Actu Média

ligne déco
Sources : Libération

Adieu poissons, oiseaux, mammifères, amphibiens et reptiles : 60% des vertébrés ont disparu en 44 ans

 

D'après «l'indice planète vivante», calculé par la Société zoologique de Londres à partir de 4005 espèces entre 1970 et 2014, et révélé ce mardi dans un rapport de WWF, les populations d'animaux sauvages se sont effondrées. La dégringolade est encore plus marquée dans les…

séparation
Sources : l'Humanité

Le siège du PCF à Lyon attaqué par des fascistes

Le local départemental du Parti communiste a été dégradé mercredi, dans une ville où l’extrême droite agit en toute impunité.

séparation
Sources : Libération

LES ARCHÉOLOGUES, NOUVEAUX DAMNÉS DE LA TERRE

Si la loi d’août 2003 instaurant l’ouverture à la concurrence du marché de l’archéologie préventive a permis de créer des emplois, les conditions de travail se sont profondément dégradées. Rencontre en Haute-Savoie avec les prolétaires de la poussière.

 

séparation
Sources : Libération

«Tolérance zéro» aux Etats-Unis : l’avenir des familles immigrées en péril

La politique de Trump a déjà eu des conséquences dévastatrices pour les sans-papiers arrêtés récemment, notamment pour les enfants, qui ne sont pas certains de retrouver leurs parents.

 

séparation
Sources : Mediapart

Une journée d’études sur l’asile LGBT censurée à l’université de Vérone

En Italie aussi, les libertés académiques sont menacées, et la démocratie avec elles. L’extrême droite arrive à peine au pouvoir que les effets s’en font déjà sentir : sous la pression politique, le président de l’Université de Vérone décide la suspension d’une journée…

séparation
Sources : Nouvel Obs

Avec les migrants à Paris : "Je veux bien aller n'importe où, mais pas rester là"

Le ministre de l'Intérieur a annoncé l'évacuation "à bref délai" des différents camps de migrants parisiens où vivent près de 2.400 personnes. Reportage dans le 19e arrondissement.

 

séparation
Sources : Rue89

Attentat masculiniste de Toronto : " Les femmes disent maintenant qu’elles ont peur"

Mélissa Blais, chercheuse québécoise spécialiste de l'antiféminisme, revient sur l'attaque à la voiture bélier de Toronto.

 

séparation
Sources : Le Monde

Appel à cesser le travail à 15 h 40 et manifestations pour la journée des droits des femmes

Des associations et des syndicats ont voulu faire du 8 mars une journée de lutte pour rappeler les inégalités dont les femmes continuent d’être victimes.

 

Des mobilisations ont été organisées dans toute la France, jeudi 8 mars, y compris dans des…

séparation
Sources : Le Monde

Sans-abri : l’inquiétude des associations sur le maintien d’hébergements d’urgence

 Les SDF logés en urgence grâce au plan hivernal risquent de se retrouver à la rue à la fin du mois si aucune disposition n’est prise, alerte un collectif.
« C’est un compte à rebours infernal qui nous est actuellement imposé. » Florent Gueguen, directeur…

séparation
Sources : Mediapart

Les leçons du scrutin italien

Retour sur la victoire du Mouvement cinq étoiles en Italie, dimanche 4 mars, et ses conséquences pour l'Europe.

 

Le Mouvement Cinq Étoiles est le vainqueur des législatives du 4 mars 2018 en Italie, et l’extrême droite de la Ligue du…

séparation

Trop plein et boussole

b1fbd08e0ba42c18f53f8988540a7b40.jpg

Trop plein: il est des moments où l’actualité donne l’impression de s’emballer, de partir dans tous les sens. Du local à l’international, on a eu droit à toutes sortes d’événements, certains attendus, d’autres inédits, certains chargés de promesses et d’autres sinistres.

Commençons par l’optimisme d’un printemps qui semble renaître. Le 22 mars fut une grande date pour lemouvement social. Ici comme partout dans l’hexagone. Quand les manifs perpignanaises prennent le grand circuit des boulevards qui pendant de longues minutes sont pleins comme un œuf, qu’il y a de la joie à se retrouver aussi nombreux, qu’il y a de la solidarité qui exprime diversité et dynamisme, qu’il y a une volonté commune d’arrêter une politique mortifère pour le peuple, pour ses besoins sociaux, ce sont des moments intenses dont on sait qu’ils peuvent servir à bâtir des perspectives. Surtout si l’on y voit que les forces de gauche commencent à se retrouver. Le pire ne serait donc pas à venir.

Les boniMENTEURS

Mais là interviennent les inénarrables bonimenteurs officiels chargés de scier la branche qui risquerait d’être chargée de trop de fruits progressistes pour une classe laborieuse qu’ils rêvent en léthargie et en souffrance.

La dernière trouvaille en date: un sondage qui «dit» qu’une majorité de français considère le mouvement du 22 comme un échec, que la réforme du statut des cheminots est inéluctable… Vous êtes punis, ça ne servira à rien, aboient-ils copieusement. Les chiens ab… la manifestation passe et il est même presque sûr que d’autres, aussi nombreuses, et peut-être même plus (il y a de la réserve) passeront. La sinistrose macronienne n’est pas une fatalité insurmontable.

Une parade?

Même si l’actualité nous envoie «en même temps» des signes lourds et inquiétants. L’attaque à Trèbes et à Carcassonne au nom d’un terrorisme aveugle sert à cela, elle nous enferme dans la peur, la crainte de l’imparable. La question de ce terrorisme est certes complexe, elle s’inscrit dans une déstabilisation de la situation internationale profonde et ancienne où notre pays a sa part de responsabilité. Elle trouve un terreau prolifique chez des jeunes que le monde d’aujourd’hui laisse en déshérence. Je reste persuadé que la meilleure parade, à l’instar des événements de Charlie reste la parade collective, celle qui met en marche toutes les forces d’une nation laïque contre l’irrationalité barbare.

Dans le même temps un ex-président de la République est gardé à vue par la police, comme un simple suspect (on a peur qu’il s’échappe) parce qu’il aurait«touchédu pognon » d’un chef d’état oriental infréquentable: une première dans notre histoire politico-policière qui donne des «zélites» qui nous gouvernent une image trouble.

Autres troubles

Autre trouble, autre image, à la Fac de droit de Montpellier, des étudiants occupent un amphi pour débattre, protester contre les projets de lois gouvernementaux en matière d’enseignement supérieur. Que pensez-vous qu’il arrivât? Une bande de nervis masqués et armés de bâtons ont «nettoyé» l’amphi sous les yeux d’un doyen qui laisse faire. Était-il à la manœuvre? Il «honore» la corporation des juristes émérites. De honte, sans doute, le lendemain il démissionne.

On pourrait ajouter à la liste des événements de la semaine, le procès Rançon qui nous projette violemment dans les bas-fonds d’une humanité qui pour des raisons qui nous dépassent ne sait plus qu’elle est l’humanité. Je pense qu’il faudrait davantage interroger les «faitsdivers».

Enfin la justice toujours, mais l’espagnole, celle-là, mâtinée de franquisme, les juges qui semblent avoir une telle peur de la catalanité ont mis en taule de nouveaux responsables politiques catalans. Franco est content! Et même les Allemands s’y mettent en arrêtant Puigdemont: auraient-ils gardé des liens avec la justice franquiste?… Pauvre Europe!

La boussole

Le panorama n‘est pas complet, il n’est certainement pas achevé. La semaine va réserver son lot de surprises. Nous serons ballottés du meilleur au pire. Nous en entendrons de toutes les couleurs et des plus sinistres pour nous estourbir. Nous résisterons du mieux que nous le pourrons. La boussole que nous avons dans la poche, dans la tête et dans le cœur nous aidera grandement: elle ne perd pas son nord. Il s’appelle justice et solidarité.

Rédigé le 29/03/2018

Jean-Marie Philibert