Actu Média

ligne déco
Sources : Marianne

Patrons, finance, En Marche : au-delà de BlackRock, ces Légions d'honneur attribuées à des proches du pouvoir

Parmi les 487 personnes figurant dans la promotion civile de la Légion…

séparation
Sources : Libération

Retraites : le trafic SNCF et RATP toujours perturbé mardi

Le mouvement social

Sources : L'Humanité

Le mépris d’Emmanuel Macron rebooste le mouvement social

Dans sa traditionnelle séance de vœux, le chef de l’État a répondu par une fin de non-recevoir méprisante aux Français qui refusent sa réforme des pensions. Et renforcé leur détermination…

séparation
Sources : L'Humanité

Inégalités. Les femmes, un Alibi de la réforme qui perd de points

Le gouvernement affirme qu’elles seront les gagnantes de son nouveau régime. Les premiers détails montrent au contraire des régressions, alors que leurs pensions sont en moyenne déjà 25 % moins…

séparation
Sources : L'Humanité

Mobilisation. Les salariés de la culture entrent dans la danse.

Les musiciens et danseurs grévistes de l’Opéra de Paris ont marqué les…

séparation
Sources : l'Humanité

LE MESSAGE EXCLUSIF DE LULA AUX LECTEURS DE L’HUMANITÉ

Depuis sa prison, l’ancien président nous a fait parvenir ce texte où il remercie les marques de soutien et appelle à poursuivre la mobilisation pour sa libération et pour le respect de la démocratie au Brésil.

Le monde regarde aujourd’hui avec inquiétude…

séparation
Sources : l'Humanité

AFFAIRE LEGAY : « IL Y A UNE VOLONTÉ MANIFESTE DE CACHER LA VÉRITÉ »

Pour Arié Alimi, avocat de la militante pacifiste victime de violences policières, à Nice, le 23 mars dernier, les nombreux conflits d’intérêts dans cette enquête rendent impératif un dépaysement de l’affaire hors des Alpes-Maritimes.

Selon les révélations de nos confrères de…

séparation
Sources : Médiapart

Brexit: le sabotage de la volonté des citoyens

Autrefois, on employait le terme de spectacle – du latin spectaculum, « merveille à voir » – pour désigner une pièce de théâtre ou un événement particulièrement sensationnel, dont la vue était censée faire le régal du grand public. Parmi les différents sens historiques du mot,…

séparation
Sources : Médiapart

Palestine: l’arnaque historique du plan de paix américain

« L’accord du siècle » annoncé par Donald Trump devait rompre avec le consensus diplomatique traditionnel. Il va bien au-delà en niant la plupart des droits nationaux reconnus aux Palestiniens par la légalité internationale et les Nations unies, et en mettant un terme au projet…

séparation
Sources : Libération

Adieu poissons, oiseaux, mammifères, amphibiens et reptiles : 60% des vertébrés ont disparu en 44 ans

 

D'après «l'indice planète vivante», calculé par la Société zoologique de Londres à partir de 4005 espèces entre 1970 et 2014, et révélé ce mardi dans un rapport de WWF, les populations d'animaux sauvages se sont effondrées. La dégringolade est encore plus marquée dans les…

séparation

Harangues à Arago

e9e49ea329ee0f3a8b9bd24f9060e0ca.jpg

Grande première dans la campagne électorale pour les municipales à Perpignan : il y avait les classiques, le toque-manettes, les matchs de l’USAP, les inaugurations tous azimuts, les passages sur les marchés, les bises aux mémés, les promesses à Saint-Jacques, il y a désormais un nouveau passage obligé que l’obstinée Clotilde, dans ses inventions débridées pour faire parler d’elle, a mis en œuvre, il s’agit de la harangue à Arago.

C’est qui ?

Arago est notre grand homme, il est au centre de la ville, au centre de la place qui porte son nom. Il fut un grand savant, parmi les premiers polytechniciens, un politique important, un acteur très engagé de la Deuxième République.

Mercredi dernier, la candidate sus-mentionnée, a prononcé entourée de quelques supporters, d’un journaliste et d’un photographe (très important) du quotidien local, sous la statue du grand homme un discours-enfilage de perles : « Le très jeune savant... l’inventeur de la photographie... le politique exigeant... celui qui dit non à l’exclusion et au racisme... » Elle connaît son sujet et s’empare du grand homme pour partir à la conquête de « Perpignan la républicaine » en reprenant ses idées... Mais sans dire bien précisément de quel côté elle penche : c’est sa spécialité. Elle adore le centre, elle serait prête à travailler avec la droite, elle a même été candidate sur une liste de gauche, c’est dire. Elle est sans doute du parti caméléon...

Alimentons leur harangue

Je suppose que tous les “maires potentiels” vont prendre une même initiative et pour les aider dans leur tâche, je leur propose quelques idées pour nourrir leur propre harangue à Arago à la lumière de ce que leur parcours politique laisse augurer de leur engagement et de leurs propositions pour la ville.

Celle de Ni-ni Grau

« François, c’est un marcheur qui te parle, comme toi, je suis parti à Paris pour faire des études, comme toi j’aime la science et la politique, comme toi j’aime la république. Toi, tu as franchi les multiples régimes en restant fidèle à tes choix républicains, pour moi, compte tenu des vicissitudes du temps, la droite et la gauche jouant au yoyo, j’ai dû m’adapter et je l’ai fait avec tout le talent dont je suis capable, j’ai servi la gauche, certes modérément, j’ai servi la droite, tant que ça m’a servi, et puis devant la montée du nidroite-nigauche, je me suis résolument engagé pour de bon et pour ma pomme afin de devenir le Calife NINI. J’ai besoin de ta rigoureuse caution scientifique, moi qui n’en ai aucune. C’est le sens de ma harangue. Peut-être un jour je pourrais avoir ma statue à côté de la tienne. Mais sur la mienne je tiens à ce qu’elle porte sur la tête mon emblème, une girouette. »

Celle des deux grands indécis Pujolino et Lorentino :

« Ecoute François, toi qui as été fidèle, précoce et brillant... on a un peu honte. Nous on n’est pas tout ça. On ne sait pas encore ce que l’on va faire. Nos projets pour la ville ont conduit à la vider un peu plus, elle va mal, on est dans la panade. Notre brillante équipe éclate (pas de rire) tous les jours un peu plus. On aurait besoin que ton observation du ciel nous donne quelques lumières. Rassure-nous : tu n’as pas au moins l’intention d’aller installer ta haute statue sur le parking d’une grande surface à la périphérie, ce serait catastrophique pour nous... Nous comptons sur toi. »

La brève harangue d’Aliot :

«François tu as été un grand républicain et je suis incapable de savoir ce que c’est, un grand républicain. Même un petit d’ailleurs ! Tu as contribué à l’abolition de l’esclavage et ce fut une si grande erreur que je n’ai rien à te dire... Je rêve de faire fondre ta statue... Salut!»

A gauche

Les gens de gauche, eux, préférant la vraie vie au bronze travaillent sérieusement en évitant les chausse-trappes et les paroles malheureuses. S’ils pensent à Arago, c’est pour s’en inspirer en particulier dans son attachement républicain et dans son refus de prêter serment à Louis-Napoléon Bonaparte le futur Napoléon III qui s’apprêtait à tordre le cou à la République de I848. On a les Arago qu’on mérite.



Rédigé le 11/10/2019

Jean-Marie Philibert