Actu Média

ligne déco
Sources : l'Humanité

Le siège du PCF à Lyon attaqué par des fascistes

Le local départemental du Parti communiste a été dégradé mercredi, dans une ville où l’extrême droite agit en toute impunité.

séparation
Sources : Libération

LES ARCHÉOLOGUES, NOUVEAUX DAMNÉS DE LA TERRE

Si la loi d’août 2003 instaurant l’ouverture à la concurrence du marché de l’archéologie préventive a permis de créer des emplois, les conditions de travail se sont profondément dégradées. Rencontre en Haute-Savoie avec les prolétaires de la poussière.

 

séparation
Sources : Libération

«Tolérance zéro» aux Etats-Unis : l’avenir des familles immigrées en péril

La politique de Trump a déjà eu des conséquences dévastatrices pour les sans-papiers arrêtés récemment, notamment pour les enfants, qui ne sont pas certains de retrouver leurs parents.

 

séparation
Sources : Mediapart

Une journée d’études sur l’asile LGBT censurée à l’université de Vérone

En Italie aussi, les libertés académiques sont menacées, et la démocratie avec elles. L’extrême droite arrive à peine au pouvoir que les effets s’en font déjà sentir : sous la pression politique, le président de l’Université de Vérone décide la suspension d’une journée…

séparation
Sources : Nouvel Obs

Avec les migrants à Paris : "Je veux bien aller n'importe où, mais pas rester là"

Le ministre de l'Intérieur a annoncé l'évacuation "à bref délai" des différents camps de migrants parisiens où vivent près de 2.400 personnes. Reportage dans le 19e arrondissement.

 

séparation
Sources : Rue89

Attentat masculiniste de Toronto : " Les femmes disent maintenant qu’elles ont peur"

Mélissa Blais, chercheuse québécoise spécialiste de l'antiféminisme, revient sur l'attaque à la voiture bélier de Toronto.

 

séparation
Sources : Le Monde

Appel à cesser le travail à 15 h 40 et manifestations pour la journée des droits des femmes

Des associations et des syndicats ont voulu faire du 8 mars une journée de lutte pour rappeler les inégalités dont les femmes continuent d’être victimes.

 

Des mobilisations ont été organisées dans toute la France, jeudi 8 mars, y compris dans des…

séparation
Sources : Le Monde

Sans-abri : l’inquiétude des associations sur le maintien d’hébergements d’urgence

 Les SDF logés en urgence grâce au plan hivernal risquent de se retrouver à la rue à la fin du mois si aucune disposition n’est prise, alerte un collectif.
« C’est un compte à rebours infernal qui nous est actuellement imposé. » Florent Gueguen, directeur…

séparation
Sources : Mediapart

Les leçons du scrutin italien

Retour sur la victoire du Mouvement cinq étoiles en Italie, dimanche 4 mars, et ses conséquences pour l'Europe.

 

Le Mouvement Cinq Étoiles est le vainqueur des législatives du 4 mars 2018 en Italie, et l’extrême droite de la Ligue du…

séparation
Sources : orange info

Peines de prison: seulement "quelques mesures d'affichage" (PCF)

Le Parti communiste a déploré mercredi que la réforme du système des peines de prison présentée la veille par Emmanuel Macron ne comporte que "quelques mesures d'affichage", qui laissent selon lui "entières" les questions de la prévention et des moyens humains et…

séparation

Éveiller les consciences 

1423f10e8216ec345c44a4b3f97ed863.jpg

Alénya. Théâtre, danse, expo, table ronde, les 25 et 26 mai, un festival contre l’oubli.

Ne pas oublier, c’est la volonté de la ville d’Alénya avec ce festival Mémoires vives, en partenariat avec la Ligue de l’Enseignement. On y découvrira Passeurs de mémoire, une expo restituant les travaux plastiques d’enfants d’Alénya et de Thuir sur le maquis Henri Barbusse. Vendredi, de la danse avec Sans danse il n’y a pas de paradis de Pere Faura. Du théâtre jeune public le samedi après midi (Max, théâtre d’objets), suivra une table ronde sur La mémoire et sa transmission avec Nicole Rey, Monica Padilla, André Balent, et Pere Manzanares. Le festival se conclura avec, en soirée, une mise en scène de Daniel Mesini sur le témoignage de Marie-Claude Vaillant-Couturier au procès de Nuremberg, Je vous salue Marie de France aux cents visages, titre tiré d’un poème d’Aragon.

Précisions du metteur en scène, Daniel Mesini:

Les raisons de cette création?

J’avais lu le témoignage de Marie-Claude Vaillant-Couturier et j’ai été passionné par ses propos, leur aspect hyper réaliste, la description clinique qu’elle faisait des choses, sans pathos, sans lyrisme.J’ai repris le texte intégral des minutes du procès de Nuremberg.

La forme?

J’ai voulu éviter l’illustration, les choses vues et revues, le réalisme, j’ai donc choisi de projeter des images totalement abstraites, inspirées, notamment, de l’exposition de Boltanski au Grand-Palais. On y voyait des amas de fripes, des rangées de boîtes...On évoque également le cinéma muet expressionniste allemand (Murnau, Métropolis).Il y a aussi des chansons de Ferrat, de Léonard Cohen, et un violoncelliste qui joue en direct.

L’intention?

L’idée, c’est de s’insurger contre toute forme de barbarie, je fais aussi référence au travail d’Isao Takahata ( Le tombeau des lucioles), ça nous permet d’évoquer Auschwitz en décalé, à travers le Japon. J’ai aussi travaillé sur Anna Arendt et sa notion de «banalité du mal». Ce témoignage c’est une performance sur la barbarie. Je veux que le théâtre que nous faisons soit un cri contre le communautarisme

Ajoutons que ce Témoignage créé voici un an tourne actuellement dans les collèges car il est en priorité destiné aux jeunes gens, les réactions sont positives faisant dire à Daniel Mesini «on éveille les consciences.» Avec sa compagnie, L’île théâtre, basée à Toulon, ils vont à la rencontre du public, celui qui ne va pas au théâtre, ils font du théâtre sans concession, du «théâtre d’art».

Je vous salue Marie de France aux cents visages, mise en scène Daniel Mesini, avec Chantal Mesini, Guy Jacquet, Dominique Bideaubayle, Emmanuel Cremer, Daniel Mesini. Salle Marcel Oms samedi 26 mai 20h30.

Rédigé le 17/05/2018

Entretien Nicole Gaspon