Actu Média

ligne déco
Sources : Libération

 En Tunisie, les femmes ont désormais le droit d'épouser des non-musulmans

 

Les Tunisiennes de confession musulmane pourront désormais se marier dans leur pays avec des non-musulmans, les circulaires ministérielles empêchant ces unions ayant été abolies, a annoncé jeudi la porte-parole de la présidence. «Tous les textes liés à l’interdiction du mariage de la…

séparation
Sources : Libération

Boris Johnson défie Theresa May sur le Brexit

Le ministre des Affaires étrangères a publié une tribune vantant un Brexit dur, perçue comme une critique de la Première ministre britannique et un défi à son autorité.

 

Boris Johnson dispose d’une grande qualité. Il peut être «très amusant», a déclaré…

séparation
Sources : L'Humanité

Réforme XXL du code du travail, feu-vert pour les ordonnances et après ?

C’est fait, la loi habilite le gouvernement à prendre par ordonnances toutes mesures pour réformer le code du travail. Reste encore à les ratifier.

Après le feu vert du Conseil constitutionnel par délibération du 7 septembre 2017 , samedi 16 septembre a été…

séparation
Sources : L'Obs

Mini-jobs", travail précaire... Etre pauvre sous Merkel

"Mini-jobs", travail précaire, douze ans après les réformes qui ont flexibilisé le marché du travail, le pays le plus riche d'Europe compte, aussi, de plus en plus de personnes en grande difficulté. Reportage.

"Moi, pauvre ?" Ulrich Arenz est stupéfait. "C'est…

séparation
Sources : Boursorama

Quand le Président Macron pratique un double discours...

Il y aurait un "Macron côté jardin" et un "Macron côté cour". Illustration à Athènes le 7 septembre : devant les caméras, le chef de l'Etat prône la solidarité. Quelques heures plus tard, à Paris, il joue la concurrence entre les États-membres. Pour…

séparation
Sources : Libération

Aide publique au développement : «La plus importante coupe budgétaire jamais connue»

Alors qu'Emmanuel Macron avait promis que cette aide atteindrait 0,7 % du revenu national brut d'ici 2030, le gouvernement a annoncé lundi une réduction de 141 millions d'euros.
Le gouvernement «tiendra la parole de la France» sur la question du déficit, confirmait lundi Gérald Darmanin, ministre des Comptes…

séparation
Sources : Libération

Pollution de l’air : le Conseil d’État enjoint au gouvernement d’agir

Mercredi, la plus haute juridiction administrative a demandé au gouvernement d’agir dans les meilleurs délais contre la pollution de l’air aux particules fines PM10 et au dioxyde d’azote. Une décision inédite pour cette instance.

 

 

séparation
Sources : L'Humanité

Loi travail. Extension du CDI de chantier, en marche vers la précarité généralisée

 

Cumulant les inconvénients sans les avantages de l’intérim et du CDD, le CDI dit de chantier ou de projet est dans les plans du gouvernement. Un contrat de travail précaire, sans durée prédéfinie, que l’employeur peut rompre à sa guise.

séparation
Sources : Le Monde

En Israël, les femmes se libèrent sur grand écran

Un événement considérable est survenu au Festival international du film de Haïfa, en octobre 2016. Trois films, réalisés par des femmes, étaient en compétition, traitant d’un même thème : la difficile coexistence entre Palestiniens et Israéliens. Pour la première fois, les premiers cessaient d’être des…

séparation
Sources : Le Monde

Xi Jimping appelle Donald Trump pour faire baisser la tension avec la Corée du Nord

Le président chinois, Xi Jinping, a plaidé auprès du président des Etats-Unis,Donald Trump, pour une solution pacifique de la crise autour du programmenucléaire nord-coréen, affirme la chaîne de télévision chinoise CCTV sur son site Internet, mercredi…

séparation

L’information à la peine

c802c28db330c2e6fe0275ed2cbd47d8.jpg

En cette période de commémoration des attentats de janvier 2014, nous pensons fortement aux victimes de Charlie Hebdo, de l’Hyper Casher, à la jeune policière de Montrouge.

Loin de nous l’idée d’établir une hiérarchie entre les victimes, mais la période, l’anniversaire de l’assassinat de dix membres de la rédaction d’un journal, et la situation du dit journal aujourd’hui, posent des questions cruciales sur la presse et l’information dans notre pays. Entre temps, l’arrivée au pouvoir d’Emmanuel Macron suscite de nouvelles inquiétudes.

A Charlie Hebdo les menaces de mort sont toujours là, les survivants travaillent dans des conditions épouvantables. Riss les décrivait dans un entretien à L’Humanité, surveillance policière constante, siège du journal transformé en forteresse... Peut-on, ainsi, faire vraiment son travail de journaliste ? Satirique ou non ? Voici qu’en France, au XXIe siècle, la sécurité des journalistes est en péril, on peut se faire assassiner pour une critique de la religion ! Voilà, poussée au paroxysme, la difficulté de la presse d’opinion. S’interrogeant sur l’avenir de son hebdomadaire, Riss évoquait le problème de la liberté de la presse, se demandant si, à la longue, ne subsisteraient pas que les journaux détenus par les grands groupes.

Sujet qui, au Travailleur Catalan, nous parle.

Dans une tonalité nettement moins grave, mais préoccupante, sont arrivés les propos de Macron lors de ses vœux à la presse. Le président part en guerre contre les «fake news», fausses nouvelles, rumeurs, annonçant une loi pour «renforcer le contrôle sur Internet en période électorale». De quoi émouvoir plusieurs responsables politiques et chercheurs. Ainsi Pascal Froissart, enseignant-chercheur en communication, qui, interrogé par Le Monde, déclarait : «donner la responsabilité à l’État ou à l’institution judiciaire de dire le vrai du faux, voilà le grand danger de la chose.» Pour lui, donner davantage de moyens à la cybersurveillance serait préférable et nécessaire. Pour d’autres, c’est d’un service public d’Internet dont nous avons besoin.

Ce ne semble pas être la voie suivie par l’exécutif (voir aussi le dénigrement par Macron de l’audiovisuel public) dont on peut craindre la volonté de renforcer le pouvoir de l’État sur l’information.

Il est des vérités intangibles, la presse ne doit être sous la coupe ni des religieux, quels qu’ils soient, ni des puissances d’argent, ni du pouvoir politique.

Encore un combat à mener en 2018.

Rédigé le 11/01/2018

Nicole Gaspon