Actu Média

ligne déco
Sources : L'humanité

STRATÉGIE DE CRISE DE COVID-19 : QUE FAUT IL FAIRE POUR SORTIR DU CONFINEMENT ?

 

La vague du COVID-19 poursuit sa progression en Europe et s’intensifie dans le reste du monde ;…

séparation
Sources : L'Indépendant

Coronavirus - Hôpital de Perpignan - Hugues Aumaître : "Restez confinés, c'est le moment ou jamais"

 

Chef du service maladies infectieuses et tropicales à l'hôpital de Perpignan, Hugues Aumaître fait le point sur…

séparation
Sources : Marianne

Patrons, finance, En Marche : au-delà de BlackRock, ces Légions d'honneur attribuées à des proches du pouvoir

Parmi les 487 personnes figurant dans la promotion civile de la Légion…

séparation
Sources : Libération

Retraites : le trafic SNCF et RATP toujours perturbé mardi

Le mouvement social

Sources : L'Humanité

Le mépris d’Emmanuel Macron rebooste le mouvement social

Dans sa traditionnelle séance de vœux, le chef de l’État a répondu par une fin de non-recevoir méprisante aux Français qui refusent sa réforme des pensions. Et renforcé leur détermination…

séparation
Sources : L'Humanité

Inégalités. Les femmes, un Alibi de la réforme qui perd de points

Le gouvernement affirme qu’elles seront les gagnantes de son nouveau régime. Les premiers détails montrent au contraire des régressions, alors que leurs pensions sont en moyenne déjà 25 % moins…

séparation
Sources : L'Humanité

Mobilisation. Les salariés de la culture entrent dans la danse.

Les musiciens et danseurs grévistes de l’Opéra de Paris ont marqué les…

séparation
Sources : l'Humanité

LE MESSAGE EXCLUSIF DE LULA AUX LECTEURS DE L’HUMANITÉ

Depuis sa prison, l’ancien président nous a fait parvenir ce texte où il remercie les marques de soutien et appelle à poursuivre la mobilisation pour sa libération et pour le respect de la démocratie au Brésil.

Le monde regarde aujourd’hui avec inquiétude…

séparation
Sources : l'Humanité

AFFAIRE LEGAY : « IL Y A UNE VOLONTÉ MANIFESTE DE CACHER LA VÉRITÉ »

Pour Arié Alimi, avocat de la militante pacifiste victime de violences policières, à Nice, le 23 mars dernier, les nombreux conflits d’intérêts dans cette enquête rendent impératif un dépaysement de l’affaire hors des Alpes-Maritimes.

Selon les révélations de nos confrères de…

séparation
Sources : Médiapart

Brexit: le sabotage de la volonté des citoyens

Autrefois, on employait le terme de spectacle – du latin spectaculum, « merveille à voir » – pour désigner une pièce de théâtre ou un événement particulièrement sensationnel, dont la vue était censée faire le régal du grand public. Parmi les différents sens historiques du mot,…

séparation

La faillite

3be28d965e74e521faef1256b66bd4be.jpg

Les récents évènements climatiques ont mis en avant la faillite de la politique menée par l’Etat dans notre département depuis des dizaines d’années. Gouverner c’est prévoir, disait un célèbre journaliste au XIXème siècle. Le temps a passé mais la leçon n’a pas été retenue. Depuis longtemps les élus des hauts cantons ont bataillé pour qu’un plan global et cohérent soit appliqué pour assurer la viabilité de la RN 116. Jean-Louis Alvarez, ancien conseiller général du canton d’Olette et ancien maire de Fontpédrouse, s’est démené pendant des années avec les populations concernées pour qu’enfin des décisions intelligentes soient mises en œuvre. Las, les différents gouvernements qui se sont succédés n’ont jamais voulu prendre en compte l’ensemble du problème et n’ont jamais écouté les montagnards.

On a dépensé des millions d’euros pour faire du rafistolage après chaque catastrophe (cette fois-ci on parle de 10 millions d’euros !), alors qu’il eût été sans doute plus cohérent de mettre en place un plan de rénovation de cette artère vitale, étalé sur plusieurs années, en prenant en compte les avis et conseils des élus locaux et de la population. Mais le mépris dont Paris fait preuve pour les «gens d’en bas» a fait son œuvre. On n’écoute pas la plèbe, on l’ignore. Et au passage, on engraisse les multinationales du BTP qui ne manquent pas de se tenir sur le devant de la scène, la bouche grande ouverte. C’est aussi la conséquence de la liquidation de feu les Ponts et Chaussées, service public de première importance s’il en était.

La même logique marchande prévaut pour le train jaune. Là encore, le manque d’investissements et la volonté à peine cachée de la direction de la SNCF de liquider ce moyen de transport utile et indispensable, plongent les hauts cantons dans de grandes difficultés. Le train jaune est un outil de transport vital et non un amusement touristique. Où sont donc les beaux discours de la COP 21 sur la nécessité de liaisons propres et non polluantes ? Il faut utiliser le train jaune pour ce qu’il est, un vrai vecteur de transport entre le plaine et la montagne, pour les voyageurs, mais aussi pour le frêt. Mais la «macronie» s’en fiche bien des problèmes de nos hauts cantons. Où sont donc passés nos députés «godillots» LREM? Sans doute se sentent-ils plus enclins à participer à la liquidation de notre système de retraites qu’à s’enquérir des besoins des habitants des hauts cantons.

Rédigé le 13/02/2020

Roger Rio