Actu Média

ligne déco
Sources : L'humanité

STRATÉGIE DE CRISE DE COVID-19 : QUE FAUT IL FAIRE POUR SORTIR DU CONFINEMENT ?

 

La vague du COVID-19 poursuit sa progression en Europe et s’intensifie dans le reste du monde ;…

séparation
Sources : L'Indépendant

Coronavirus - Hôpital de Perpignan - Hugues Aumaître : "Restez confinés, c'est le moment ou jamais"

 

Chef du service maladies infectieuses et tropicales à l'hôpital de Perpignan, Hugues Aumaître fait le point sur…

séparation
Sources : Marianne

Patrons, finance, En Marche : au-delà de BlackRock, ces Légions d'honneur attribuées à des proches du pouvoir

Parmi les 487 personnes figurant dans la promotion civile de la Légion…

séparation
Sources : Libération

Retraites : le trafic SNCF et RATP toujours perturbé mardi

Le mouvement social

Sources : L'Humanité

Le mépris d’Emmanuel Macron rebooste le mouvement social

Dans sa traditionnelle séance de vœux, le chef de l’État a répondu par une fin de non-recevoir méprisante aux Français qui refusent sa réforme des pensions. Et renforcé leur détermination…

séparation
Sources : L'Humanité

Inégalités. Les femmes, un Alibi de la réforme qui perd de points

Le gouvernement affirme qu’elles seront les gagnantes de son nouveau régime. Les premiers détails montrent au contraire des régressions, alors que leurs pensions sont en moyenne déjà 25 % moins…

séparation
Sources : L'Humanité

Mobilisation. Les salariés de la culture entrent dans la danse.

Les musiciens et danseurs grévistes de l’Opéra de Paris ont marqué les…

séparation
Sources : l'Humanité

LE MESSAGE EXCLUSIF DE LULA AUX LECTEURS DE L’HUMANITÉ

Depuis sa prison, l’ancien président nous a fait parvenir ce texte où il remercie les marques de soutien et appelle à poursuivre la mobilisation pour sa libération et pour le respect de la démocratie au Brésil.

Le monde regarde aujourd’hui avec inquiétude…

séparation
Sources : l'Humanité

AFFAIRE LEGAY : « IL Y A UNE VOLONTÉ MANIFESTE DE CACHER LA VÉRITÉ »

Pour Arié Alimi, avocat de la militante pacifiste victime de violences policières, à Nice, le 23 mars dernier, les nombreux conflits d’intérêts dans cette enquête rendent impératif un dépaysement de l’affaire hors des Alpes-Maritimes.

Selon les révélations de nos confrères de…

séparation
Sources : Médiapart

Brexit: le sabotage de la volonté des citoyens

Autrefois, on employait le terme de spectacle – du latin spectaculum, « merveille à voir » – pour désigner une pièce de théâtre ou un événement particulièrement sensationnel, dont la vue était censée faire le régal du grand public. Parmi les différents sens historiques du mot,…

séparation

Une Sanch assassine

318a59d71e05bf704213f9f62f1ec24f.jpg

Livre. «Une ritournelle ne fait pas le printemps », le dernier polar de Philippe Georget est carrément catalano-perpignanais, tout en évoquant des questions universelles.

Dans la quatrième de couverture du dernier Philippe Georget, on apprend qu’il conclut sa série des saisons. Une ritournelle ne fait pas le printemps vient après L’été tous les chats s’ennuient, Les violents de l’automne et Méfaits d’hiver. Ces titres témoignent du goût de l’auteur pour les calembours. En même temps, ces titres ne sont jamais gratuits, dans Une ritournelle... il est question de refrains célèbres, de Charles Trenet, et l’intrigue a lieu au printemps. Elle débute en pleine procession de la Sanch à Perpignan. au même moment, un pénitent s’écroule, poignardé, et une bijouterie subit un braquage. Le perspicace lieutenant Gilles Sebag et ses collègues ne savent plus où donner de la tête. L’enquête les amènera à s’intéresser aux dessous de la confrérie de la Sanch, à ses liens avec la bonne bourgeoisie perpignanaise, au souvenir de Charles Trenet, à la jeunesse en déshérence, aux Gitans de Saint-Jacques. L’auteur s’est visiblement délecté à faire couleur locale, multipliant les allusions aux lieux, cafés et restaurants de la ville, aux plats typiques...

De l’humour, donc, mais pas que. Comme avec tous ses livres, pour Philippe Georget, l’intrigue policière est prétexte à dire des choses sur notre temps et à réaffirmer ses convictions humanistes. Ici, les différences de classes sont clairement mises en évidence, jusqu’à leur expression extrême, ces gens qui se retrouvent à la rue. Les incertitudes de la jeunesse face à son avenir traversent le roman, le policier Gilles Sebag y est aussi confronté dans sa vie personnelle. La solitude, fait partie des thèmes de cette Ritournelle, elle est incarnée par le personnage de la victime et son pathétique parcours. Beaucoup de gravité, finalement, tempérée toutefois par la fraternité entre ces héros flics et les gueuletons qui les rassemblent. Et, toujours, cette écriture fluide qui fait merveille pour restituer l’amosphère caractéristique de tel quartier perpignanais.

Philippe Georget, Une ritournelle ne fait pas le printemps, ed Jigal polar 19€

P. Georget sera présent à la librairie de Noël le 7 décembre

Rédigé le 31/10/2019

N.G.