Actu Média

ligne déco
Sources : Libération

 En Tunisie, les femmes ont désormais le droit d'épouser des non-musulmans

 

Les Tunisiennes de confession musulmane pourront désormais se marier dans leur pays avec des non-musulmans, les circulaires ministérielles empêchant ces unions ayant été abolies, a annoncé jeudi la porte-parole de la présidence. «Tous les textes liés à l’interdiction du mariage de la…

séparation
Sources : Libération

Boris Johnson défie Theresa May sur le Brexit

Le ministre des Affaires étrangères a publié une tribune vantant un Brexit dur, perçue comme une critique de la Première ministre britannique et un défi à son autorité.

 

Boris Johnson dispose d’une grande qualité. Il peut être «très amusant», a déclaré…

séparation
Sources : L'Humanité

Réforme XXL du code du travail, feu-vert pour les ordonnances et après ?

C’est fait, la loi habilite le gouvernement à prendre par ordonnances toutes mesures pour réformer le code du travail. Reste encore à les ratifier.

Après le feu vert du Conseil constitutionnel par délibération du 7 septembre 2017 , samedi 16 septembre a été…

séparation
Sources : L'Obs

Mini-jobs", travail précaire... Etre pauvre sous Merkel

"Mini-jobs", travail précaire, douze ans après les réformes qui ont flexibilisé le marché du travail, le pays le plus riche d'Europe compte, aussi, de plus en plus de personnes en grande difficulté. Reportage.

"Moi, pauvre ?" Ulrich Arenz est stupéfait. "C'est…

séparation
Sources : Boursorama

Quand le Président Macron pratique un double discours...

Il y aurait un "Macron côté jardin" et un "Macron côté cour". Illustration à Athènes le 7 septembre : devant les caméras, le chef de l'Etat prône la solidarité. Quelques heures plus tard, à Paris, il joue la concurrence entre les États-membres. Pour…

séparation
Sources : Libération

Aide publique au développement : «La plus importante coupe budgétaire jamais connue»

Alors qu'Emmanuel Macron avait promis que cette aide atteindrait 0,7 % du revenu national brut d'ici 2030, le gouvernement a annoncé lundi une réduction de 141 millions d'euros.
Le gouvernement «tiendra la parole de la France» sur la question du déficit, confirmait lundi Gérald Darmanin, ministre des Comptes…

séparation
Sources : Libération

Pollution de l’air : le Conseil d’État enjoint au gouvernement d’agir

Mercredi, la plus haute juridiction administrative a demandé au gouvernement d’agir dans les meilleurs délais contre la pollution de l’air aux particules fines PM10 et au dioxyde d’azote. Une décision inédite pour cette instance.

 

 

séparation
Sources : L'Humanité

Loi travail. Extension du CDI de chantier, en marche vers la précarité généralisée

 

Cumulant les inconvénients sans les avantages de l’intérim et du CDD, le CDI dit de chantier ou de projet est dans les plans du gouvernement. Un contrat de travail précaire, sans durée prédéfinie, que l’employeur peut rompre à sa guise.

séparation
Sources : Le Monde

En Israël, les femmes se libèrent sur grand écran

Un événement considérable est survenu au Festival international du film de Haïfa, en octobre 2016. Trois films, réalisés par des femmes, étaient en compétition, traitant d’un même thème : la difficile coexistence entre Palestiniens et Israéliens. Pour la première fois, les premiers cessaient d’être des…

séparation
Sources : Le Monde

Xi Jimping appelle Donald Trump pour faire baisser la tension avec la Corée du Nord

Le président chinois, Xi Jinping, a plaidé auprès du président des Etats-Unis,Donald Trump, pour une solution pacifique de la crise autour du programmenucléaire nord-coréen, affirme la chaîne de télévision chinoise CCTV sur son site Internet, mercredi…

séparation

Election gagnée, pari perdu

5cf64501888c44388a37212ac9c8b05a.jpg

Royaume-Uni. Le parti conservateur remporte les élections législatives, mais perd sa majorité absolue.

Theresa May, la Première ministre du Royaume-Uni, pensait en anticipant les législatives s’appuyer sur une majorité plus confortable que les quatre sièges d’avance qu’elle avait pour négocier le Brexit. C’est raté! Son parti, le parti conservateur, a perdu douze sièges. Avec 318 sièges sur 650, elle n’a donc plus la majorité, 326 étant nécessaires. Les libéraux démocrates, europhiles, ont eux gagné quatre sièges. Le parti d’extrême droite, UKIP, europhobe, n’a plus un seul siège. Mais la plus grande surprise est le score de Jeremy Corbyn, leader du parti travailliste, avec trente et un sièges de plus (261). Troisième surprise après le Brexit et l’élection de Trump ayant pour dénominateur commun le rejet des élites.

Que s’est-il donc passé depuis le référendum de juin 2016 où 52% des Britanniques ont voté pour le Brexit? Il suffit d’avoir entendu quelques témoignages d’électeurs britanniques au lendemain du Brexit disant qu’ils n’avaient «pas mesuré les conséquences» pour avancer qu’ils se sont sentis bernés. Face à la ligne dure de Theresa May, la position de Corbyn prônant un compromis avec l’Union européenne et le maintien dans le marché unique a dû paraître moins risquée. Mais c’est la campagne de Corbyn qui a emporté l’adhésion populaire. «Notre campagne a changé la politique pour le meilleur» a-t-il dit dès l’annonce des résultats tout en réclamant la démission de Theresa May. Plus que le Brexit, voire même les attentats et la question sécuritaire, c’est l’austérité qui a été au centre des débats. En proposant entre autres de supprimer les frais de scolarité et de renforcer les services publics, Corbyn a remis au devant de la scène la justice sociale. C’est ce message d’espoir qui a fédéré les électeurs de Corbyn, notamment la jeunesse.

Et maintenant?

Devenue minoritaire, Theresa May avait deux choix. Soit de gouverner seule en tentant de convaincre, au coup par coup, une poignée de députés de l’opposition. Très aléatoire et surtout très fragile. Harold Wilson en a fait les frais en 1974, son gouvernement minoritaire n’ayant tenu que quelques mois. L’alternative était de constituer un gouvernement de coalition. C’est l’option qu’elle a choisie en s’adressant au parti ultranationaliste, europhobe, d’Irlande du Nord, parti favorable à la réunification de l’Irlande. Alors que les résultats défavorables du SNP, parti national écossais, (même s’il reste largement majoritaire, il a perdu vingt et un sièges) ont éloigné le spectre de l’indépendance écossaise, celle de l’Irlande pourrait devenir d’actualité. Mauvais temps pour le Royaume-Uni. En tout état de cause, la nouvelle donne va contraindre Theresa May à assouplir sa ligne dans les négociations avec l’Europe censées démarrer le 19 juin. Quant à la durée de vie de ce gouvernement elle semble devoir être éphémère.

Rédigé le 15/06/2017

Anne-Marie Delcamp