Actu Média

ligne déco
Sources : l'Humanité

Le siège du PCF à Lyon attaqué par des fascistes

Le local départemental du Parti communiste a été dégradé mercredi, dans une ville où l’extrême droite agit en toute impunité.

séparation
Sources : Libération

LES ARCHÉOLOGUES, NOUVEAUX DAMNÉS DE LA TERRE

Si la loi d’août 2003 instaurant l’ouverture à la concurrence du marché de l’archéologie préventive a permis de créer des emplois, les conditions de travail se sont profondément dégradées. Rencontre en Haute-Savoie avec les prolétaires de la poussière.

 

séparation
Sources : Libération

«Tolérance zéro» aux Etats-Unis : l’avenir des familles immigrées en péril

La politique de Trump a déjà eu des conséquences dévastatrices pour les sans-papiers arrêtés récemment, notamment pour les enfants, qui ne sont pas certains de retrouver leurs parents.

 

séparation
Sources : Mediapart

Une journée d’études sur l’asile LGBT censurée à l’université de Vérone

En Italie aussi, les libertés académiques sont menacées, et la démocratie avec elles. L’extrême droite arrive à peine au pouvoir que les effets s’en font déjà sentir : sous la pression politique, le président de l’Université de Vérone décide la suspension d’une journée…

séparation
Sources : Nouvel Obs

Avec les migrants à Paris : "Je veux bien aller n'importe où, mais pas rester là"

Le ministre de l'Intérieur a annoncé l'évacuation "à bref délai" des différents camps de migrants parisiens où vivent près de 2.400 personnes. Reportage dans le 19e arrondissement.

 

séparation
Sources : Rue89

Attentat masculiniste de Toronto : " Les femmes disent maintenant qu’elles ont peur"

Mélissa Blais, chercheuse québécoise spécialiste de l'antiféminisme, revient sur l'attaque à la voiture bélier de Toronto.

 

séparation
Sources : Le Monde

Appel à cesser le travail à 15 h 40 et manifestations pour la journée des droits des femmes

Des associations et des syndicats ont voulu faire du 8 mars une journée de lutte pour rappeler les inégalités dont les femmes continuent d’être victimes.

 

Des mobilisations ont été organisées dans toute la France, jeudi 8 mars, y compris dans des…

séparation
Sources : Le Monde

Sans-abri : l’inquiétude des associations sur le maintien d’hébergements d’urgence

 Les SDF logés en urgence grâce au plan hivernal risquent de se retrouver à la rue à la fin du mois si aucune disposition n’est prise, alerte un collectif.
« C’est un compte à rebours infernal qui nous est actuellement imposé. » Florent Gueguen, directeur…

séparation
Sources : Mediapart

Les leçons du scrutin italien

Retour sur la victoire du Mouvement cinq étoiles en Italie, dimanche 4 mars, et ses conséquences pour l'Europe.

 

Le Mouvement Cinq Étoiles est le vainqueur des législatives du 4 mars 2018 en Italie, et l’extrême droite de la Ligue du…

séparation
Sources : orange info

Peines de prison: seulement "quelques mesures d'affichage" (PCF)

Le Parti communiste a déploré mercredi que la réforme du système des peines de prison présentée la veille par Emmanuel Macron ne comporte que "quelques mesures d'affichage", qui laissent selon lui "entières" les questions de la prévention et des moyens humains et…

séparation

La Catalogne et Nous ?

dde5ee36cdf7d68ce1ccd3cbe781334d.jpg

Nous? C’est qui? Ce sont les cousins du nord solidaires des «enragés» du sud des Pyrénées qui ont cru qu’ils pouvaient se rêver indépendants et libres? Ce sont les Français sensibles à une revendication de plus d’identité, d’autonomie, de diversité pour des régions qui ont leur histoire, leur langue, leurs aspirations? Ce sont les Européens qui ont vécu les déchirements de l’histoire et qui pensent qu’il est grand temps d’en venir enfin à construire une union dans la vieille Europe qui ne soit pas la chasse gardée des pézeux de toutes sortes et la mise au pas des classes laborieuses?

Une Europe qui se nourrisse de démocratie vraie, qui reconnaisse à chacun le droit de vivre, de s’organiser comme les peuples le décident!

Mais encore

Oui! Certes! Mais encore? J’ai envie de dire que, devant la dimension prise par les événements, cela ne suffit plus. Il faut une nouvelle étape, un nouveau palier, un élargissement. Nous, c’est NOUS TOUS, qui devons dire clairement qu’il faut en finir avec les adversaires de la démocratie.

La question, compte tenu de la dimension prise, de la volonté manifeste et violente d’un état construit sur les fondements du régime franquiste de renier ses engagements démocratiques, du soutien hypocrite qu’il trouve dans ses partenaires européens, concerne tout individu normalement constitué, d’ici, et de partout qui pense encore que la démocratie est une valeur à défendre. La lutte est universelle, elle doit rassembler tous ceux qui n’acceptent pas que les droits humains soient bafoués où que ce soit dans le monde, et ce n’est pas parce que c’est à nos frontières les plus proches qu’il faut nous aveugler dans un déni folklorique et dangereux pour nous tous.

La violence contre la démocratie

La prison pour des délits d’opinions, l’exil pour ceux qui ont l’outrecuidance de croire qu’il est légitime d’écouter ce que les électeurs disent, les polices internationales à vos trousses, les services secrets mobilisés pour vous rendre la vie impossible, la confiscation de tous les pouvoirs acquis pour gérer la région, l’étouffement d’un parlement élu et réélu, la mise en détention de tout ce qui pourrait régimber, la violence de la répression policière qui tape sans sommation. Il y manque, mais cela risque de venir, l’interdiction de votre langue, la fermeture de vos écoles et le refus de tout rassemblement de plus de trois personnes sur les ramblas de Barcelone. Voilà le panorama d’une dérive qu’il est temps d’arrêter et cela concerne tout démocrate normalement constitué qui considère que les temps de la sainte inquisition sont révolus, même si en Espagne ou ailleurs des allumés envisagent leur retour pour le salut de nos âmes.

Le travail sur la planche

La dérive autoritaire ne s’arrête pas aux Pyrénées et la vie démocratique est une conquête permanente qu’il importe à chacun de faire croître et proliférer. Elle est inséparable d’une écoute attentive des peuples dans ses expressions politiques, mais aussi sociales et quotidiennes. Les droits démocratiques, non contents de ne souffrir aucune restriction, ne vivent qu’en s’élargissant, qu’en se répandant, qu’en inventant à chaque étape de leurs développements les équilibres qui permettent l’expression de tous, la liberté de tous, la protection et l’écoute de chacun. Il y a du travail sur la planche ici, comme ailleurs. Notre travail!

Mais ce qui se passe en Espagne, si nous ne contribuions pas tous à y mettre un terme, pourrait rendre illusoires ces perspectives, les seules porteuses d‘avenir. Là-bas, comme ici!

Il y a quelques décennies, nous n’avons pas porté à l’Espagne républicaine toute la sollicitude qu’elle aurait méritée, l’Espagne, et nous aussi, l’avons chèrement payé.

Disons ensemble aux fossoyeurs de la démocratie: No pasaran!

Rédigé le 05/04/2018

Jean-Marie Philibert