Actu Média

ligne déco
Sources : Libération

Aide publique au développement : «La plus importante coupe budgétaire jamais connue»

Alors qu'Emmanuel Macron avait promis que cette aide atteindrait 0,7 % du revenu national brut d'ici 2030, le gouvernement a annoncé lundi une réduction de 141 millions d'euros.
Le gouvernement «tiendra la parole de la France» sur la question du déficit, confirmait lundi Gérald Darmanin, ministre des Comptes…

séparation
Sources : Libération

Pollution de l’air : le Conseil d’État enjoint au gouvernement d’agir

Mercredi, la plus haute juridiction administrative a demandé au gouvernement d’agir dans les meilleurs délais contre la pollution de l’air aux particules fines PM10 et au dioxyde d’azote. Une décision inédite pour cette instance.

 

 

séparation
Sources : L'Humanité

Loi travail. Extension du CDI de chantier, en marche vers la précarité généralisée

 

Cumulant les inconvénients sans les avantages de l’intérim et du CDD, le CDI dit de chantier ou de projet est dans les plans du gouvernement. Un contrat de travail précaire, sans durée prédéfinie, que l’employeur peut rompre à sa guise.

séparation
Sources : Le Monde

En Israël, les femmes se libèrent sur grand écran

Un événement considérable est survenu au Festival international du film de Haïfa, en octobre 2016. Trois films, réalisés par des femmes, étaient en compétition, traitant d’un même thème : la difficile coexistence entre Palestiniens et Israéliens. Pour la première fois, les premiers cessaient d’être des…

séparation
Sources : Le Monde

Xi Jimping appelle Donald Trump pour faire baisser la tension avec la Corée du Nord

Le président chinois, Xi Jinping, a plaidé auprès du président des Etats-Unis,Donald Trump, pour une solution pacifique de la crise autour du programmenucléaire nord-coréen, affirme la chaîne de télévision chinoise CCTV sur son site Internet, mercredi…

séparation
Sources : Libération

«Tu sors de tes études, tu proposes ton énergie, et personne n’en veut»

Plus que jamais en France, le diplôme est considéré comme un atout essentiel pour l’insertion professionnelle. Seuls 11 % de ceux qui en possèdent un pointent au chômage cinq ans après leur entrée sur le marché…

séparation
Sources : l'Humanité

Mélenchon, la dynamique qui peut tout changer

La percée de Jean-Luc Mélenchon dans les sondages ? « Ça ne m’intéresse pas », répondait Marine Le Pen il y a cinq jours, sur BFMTV.

 

séparation
Sources : l'Humanité

Haile Gerima « Même quand le monde change, la question des Noirs perdure »

Haile Gerima est né en 1946 en Éthiopie. Il quitte son pays pour les États-Unis, en 1968.

séparation
Sources : Marianne

Mort de Liu Shaoyao : la "discrète" communauté chinoise mobilisée contre les violences

Un dimanche "comme les autres", villa Curial. Dans leurs chambres, ce 26 mars, les enfants Shaoyo révisent sagement "leurs examens". Il est bientôt l’heure de dîner. Leur père, Liu, immigré d’origine chinoise, prépare du poisson…

séparation
Sources : Boursorama

Attentat de Dortmund: la police envisage une piste islamiste

La triple explosion mardi soir, juste avant le quart de finale aller Dortmund-Monaco, est aussi venue ternir l'affiche de rêve Bayern Munich-Real Madrid prévue dans la soirée mercredi.

Israël et antisémitisme

7ccd456b81e6506adb2de1587e42760e.jpg

Parlement européen. Une motion semant la confusion entre antisémitisme et critique de l’État d’Israël a été adoptée au parlement européen. Les députés Verts et GUE/GVN s’y sont opposés.

Une motion présentée, soi-disant, comme un moyen de renforcer la lutte contre l’antisémitisme a été adoptée par les députés européens des groupes PPE (conservateurs), ALDE (libéraux) et S&D (socialistes). L’affaire est grave, ne serait-ce parce que, dans son article 2, elle appelle les États membres et les institutions européennes à adopter la définition de l’antisémitisme de l’IHRA (association internationale pour le souvenir de l’holocauste) qui assimile la critique de la politique de l’État d’Israël à de l’antisémitisme. En mars dernier, la commission des libertés, de la justice et des affaires intérieures avait refusé que soit subrepticement introduite en questions diverses l’adoption de cette définition. Mais, le lobby pro-israélien au sein du Parlement européen, particulièrement actif, a réussi à court-

circuiter cette commission en faisant porter directement la motion en session plénière. Les députés Verts et du groupe de la Gauche unitaire européenne (GUE/NGL), à l’exception des députés allemands, l’ont rejetée après avoir vainement tenté d’en faire modifier les termes les plus controversés. Leur porte-parole a plaidé pour une définition qui ne s’écarte de celle couramment admise selon laquelle l’antisémitisme est fondé sur «l’hostilité à l’égard des juifs parce qu’ils sont juifs». Elle a expliqué que celle présentée par les autres groupes était «un piège parce qu’elle allait entraver la liberté d’expression, y compris celle des juifs qui critiquent la politique de l’État d’Israël». «Notre intention, a-t-elle précisé, est de donner la parole à toutes les organisations, en particulier juives, qui sont critiques à l’égard de l’État d’Israël, et de combattre toutes les xénophobies, islamophobies, romanophobies». Elle a conclu en affirmant que «l’antisémitisme a toujours été le précurseur des autres phobies et persécutions».

Rédigé le 15/06/2017

Roger Hillel