Actu Média

ligne déco
Sources : Le Monde

Appel à cesser le travail à 15 h 40 et manifestations pour la journée des droits des femmes

Des associations et des syndicats ont voulu faire du 8 mars une journée de lutte pour rappeler les inégalités dont les femmes continuent d’être victimes.

 

Des mobilisations ont été organisées dans toute la France, jeudi 8 mars, y compris dans des…

séparation
Sources : Le Monde

Sans-abri : l’inquiétude des associations sur le maintien d’hébergements d’urgence

 Les SDF logés en urgence grâce au plan hivernal risquent de se retrouver à la rue à la fin du mois si aucune disposition n’est prise, alerte un collectif.
« C’est un compte à rebours infernal qui nous est actuellement imposé. » Florent Gueguen, directeur…

séparation
Sources : Mediapart

Les leçons du scrutin italien

Retour sur la victoire du Mouvement cinq étoiles en Italie, dimanche 4 mars, et ses conséquences pour l'Europe.

 

Le Mouvement Cinq Étoiles est le vainqueur des législatives du 4 mars 2018 en Italie, et l’extrême droite de la Ligue du…

séparation
Sources : orange info

Peines de prison: seulement "quelques mesures d'affichage" (PCF)

Le Parti communiste a déploré mercredi que la réforme du système des peines de prison présentée la veille par Emmanuel Macron ne comporte que "quelques mesures d'affichage", qui laissent selon lui "entières" les questions de la prévention et des moyens humains et…

séparation
Sources : Libération

 En Tunisie, les femmes ont désormais le droit d'épouser des non-musulmans

 

Les Tunisiennes de confession musulmane pourront désormais se marier dans leur pays avec des non-musulmans, les circulaires ministérielles empêchant ces unions ayant été abolies, a annoncé jeudi la porte-parole de la présidence. «Tous les textes liés à l’interdiction du mariage de la…

séparation
Sources : Libération

Boris Johnson défie Theresa May sur le Brexit

Le ministre des Affaires étrangères a publié une tribune vantant un Brexit dur, perçue comme une critique de la Première ministre britannique et un défi à son autorité.

 

Boris Johnson dispose d’une grande qualité. Il peut être «très amusant», a déclaré…

séparation
Sources : L'Humanité

Réforme XXL du code du travail, feu-vert pour les ordonnances et après ?

C’est fait, la loi habilite le gouvernement à prendre par ordonnances toutes mesures pour réformer le code du travail. Reste encore à les ratifier.

Après le feu vert du Conseil constitutionnel par délibération du 7 septembre 2017 , samedi 16 septembre a été…

séparation
Sources : L'Obs

Mini-jobs", travail précaire... Etre pauvre sous Merkel

"Mini-jobs", travail précaire, douze ans après les réformes qui ont flexibilisé le marché du travail, le pays le plus riche d'Europe compte, aussi, de plus en plus de personnes en grande difficulté. Reportage.

"Moi, pauvre ?" Ulrich Arenz est stupéfait. "C'est…

séparation
Sources : Boursorama

Quand le Président Macron pratique un double discours...

Il y aurait un "Macron côté jardin" et un "Macron côté cour". Illustration à Athènes le 7 septembre : devant les caméras, le chef de l'Etat prône la solidarité. Quelques heures plus tard, à Paris, il joue la concurrence entre les États-membres. Pour…

séparation
Sources : Libération

Aide publique au développement : «La plus importante coupe budgétaire jamais connue»

Alors qu'Emmanuel Macron avait promis que cette aide atteindrait 0,7 % du revenu national brut d'ici 2030, le gouvernement a annoncé lundi une réduction de 141 millions d'euros.
Le gouvernement «tiendra la parole de la France» sur la question du déficit, confirmait lundi Gérald Darmanin, ministre des Comptes…

séparation

La République à bout de souffle

6ea6405995824f2a5835824e48b5d470.jpg

Il semble bien que le premier tour des élections législatives soit le point culminant d’un processus de décomposition avancée des institutions de la Ve République, ainsi qu’un marasme démocratique sans précédent. Le niveau historique de l’abstention en est l’illustration, 51,29% nationalement, 50,88 dans les Pyrénées-Orientales, du jamais vu depuis l’instauration du suffrage universel en 1848. Des chiffres qui deviennent vertigineux dans certains quartiers populaires, ainsi 65% au Haut-Vernet à Perpignan, jusqu’à 80% dans un bureau d’une cité HLM ! Les raisons en sont multiples et il conviendra d’en faire une analyse circonstanciée, mais dès aujourd’hui on peut s’accorder pour cibler l’inversion du calendrier électoral comme cause fondamentale de la désertion des urnes. Des législatives situées un mois à peine après une présidentielle présentée en continu comme l’alpha et l’oméga de la vie politique du pays. D’où ce présidentialisme qui écrase tout et fait émerger un homme providentiel dont tout va dépendre, qui institue une véritable monarchie présidentielle. Dans ce contexte l’élection des députés, - les représentants du peuple - est vidée de sa substance, n’apparaissant que comme l’appendice de la présidentielle, ne visant qu’à conforter le président élu. Une perversion institutionnelle renforcée par le système médiatique. Depuis le 7 mai un seul refrain repris à l’infini : le raz de marée macroniste et l’abstention record, tout pour que les électeurs jugent que c’était plié et donc inutile de se déplacer. Quand on fait ainsi l’élection sans les électeurs et qu’un seul homme peut se trouver investi de tous les pouvoirs on n’est plus dans un régime démocratique. D’autant qu’en l’occurrence, ce président n’a rassemblé au premier tour de la présidentielle que 23% des suffrages. Par le système électoral son mouvement est susceptible d’obtenir 70% des sièges. Une situation qui n’inquiète pas que les communistes, sa remise en cause monte de plus en plus dans le pays, assortie de l’exigence de la proportionnelle seul mode de scrutin à même de refléter la réalité des rapports de forces.

Si la proportionnelle avait cours, les habitants de notre département ne seraient pas condamnés au choix qui leur reste le dimanche 18 juin : l’ultra libéralisme ou l’extrême droite.

Rédigé le 15/06/2017

Nicole Gaspon