toujours perturbé mardi

Le mouvement social

Sources : L'Humanité

Le mépris d’Emmanuel Macron rebooste le mouvement social

Dans sa traditionnelle séance de vœux, le chef de l’État a répondu par une fin de non-recevoir méprisante aux Français qui refusent sa réforme des pensions. Et renforcé leur détermination…

séparation
Sources : L'Humanité

Inégalités. Les femmes, un Alibi de la réforme qui perd de points

Le gouvernement affirme qu’elles seront les gagnantes de son nouveau régime. Les premiers détails montrent au contraire des régressions, alors que leurs pensions sont en moyenne déjà 25 % moins…

séparation
Sources : L'Humanité

Mobilisation. Les salariés de la culture entrent dans la danse.

Les musiciens et danseurs grévistes de l’Opéra de Paris ont marqué les…

séparation
Sources : l'Humanité

LE MESSAGE EXCLUSIF DE LULA AUX LECTEURS DE L’HUMANITÉ

Depuis sa prison, l’ancien président nous a fait parvenir ce texte où il remercie les marques de soutien et appelle à poursuivre la mobilisation pour sa libération et pour le respect de la démocratie au Brésil.

Le monde regarde aujourd’hui avec inquiétude…

séparation
Sources : l'Humanité

AFFAIRE LEGAY : « IL Y A UNE VOLONTÉ MANIFESTE DE CACHER LA VÉRITÉ »

Pour Arié Alimi, avocat de la militante pacifiste victime de violences policières, à Nice, le 23 mars dernier, les nombreux conflits d’intérêts dans cette enquête rendent impératif un dépaysement de l’affaire hors des Alpes-Maritimes.

Selon les révélations de nos confrères de…

séparation
Sources : Médiapart

Brexit: le sabotage de la volonté des citoyens

Autrefois, on employait le terme de spectacle – du latin spectaculum, « merveille à voir » – pour désigner une pièce de théâtre ou un événement particulièrement sensationnel, dont la vue était censée faire le régal du grand public. Parmi les différents sens historiques du mot,…

séparation

Quelques marchés locaux autorisés à ouvrir

bfeb7708c877250db088880a411ead51.JPG

(c) E.B. Alimentation locale. Il y a des citoyens qui ont opté pour la livraison de leurs courses directement à domicile, d'autres n'ont pas le choix et doivent s'armer de patience devant leur supermarché, tout en respectant la distanciation sociale voulue pour limiter les risques de contagion. D'autres vont pouvoir retrouver leur marché local.

Dans le cadre de la lutte contre la propagation du coronavirus, les marchés en plein air sont désormais interdits sauf dérogation de la préfecture. Ces marchés alimentaires sur lesquels on trouve de nombreux fruits et légumes produits localement ont été fermés. Toutefois pour soutenir un peu les producteurs locaux et permettre à des citoyens de faire leurs courses sans avoir à prendre leur véhicule quelques-uns ont été autorisés à rouvrir. Seize exactement pour lesquels, mercredi, le préfet Philippe Chopin a signé des dérogations. Les marchésayant obtenus cette dérogations sont ceux de:

Amélie-les-Bains; Arles-sur-Tech; Banyuls-dels-Aspres; Campoussy; Cerbère; Collioure; Lamanère; Latour-de-France; Le Perthus; Olette-Evol; Osséja; Palau Del Vidre; Prades; Prats-de-Mollo; Saint-Paul-de-Fenouillet; Villelongue de la Salanque.

Perpignan à la traîne

La préfecture n'ayant reçu la demande de dérogation de la ville de Perpignan que mercredi après-midi, le dossier devait être examiné jeudi 26, mais aujourd'hui 27 la décision est toujours en attente. La demande de dérogation envoyée tardivement par le maire de Perpignan concerne le maintien du marché de la place de la République ainsi que la possibilité d'ouvrir les Halles Vauban, mais pas de demande en revanche pour le marché de la place Cassanyes. Rappelons qu'en cette période de confinement où les règles sont strictes, les marchés initialement visés par la fermeture étaient ceux, « où l'on voit des foules et qui ont beaucoup d'étals », comme l'a indiqué le ministre de la Santé.

Pour Caroline Forgue présente sur le marché République lors de son ultime jour d'ouverture: «Place de la République, les producteurs locaux étaient présents, et tout le monde a respecté les gestes barrière et la distanciation. Il est important de maintenir tous les marchés locaux pour que la production alimentaire locale trouve ses débouchés en proximité : il faut nourrir la ville, il faut soutenir l'agriculture locale. »

Précisons que les marchés sont aussi un moyen pour les personnes modestes de faire leurs courses à des prix souvent inférieurs à ceux pratiqués dans les supérettes. Alors dans ce contexte économique difficile il semble opportun de demander également la réouverture du marché alimentaire de Cassanyes avec les dispositions utiles pour faire respecter les gestes barrières et la distanciation sociale.

Rédigé le 27/03/2020

Eric Biesse