Actu Média

ligne déco
Sources : Libération

 En Tunisie, les femmes ont désormais le droit d'épouser des non-musulmans

 

Les Tunisiennes de confession musulmane pourront désormais se marier dans leur pays avec des non-musulmans, les circulaires ministérielles empêchant ces unions ayant été abolies, a annoncé jeudi la porte-parole de la présidence. «Tous les textes liés à l’interdiction du mariage de la…

séparation
Sources : Libération

Boris Johnson défie Theresa May sur le Brexit

Le ministre des Affaires étrangères a publié une tribune vantant un Brexit dur, perçue comme une critique de la Première ministre britannique et un défi à son autorité.

 

Boris Johnson dispose d’une grande qualité. Il peut être «très amusant», a déclaré…

séparation
Sources : L'Humanité

Réforme XXL du code du travail, feu-vert pour les ordonnances et après ?

C’est fait, la loi habilite le gouvernement à prendre par ordonnances toutes mesures pour réformer le code du travail. Reste encore à les ratifier.

Après le feu vert du Conseil constitutionnel par délibération du 7 septembre 2017 , samedi 16 septembre a été…

séparation
Sources : L'Obs

Mini-jobs", travail précaire... Etre pauvre sous Merkel

"Mini-jobs", travail précaire, douze ans après les réformes qui ont flexibilisé le marché du travail, le pays le plus riche d'Europe compte, aussi, de plus en plus de personnes en grande difficulté. Reportage.

"Moi, pauvre ?" Ulrich Arenz est stupéfait. "C'est…

séparation
Sources : Boursorama

Quand le Président Macron pratique un double discours...

Il y aurait un "Macron côté jardin" et un "Macron côté cour". Illustration à Athènes le 7 septembre : devant les caméras, le chef de l'Etat prône la solidarité. Quelques heures plus tard, à Paris, il joue la concurrence entre les États-membres. Pour…

séparation
Sources : Libération

Aide publique au développement : «La plus importante coupe budgétaire jamais connue»

Alors qu'Emmanuel Macron avait promis que cette aide atteindrait 0,7 % du revenu national brut d'ici 2030, le gouvernement a annoncé lundi une réduction de 141 millions d'euros.
Le gouvernement «tiendra la parole de la France» sur la question du déficit, confirmait lundi Gérald Darmanin, ministre des Comptes…

séparation
Sources : Libération

Pollution de l’air : le Conseil d’État enjoint au gouvernement d’agir

Mercredi, la plus haute juridiction administrative a demandé au gouvernement d’agir dans les meilleurs délais contre la pollution de l’air aux particules fines PM10 et au dioxyde d’azote. Une décision inédite pour cette instance.

 

 

séparation
Sources : L'Humanité

Loi travail. Extension du CDI de chantier, en marche vers la précarité généralisée

 

Cumulant les inconvénients sans les avantages de l’intérim et du CDD, le CDI dit de chantier ou de projet est dans les plans du gouvernement. Un contrat de travail précaire, sans durée prédéfinie, que l’employeur peut rompre à sa guise.

séparation
Sources : Le Monde

En Israël, les femmes se libèrent sur grand écran

Un événement considérable est survenu au Festival international du film de Haïfa, en octobre 2016. Trois films, réalisés par des femmes, étaient en compétition, traitant d’un même thème : la difficile coexistence entre Palestiniens et Israéliens. Pour la première fois, les premiers cessaient d’être des…

séparation
Sources : Le Monde

Xi Jimping appelle Donald Trump pour faire baisser la tension avec la Corée du Nord

Le président chinois, Xi Jinping, a plaidé auprès du président des Etats-Unis,Donald Trump, pour une solution pacifique de la crise autour du programmenucléaire nord-coréen, affirme la chaîne de télévision chinoise CCTV sur son site Internet, mercredi…

séparation

Sentiments irisés

2691bd5e5e350e3b16cb886a0e21acfe.jpg

Ambiance Deux jours de fête militants, festifs, culturels, politiques, chaleureux, des miliers de festivaliers. La fête du TC 2017 a tenu ses promesses. Merci à tous ces bénévoles sans qui la fête n’aurait pu avoir lieu.

La fête donne des couleurs aux gens, et cætera… C’est pas le soleil, comme nous le croyions, avant. Parce qu’il y en avait peu ces deux jours. Et il faisait froid. Et le vent a soufflé fort, et on a fouillé paisiblement nos sacs, et Macron est président, et… à gauche, ça n’a pas été un long fleuve tranquille, ces derniers temps. Les couleurs étaient là, quand même, installées, têtues et tenaces.

Multicolore. Les couleurs des idées, différentes, celles des âges, celles des sexes, celles des origines et des professions qui se mélangent, se rencontrent, se parlent et partagent un moment. Loin de la violence théâtralisée et mise en scène des précédents débats pré-électoraux, loin des raccourcis et des dogmes pseudo théoriques, les rencontres sont restées bienveillantes et respectueuses… et modestes. Jusque tard dans la nuit. C’est la fête.

Couleur verte. Qui l’aurait cru? Des l’entrée, un marché bio, bien agencé et accueillant, coloré, et quelques artisans, tous témoins ou acteurs d’activités douces, à dimension humaine, qui structurent dorénavant une partie des territoires. Un peu plus loin, les associations militantes de l’environnement, patientes et pédagogues, qui se sont mises au service des curieux, des novices, et ont fait grandir un peu plus l’idée de l’humanité et du développement durable. Elles ont fait plus encore, recyclant autant qu’elles le pouvaient, un certains nombre de déchets produits par les participants (huiles de friture, produits des toilettes…). Enfin, dans ce domaine, comment ne pas remarquer les efforts faits par les stands et la fête pour une utilisation minimale des contenants plastique. Fête qui grandit.

Couleur rouge. Soyons francs. Il y avait certainement un peu d’inquiétudes, çà et là. Au bout du compte, la dignité l’a emporté, haut la main, celle des gens simples, des semblables. L’humilité, le sérieux et la combativité ont marqué les rencontres. Les débats ont tous été tournés vers l’avenir, vers ce qu’il faudrait faire, améliorer, vers une recherche plus précise dans la compréhension du réel d’aujourd’hui, avec les menaces identifiées qui pèsent, et les difficultés qui sont là. Il est réjouissant de voir que dans ce cadre, la fête, autant de personnes, militantes ou non, ont consacré quelques heures de leur temps pour parler, s’exprimer, écouter et mieux comprendre. L’apport enthousiaste, dynamique et pertinent de Laurence Cohen, participant activement aux débats et prenant la parole au nom du PCF, a compté aussi. La construction de l’avenir est en chantier, cela se voit, cela se sent. Il n’y aura pas de rupture. Il n’y aura pas de chômage technique chez ceux qui veulent construire une issue progressiste. C’est certain.

Rédigé le 06/07/2017

Michel Marc