Actu Média

ligne déco
Sources : Libération

Adieu poissons, oiseaux, mammifères, amphibiens et reptiles : 60% des vertébrés ont disparu en 44 ans

 

D'après «l'indice planète vivante», calculé par la Société zoologique de Londres à partir de 4005 espèces entre 1970 et 2014, et révélé ce mardi dans un rapport de WWF, les populations d'animaux sauvages se sont effondrées. La dégringolade est encore plus marquée dans les…

séparation
Sources : l'Humanité

Le siège du PCF à Lyon attaqué par des fascistes

Le local départemental du Parti communiste a été dégradé mercredi, dans une ville où l’extrême droite agit en toute impunité.

séparation
Sources : Libération

LES ARCHÉOLOGUES, NOUVEAUX DAMNÉS DE LA TERRE

Si la loi d’août 2003 instaurant l’ouverture à la concurrence du marché de l’archéologie préventive a permis de créer des emplois, les conditions de travail se sont profondément dégradées. Rencontre en Haute-Savoie avec les prolétaires de la poussière.

 

séparation
Sources : Libération

«Tolérance zéro» aux Etats-Unis : l’avenir des familles immigrées en péril

La politique de Trump a déjà eu des conséquences dévastatrices pour les sans-papiers arrêtés récemment, notamment pour les enfants, qui ne sont pas certains de retrouver leurs parents.

 

séparation
Sources : Mediapart

Une journée d’études sur l’asile LGBT censurée à l’université de Vérone

En Italie aussi, les libertés académiques sont menacées, et la démocratie avec elles. L’extrême droite arrive à peine au pouvoir que les effets s’en font déjà sentir : sous la pression politique, le président de l’Université de Vérone décide la suspension d’une journée…

séparation
Sources : Nouvel Obs

Avec les migrants à Paris : "Je veux bien aller n'importe où, mais pas rester là"

Le ministre de l'Intérieur a annoncé l'évacuation "à bref délai" des différents camps de migrants parisiens où vivent près de 2.400 personnes. Reportage dans le 19e arrondissement.

 

séparation
Sources : Rue89

Attentat masculiniste de Toronto : " Les femmes disent maintenant qu’elles ont peur"

Mélissa Blais, chercheuse québécoise spécialiste de l'antiféminisme, revient sur l'attaque à la voiture bélier de Toronto.

 

séparation
Sources : Le Monde

Appel à cesser le travail à 15 h 40 et manifestations pour la journée des droits des femmes

Des associations et des syndicats ont voulu faire du 8 mars une journée de lutte pour rappeler les inégalités dont les femmes continuent d’être victimes.

 

Des mobilisations ont été organisées dans toute la France, jeudi 8 mars, y compris dans des…

séparation
Sources : Le Monde

Sans-abri : l’inquiétude des associations sur le maintien d’hébergements d’urgence

 Les SDF logés en urgence grâce au plan hivernal risquent de se retrouver à la rue à la fin du mois si aucune disposition n’est prise, alerte un collectif.
« C’est un compte à rebours infernal qui nous est actuellement imposé. » Florent Gueguen, directeur…

séparation
Sources : Mediapart

Les leçons du scrutin italien

Retour sur la victoire du Mouvement cinq étoiles en Italie, dimanche 4 mars, et ses conséquences pour l'Europe.

 

Le Mouvement Cinq Étoiles est le vainqueur des législatives du 4 mars 2018 en Italie, et l’extrême droite de la Ligue du…

séparation

Les antagonismes fondamentaux

de895f75fd676afd0e47a74e7fd7b7e8.jpg

La bourgeoisie a tremblé. Sire, est-ce une insurrection? Une révolte? Que veulent-ils, la destitutiondu Prince? Un vent mauvais a soufflé dans les beaux quartiers. Le mouvement des gilets jaunes, durable, insaisissable, tenace malgré la répression, populaire malgré la malveillance des grands médias a provoqué un vent de panique dans la classe possédante. «Il faut savoir lâcher des grosses sommes, plutôt que de perdre l’essentiel» dit-on en haut lieu. Et les dix milliards sont arrivés. Dans les instants de cristallisation sociale, de lutte de classes sans fard, chacun doit choisir son camp. Les libéraux font bloc, et pendant que le Prince agite le hochet du grand débat, on fait donner la troupe et comme disait Alexis de Tocqueville en 1848 «le canon seul peut régler les questions du siècle».

La République du centre est au fond du trou. Ce projet politique nait dans les années 80, porté par les évangélistes du social-libéralisme, marqué par le tournant de la rigueur en 83, la troisième voie de Tony Blair, Willam Clinton ou Gerhard Schröder, a relégué les classes populaires aux marges du jeu politique. Seulement voilà, les invisibles refont surface dans les ronds-points, ils ne s’en laissent pas compter et en plus, ils font de la politique. Ils sont bien sûr le reflet du brouillage idéologique poursuivi depuis des décennies par le bloc bourgeois. Après la chute du mur de Berlin, fini les antagonismes de classe, fini l’opposition droite gauche, fini capitalisme et socialisme, et vive les progressistes et les populistes. Les revendications de justice fiscale, d’augmentation du pouvoir d’achat, de refus de l’autoritarisme occupent bien le devant de la scène mais elles ne remettent pas en cause l’exploitation des salariés par le patronat ni la répartition fondamentale des revenus. Heureusement les mouvements apprennent en marchant, et à chaque étape ils lèvent les obstacles qu’ils n’avaient pas imaginé à l’étape précédente. La journée du 5 février a montré que les convergences avec les salariés organisés se mettent en place, un signe encourageant pour la suite du mouvement.

Rédigé le 07/02/2019

Jacques Pumaréda