Actu Média

ligne déco
Sources : Mediapart

Une journée d’études sur l’asile LGBT censurée à l’université de Vérone

En Italie aussi, les libertés académiques sont menacées, et la démocratie avec elles. L’extrême droite arrive à peine au pouvoir que les effets s’en font déjà sentir : sous la pression politique, le président de l’Université de Vérone décide la suspension d’une journée…

séparation
Sources : Nouvel Obs

Avec les migrants à Paris : "Je veux bien aller n'importe où, mais pas rester là"

Le ministre de l'Intérieur a annoncé l'évacuation "à bref délai" des différents camps de migrants parisiens où vivent près de 2.400 personnes. Reportage dans le 19e arrondissement.

 

séparation
Sources : Rue89

Attentat masculiniste de Toronto : " Les femmes disent maintenant qu’elles ont peur"

Mélissa Blais, chercheuse québécoise spécialiste de l'antiféminisme, revient sur l'attaque à la voiture bélier de Toronto.

 

séparation
Sources : Le Monde

Appel à cesser le travail à 15 h 40 et manifestations pour la journée des droits des femmes

Des associations et des syndicats ont voulu faire du 8 mars une journée de lutte pour rappeler les inégalités dont les femmes continuent d’être victimes.

 

Des mobilisations ont été organisées dans toute la France, jeudi 8 mars, y compris dans des…

séparation
Sources : Le Monde

Sans-abri : l’inquiétude des associations sur le maintien d’hébergements d’urgence

 Les SDF logés en urgence grâce au plan hivernal risquent de se retrouver à la rue à la fin du mois si aucune disposition n’est prise, alerte un collectif.
« C’est un compte à rebours infernal qui nous est actuellement imposé. » Florent Gueguen, directeur…

séparation
Sources : Mediapart

Les leçons du scrutin italien

Retour sur la victoire du Mouvement cinq étoiles en Italie, dimanche 4 mars, et ses conséquences pour l'Europe.

 

Le Mouvement Cinq Étoiles est le vainqueur des législatives du 4 mars 2018 en Italie, et l’extrême droite de la Ligue du…

séparation
Sources : orange info

Peines de prison: seulement "quelques mesures d'affichage" (PCF)

Le Parti communiste a déploré mercredi que la réforme du système des peines de prison présentée la veille par Emmanuel Macron ne comporte que "quelques mesures d'affichage", qui laissent selon lui "entières" les questions de la prévention et des moyens humains et…

séparation
Sources : Libération

 En Tunisie, les femmes ont désormais le droit d'épouser des non-musulmans

 

Les Tunisiennes de confession musulmane pourront désormais se marier dans leur pays avec des non-musulmans, les circulaires ministérielles empêchant ces unions ayant été abolies, a annoncé jeudi la porte-parole de la présidence. «Tous les textes liés à l’interdiction du mariage de la…

séparation
Sources : Libération

Boris Johnson défie Theresa May sur le Brexit

Le ministre des Affaires étrangères a publié une tribune vantant un Brexit dur, perçue comme une critique de la Première ministre britannique et un défi à son autorité.

 

Boris Johnson dispose d’une grande qualité. Il peut être «très amusant», a déclaré…

séparation
Sources : L'Humanité

Réforme XXL du code du travail, feu-vert pour les ordonnances et après ?

C’est fait, la loi habilite le gouvernement à prendre par ordonnances toutes mesures pour réformer le code du travail. Reste encore à les ratifier.

Après le feu vert du Conseil constitutionnel par délibération du 7 septembre 2017 , samedi 16 septembre a été…

séparation

Macron et le « libéralo-totalitarisme »

003055df71f10b10cdfe0dfbce3700a9.jpg

Force est de constater que le «gentil» Macron n’aime ni la contradiction, ni les revendications sociales. Sous des aspects patelins et «bien propre sur lui», il cache une redoutable soif de pouvoir. Imprégné de l’idéologie du «laissez-faire», il entend démanteler les services publics, dans la droite ligne de ses prédécesseurs, mais en imprimant sa marque faite d’impatience et de morgue. Il fait entrer notre pays dans ce qu’il faut bien appeler l’ère du «libéralo-totalitarisme» pour rependre le titre d’un article d’Ignacio Ramonet paru dans le Monde Diplomatique à la fin des années 80. Ce qui, alors, pouvait apparaître comme une prophétie, est malheureusement en train de devenir une réalité.

Nous ne sommes pas au seuil des années 30, où le fascisme faisait régner la terreur Non, nous sommes face à un processus insidieux, pervers qui gangrène tous les secteurs de la société. Par tous les moyens, il faut lobotomiser les esprits, tuer l’espoir, faire peser le poids du fatalisme. Seule la pensée libérale et marchande doit avoir droit de cité, et pour cela, le président de la République peut compter sur ses neufs amis milliardaires qui contrôlent 90% de la presse écrite et audiovisuelle. Dans le conflit des cheminots, on assiste à un déversement de mensonges et de manipulations de l’opinion, y compris dans les médias du service public. Mais ce n’est pas la seule arme que le pouvoir utilise. Il criminalise l’action syndicale, encourage les violences policières et ferme les yeux sur celles de l’ultradroite qui agressent les étudiants en lutte.

Sa relecture de notre histoire nationale, sa référence aux «racines chrétiennes» de la France, nous renvoient aux notions de l’Ancien régime. Il se pose de plus en plus comme un monarque dont le pouvoir devrait se voir renforcé par la réforme constitutionnelle qui va contribuer à affaiblir le Parlement et museler l’opposition. Mais la messe n’est pas dite et le peuple français a déjà prouvé par le passé qu’il n’entendait pas se faire dicter sa conduite.

Rédigé le 12/04/2018

Roger Rio