Actu Média

ligne déco
Sources : Libération

Adieu poissons, oiseaux, mammifères, amphibiens et reptiles : 60% des vertébrés ont disparu en 44 ans

 

D'après «l'indice planète vivante», calculé par la Société zoologique de Londres à partir de 4005 espèces entre 1970 et 2014, et révélé ce mardi dans un rapport de WWF, les populations d'animaux sauvages se sont effondrées. La dégringolade est encore plus marquée dans les…

séparation
Sources : l'Humanité

Le siège du PCF à Lyon attaqué par des fascistes

Le local départemental du Parti communiste a été dégradé mercredi, dans une ville où l’extrême droite agit en toute impunité.

séparation
Sources : Libération

LES ARCHÉOLOGUES, NOUVEAUX DAMNÉS DE LA TERRE

Si la loi d’août 2003 instaurant l’ouverture à la concurrence du marché de l’archéologie préventive a permis de créer des emplois, les conditions de travail se sont profondément dégradées. Rencontre en Haute-Savoie avec les prolétaires de la poussière.

 

séparation
Sources : Libération

«Tolérance zéro» aux Etats-Unis : l’avenir des familles immigrées en péril

La politique de Trump a déjà eu des conséquences dévastatrices pour les sans-papiers arrêtés récemment, notamment pour les enfants, qui ne sont pas certains de retrouver leurs parents.

 

séparation
Sources : Mediapart

Une journée d’études sur l’asile LGBT censurée à l’université de Vérone

En Italie aussi, les libertés académiques sont menacées, et la démocratie avec elles. L’extrême droite arrive à peine au pouvoir que les effets s’en font déjà sentir : sous la pression politique, le président de l’Université de Vérone décide la suspension d’une journée…

séparation
Sources : Nouvel Obs

Avec les migrants à Paris : "Je veux bien aller n'importe où, mais pas rester là"

Le ministre de l'Intérieur a annoncé l'évacuation "à bref délai" des différents camps de migrants parisiens où vivent près de 2.400 personnes. Reportage dans le 19e arrondissement.

 

séparation
Sources : Rue89

Attentat masculiniste de Toronto : " Les femmes disent maintenant qu’elles ont peur"

Mélissa Blais, chercheuse québécoise spécialiste de l'antiféminisme, revient sur l'attaque à la voiture bélier de Toronto.

 

séparation
Sources : Le Monde

Appel à cesser le travail à 15 h 40 et manifestations pour la journée des droits des femmes

Des associations et des syndicats ont voulu faire du 8 mars une journée de lutte pour rappeler les inégalités dont les femmes continuent d’être victimes.

 

Des mobilisations ont été organisées dans toute la France, jeudi 8 mars, y compris dans des…

séparation
Sources : Le Monde

Sans-abri : l’inquiétude des associations sur le maintien d’hébergements d’urgence

 Les SDF logés en urgence grâce au plan hivernal risquent de se retrouver à la rue à la fin du mois si aucune disposition n’est prise, alerte un collectif.
« C’est un compte à rebours infernal qui nous est actuellement imposé. » Florent Gueguen, directeur…

séparation
Sources : Mediapart

Les leçons du scrutin italien

Retour sur la victoire du Mouvement cinq étoiles en Italie, dimanche 4 mars, et ses conséquences pour l'Europe.

 

Le Mouvement Cinq Étoiles est le vainqueur des législatives du 4 mars 2018 en Italie, et l’extrême droite de la Ligue du…

séparation

Immergeons-nous dans la féérie

b4b61d562c006305b1c872ac87394cf5.jpg

Compagnie du Sarment. à la sortie d’une résidence à Alénya, La Tente, nouveau spectacle pour enfants et adultes, a fait l’objet d’une première présentation.

Aussi fidèle qu’inventive, alliant avec bonheur le réalisme et le fantastique, la Compagnie du Sarment vient de présenter à Alénya son dernier projet La Tente, reprise d’une pièce de Claude Ponti, un des plus prolifiques auteurs de l’Ecole des Loisirs.

Comme il se doit, une classe de l’école avait été invitée à cette présentation où se pressaient également diffuseurs, critiques et représentants des organismes publics. Le titre de la pièce ne laisse pas d’intriguer: quel objet plus prosaïque qu’une tente? Certes pas quand Claude Ponti et le Sarment mené par Neus Vila sont à l’œuvre. Plongée dans le noir, vagues impressions lumineuses sur la toile où se profilent les ombrages. Un long silence. Et puis quelqu’un s’étire, commence à parler «Tu dors ? – oui - Tu dors? Ou tu es réveillé? – Je dors - Ah !». Parler quand on dort!Mener une conversation qui échappe à toute logique. Sortir dans la forêt quand on a peur du monstre qui s’est tapi dans la tente, et retrouver la peur et les monstres quand on a perdu son chemin. Et surtout jouer à se faire peur!!!

Réel et imaginaire en fusion

Deux comédiennes, Elsa Gonzalez Arroyo, Annick Weerts et un musicien compositeur, Sébastien Chatron, sont en piste pour raconter cette histoire. Une histoire qui va se servir de tout ce que suggère l’univers enfantin. S’y mêlent réel et imaginaire, surgissent les monstres. Le langage déplie les répétitions, se fabrique des expressions insolites. Le jeu se déploie dans tous les sens du termeavec l’aide de la vidéo et de la musique. Le fond est fait de grands voiles sur lesquels la vidéo projette les fantasmes de l’imaginaire, des mots, des êtres fantastiques, des nuages, et les arbres et branchages de la forêt, images envoyées en direct. Des haut-parleurs tout autour de la salle enveloppent le public et le plongent au cœur de cette féerie grâce aux sons que prodigue, en direct, la musique acousmatique.

Imprégnée de poésie, fidèle à sa ligne de conduite et toujours en renouvellement, la compagnie du Sarment, qui a longuement servi le poète Jordi Pere Cerda, a fait le pari de jouer chaque œuvre en français et en catalan. Avec les interprètes que nous avons cités, œuvrent à la réalisation, sur le scénario de l’auteur-illustrateur Claude Ponti, Neus Vila Pons, metteur en scène, avec la collaboration artistique de Cédric Chayrouse, et François Grandjacques, vidéo, Ernest Altes, scénographie, Sylvain Séchet, lumières. Le spectacle sera créé à Alénya au cours de la saison prochaine.

Rédigé le 15/02/2019

Yvette Lucas