Actu Média

ligne déco
Sources : Marianne

Patrons, finance, En Marche : au-delà de BlackRock, ces Légions d'honneur attribuées à des proches du pouvoir

Parmi les 487 personnes figurant dans la promotion civile de la Légion…

séparation
Sources : Libération

Retraites : le trafic SNCF et RATP toujours perturbé mardi

Le mouvement social

Sources : L'Humanité

Le mépris d’Emmanuel Macron rebooste le mouvement social

Dans sa traditionnelle séance de vœux, le chef de l’État a répondu par une fin de non-recevoir méprisante aux Français qui refusent sa réforme des pensions. Et renforcé leur détermination…

séparation
Sources : L'Humanité

Inégalités. Les femmes, un Alibi de la réforme qui perd de points

Le gouvernement affirme qu’elles seront les gagnantes de son nouveau régime. Les premiers détails montrent au contraire des régressions, alors que leurs pensions sont en moyenne déjà 25 % moins…

séparation
Sources : L'Humanité

Mobilisation. Les salariés de la culture entrent dans la danse.

Les musiciens et danseurs grévistes de l’Opéra de Paris ont marqué les…

séparation
Sources : l'Humanité

LE MESSAGE EXCLUSIF DE LULA AUX LECTEURS DE L’HUMANITÉ

Depuis sa prison, l’ancien président nous a fait parvenir ce texte où il remercie les marques de soutien et appelle à poursuivre la mobilisation pour sa libération et pour le respect de la démocratie au Brésil.

Le monde regarde aujourd’hui avec inquiétude…

séparation
Sources : l'Humanité

AFFAIRE LEGAY : « IL Y A UNE VOLONTÉ MANIFESTE DE CACHER LA VÉRITÉ »

Pour Arié Alimi, avocat de la militante pacifiste victime de violences policières, à Nice, le 23 mars dernier, les nombreux conflits d’intérêts dans cette enquête rendent impératif un dépaysement de l’affaire hors des Alpes-Maritimes.

Selon les révélations de nos confrères de…

séparation
Sources : Médiapart

Brexit: le sabotage de la volonté des citoyens

Autrefois, on employait le terme de spectacle – du latin spectaculum, « merveille à voir » – pour désigner une pièce de théâtre ou un événement particulièrement sensationnel, dont la vue était censée faire le régal du grand public. Parmi les différents sens historiques du mot,…

séparation
Sources : Médiapart

Palestine: l’arnaque historique du plan de paix américain

« L’accord du siècle » annoncé par Donald Trump devait rompre avec le consensus diplomatique traditionnel. Il va bien au-delà en niant la plupart des droits nationaux reconnus aux Palestiniens par la légalité internationale et les Nations unies, et en mettant un terme au projet…

séparation
Sources : Libération

Adieu poissons, oiseaux, mammifères, amphibiens et reptiles : 60% des vertébrés ont disparu en 44 ans

 

D'après «l'indice planète vivante», calculé par la Société zoologique de Londres à partir de 4005 espèces entre 1970 et 2014, et révélé ce mardi dans un rapport de WWF, les populations d'animaux sauvages se sont effondrées. La dégringolade est encore plus marquée dans les…

séparation

On s’est parlé en public, pas dans un bureau !

1459a1b3fb9d8f6329d2996daa80c425.jpg

Débats. Pressentant l’urgence politique, les communistes perpignanais ont eu l’idée d’inviter largement tout ce que la ville connaît comme mouvements, collectifs et formations de gauche, pour débattre et s’exprimer en public.

La chaleur était torride. Le débat animé par Serge Bonnery, est resté courtois, franc, et ouvert. Il a confirmé une large communauté de vues et de jugements sur la situation de la ville, dans ce cadre national libéral, ainsi que de larges convergences sur ce que pourraient être à la fois «une campagne, la construction d’un projet commun et une politique progressiste» pour répondre aux besoins urgents des citoyens. Les désaccords, les différences ont trouvé là l’occasion d’être posés, au grand jour. Le NPA, le PS, EELV, le PCF, Génération.s, le PG étaient ainsi présents aux côtés des collectifs citoyens constitués «Nou.s-Perpignan» et «la Coopérative». Un de la FI était aussi à la tribune.

Le nécessaire rassemblement face aux urgences

«L’attente des citoyens et l’espoir sont là. Nous avons donc un devoir de responsabilité, et l’intention de nous rassembler est belle» précisait ainsi le porte parole d’EELV. Le PCF, par la voix de Françoise Fiter, insistait sur la question «des services publics», dans tous les domaines, dont la santé et l’école, sur la notion de ville solidaire, et sur le devoir de «placer résolument la ville aux côtés de ceux qui luttent pour défendre l’intérêt commun, localement ou nationalement». On relevait dans le même temps le caractère national de ce scrutin de mars 2020 et chacun reconnaissait, avec quelques nuances, l’intérêt et la nécessité d’un rassemblement à construire. «L’attente des citoyens est incontestable et forte» dira l’une des intervenantes de Nou.s. «Nous devons créer la dynamique». Tous notaient l’importance de «revivifier» la démocratie directe, citoyenne. Tous ont évoqué la nécessité d’être au second tour.

Il faut maintenant aller plus loin. Un intervenant poussait ainsi à la roue, entre sérieux et ironie: «Vous avez un coup à jouer. Aucun de vous n’est parfait. Entendez-vous, le coup est jouable!». Françoise Fiter, PCF, confirmait: «Nous pouvons être deuxième au premier tour. Les désaccords ne sont pas un problème. Appuyons-nous sur ce qui nous rassemble, trouvons une tête de liste qui convienne, non issue d’un parti politique. Il nous faut vite envoyer un signal fort».

Rédigé le 04/07/2019

Michel Marc