Actu Média

ligne déco
Sources : Libération

LES ARCHÉOLOGUES, NOUVEAUX DAMNÉS DE LA TERRE

Si la loi d’août 2003 instaurant l’ouverture à la concurrence du marché de l’archéologie préventive a permis de créer des emplois, les conditions de travail se sont profondément dégradées. Rencontre en Haute-Savoie avec les prolétaires de la poussière.

 

séparation
Sources : Libération

«Tolérance zéro» aux Etats-Unis : l’avenir des familles immigrées en péril

La politique de Trump a déjà eu des conséquences dévastatrices pour les sans-papiers arrêtés récemment, notamment pour les enfants, qui ne sont pas certains de retrouver leurs parents.

 

séparation
Sources : Mediapart

Une journée d’études sur l’asile LGBT censurée à l’université de Vérone

En Italie aussi, les libertés académiques sont menacées, et la démocratie avec elles. L’extrême droite arrive à peine au pouvoir que les effets s’en font déjà sentir : sous la pression politique, le président de l’Université de Vérone décide la suspension d’une journée…

séparation
Sources : Nouvel Obs

Avec les migrants à Paris : "Je veux bien aller n'importe où, mais pas rester là"

Le ministre de l'Intérieur a annoncé l'évacuation "à bref délai" des différents camps de migrants parisiens où vivent près de 2.400 personnes. Reportage dans le 19e arrondissement.

 

séparation
Sources : Rue89

Attentat masculiniste de Toronto : " Les femmes disent maintenant qu’elles ont peur"

Mélissa Blais, chercheuse québécoise spécialiste de l'antiféminisme, revient sur l'attaque à la voiture bélier de Toronto.

 

séparation
Sources : Le Monde

Appel à cesser le travail à 15 h 40 et manifestations pour la journée des droits des femmes

Des associations et des syndicats ont voulu faire du 8 mars une journée de lutte pour rappeler les inégalités dont les femmes continuent d’être victimes.

 

Des mobilisations ont été organisées dans toute la France, jeudi 8 mars, y compris dans des…

séparation
Sources : Le Monde

Sans-abri : l’inquiétude des associations sur le maintien d’hébergements d’urgence

 Les SDF logés en urgence grâce au plan hivernal risquent de se retrouver à la rue à la fin du mois si aucune disposition n’est prise, alerte un collectif.
« C’est un compte à rebours infernal qui nous est actuellement imposé. » Florent Gueguen, directeur…

séparation
Sources : Mediapart

Les leçons du scrutin italien

Retour sur la victoire du Mouvement cinq étoiles en Italie, dimanche 4 mars, et ses conséquences pour l'Europe.

 

Le Mouvement Cinq Étoiles est le vainqueur des législatives du 4 mars 2018 en Italie, et l’extrême droite de la Ligue du…

séparation
Sources : orange info

Peines de prison: seulement "quelques mesures d'affichage" (PCF)

Le Parti communiste a déploré mercredi que la réforme du système des peines de prison présentée la veille par Emmanuel Macron ne comporte que "quelques mesures d'affichage", qui laissent selon lui "entières" les questions de la prévention et des moyens humains et…

séparation
Sources : Libération

 En Tunisie, les femmes ont désormais le droit d'épouser des non-musulmans

 

Les Tunisiennes de confession musulmane pourront désormais se marier dans leur pays avec des non-musulmans, les circulaires ministérielles empêchant ces unions ayant été abolies, a annoncé jeudi la porte-parole de la présidence. «Tous les textes liés à l’interdiction du mariage de la…

séparation

BUUUUUUUTTTTTTTTT

c397a8bf58a0b0c4dc654f4dcddf3a0d.png

Mes petits copains et copines du TC entrainent mon humeur sur des voies où mes penchants naturels ne me conduiraient pas nécessairement. Je me souviens d’un premier billet d’humeur qui remonte à quelques années (quand on aime on ne compte pas) : il m’avait fallu disserter aimablement, humoristiquement, mais aussi satiriquement sur une visite du pape chez la fille aînée de l’église, notre France chrétienne, apostolique et romaine. Mais très vite au fil des TC, la politique nationale comme locale était devenue ma tasse de thé. Ce qui fait le quotidien de notre vie, le concret, la réalité, ses luttes (de classe), le tout bien sûr sous la vigilance de ma mémé et mon pépé. Pour ce dernier numéro avant les vacances, une grande première sous ma plume : je deviens commentateur sportif. Je n’y connais rien ou si peu. J’ai un mal fou à suivre un match en entier. Mais Mondial oblige !

Avant la finale

Au moment où j’écris ces lignes, la finale n’a pas eu lieu: l’attente angoissée de mes petits-fils de 12 et 10 ans présents à la maison pendant ces vacances me permet de savoir tout ce qu’il est utile de connaitre. Ils croient dur comme fer que l’affaire est faite et se reconnaissent dans les drapeaux tricolores qui sillonnent les rues. Ils m’interrogent sur mes souvenirs bien brumeux de 98.

Y aurait-il quelque chose de la construction identitaire ? Sans doute, même si on peut déplorer qu’elle passe par les exploits de jeunes garçons jouant à la baballe devant des foules survoltées et des téléspectateurs anesthésiés. Reconnaissons que c’est bien moins sanguinaire pour le pays que les victimes des guerres. On reste ici dans l’ordre du symbolique, mais un symbolique surmultiplié par l’aura médiatique de l’événement, le sentiment d’en être un peu acteur. Mais soyons lucides, la part d’irrationnel n’est pas négligeable. De l’histoire en direct sans sang, mais pas sans sens !

N’attendons pas le résultat final

J’ai envie de dire sans attendre le résultat final (même si positif il mythifiera un peu plus l’événement) que le jeu en vaut la chandelle, que par delà la place prise par le pognon, par delà ce qui peut apparaître comme de l’aliénation collective et des comportements lourdingues, ces événements sportifs renforcent, pour ceux qui ont peu ou rien ou presque, la part d’humanité, la part de rêve, un besoin d’exister ensemble, de partager une aventure que la marche quotidienne d’un monde, violent, dangereux, injuste et éclaté met à mal avec une constance sans cesse renouvelée sous la houlette des puissants du jour. De l’oxygène pour ceux qui en manquent !

Il est heureux que cela passe par le sport. Cela doit permettre d’aller encore plus avant dans sa philosophie, de faire mieux partager ses valeurs positives : l’effort physique, la nécessité de l’apprentissage, la persévérance, le dépassement de soi, la construction de l’esprit d’équipe, la nécessité de la cohésion et de la modestie. Sur ces terrains-là, l’exemplarité de la démarche initiée par DD, champion du monde et maintenant entraîneur, doit faire école.

Le terrain social

Enfin pour en terminer par ces prémices avant l’affrontement final, le terrain est aussi social, et vert d’espérance comme le gazon de toutes les pelouses du mondial. Dans un pays où le racisme aurait tendance à se répandre, la réussite d’une équipe qui rassemble les origines, les couleurs, les histoires est une leçon de morale pour tous et un magnifique pied de nez à tous les malades de l’exclusion. Dans sa diversité cette équipe est notre France.

Pourvu qu’elle réussisse !Quelques heures plus tard

Et puis l’heure tourne, le temps de l’affrontement approche, les drapeaux sortent. Les bistrots retrouvent la vie et on s’y entasse parés aux couleurs tricolores. La Marseillaise et le match dont je ne peux évoquer que l’affrontement très rugueux, la volonté de dominer un adversaire respectable et respecté, la soif de gagner. Les buts qui déchaînent les cris et les joies. Le sentiment progressif que le rêve devient réalité. La libération au coup de sifflet final; Et puis je n’ai plus rien à ajouter. La foule partout, du fond de la campagne aux Champs Élysées. Le vin est tiré, il faut le boire. Il fait d’autant plus de bien que nous sommes très-très nombreux à en goûter toute la richesse.

Rédigé le 19/07/2018

Jean-Marie Philibert