Actu Média

ligne déco
Sources : Mediapart

Une journée d’études sur l’asile LGBT censurée à l’université de Vérone

En Italie aussi, les libertés académiques sont menacées, et la démocratie avec elles. L’extrême droite arrive à peine au pouvoir que les effets s’en font déjà sentir : sous la pression politique, le président de l’Université de Vérone décide la suspension d’une journée…

séparation
Sources : Nouvel Obs

Avec les migrants à Paris : "Je veux bien aller n'importe où, mais pas rester là"

Le ministre de l'Intérieur a annoncé l'évacuation "à bref délai" des différents camps de migrants parisiens où vivent près de 2.400 personnes. Reportage dans le 19e arrondissement.

 

séparation
Sources : Rue89

Attentat masculiniste de Toronto : " Les femmes disent maintenant qu’elles ont peur"

Mélissa Blais, chercheuse québécoise spécialiste de l'antiféminisme, revient sur l'attaque à la voiture bélier de Toronto.

 

séparation
Sources : Le Monde

Appel à cesser le travail à 15 h 40 et manifestations pour la journée des droits des femmes

Des associations et des syndicats ont voulu faire du 8 mars une journée de lutte pour rappeler les inégalités dont les femmes continuent d’être victimes.

 

Des mobilisations ont été organisées dans toute la France, jeudi 8 mars, y compris dans des…

séparation
Sources : Le Monde

Sans-abri : l’inquiétude des associations sur le maintien d’hébergements d’urgence

 Les SDF logés en urgence grâce au plan hivernal risquent de se retrouver à la rue à la fin du mois si aucune disposition n’est prise, alerte un collectif.
« C’est un compte à rebours infernal qui nous est actuellement imposé. » Florent Gueguen, directeur…

séparation
Sources : Mediapart

Les leçons du scrutin italien

Retour sur la victoire du Mouvement cinq étoiles en Italie, dimanche 4 mars, et ses conséquences pour l'Europe.

 

Le Mouvement Cinq Étoiles est le vainqueur des législatives du 4 mars 2018 en Italie, et l’extrême droite de la Ligue du…

séparation
Sources : orange info

Peines de prison: seulement "quelques mesures d'affichage" (PCF)

Le Parti communiste a déploré mercredi que la réforme du système des peines de prison présentée la veille par Emmanuel Macron ne comporte que "quelques mesures d'affichage", qui laissent selon lui "entières" les questions de la prévention et des moyens humains et…

séparation
Sources : Libération

 En Tunisie, les femmes ont désormais le droit d'épouser des non-musulmans

 

Les Tunisiennes de confession musulmane pourront désormais se marier dans leur pays avec des non-musulmans, les circulaires ministérielles empêchant ces unions ayant été abolies, a annoncé jeudi la porte-parole de la présidence. «Tous les textes liés à l’interdiction du mariage de la…

séparation
Sources : Libération

Boris Johnson défie Theresa May sur le Brexit

Le ministre des Affaires étrangères a publié une tribune vantant un Brexit dur, perçue comme une critique de la Première ministre britannique et un défi à son autorité.

 

Boris Johnson dispose d’une grande qualité. Il peut être «très amusant», a déclaré…

séparation
Sources : L'Humanité

Réforme XXL du code du travail, feu-vert pour les ordonnances et après ?

C’est fait, la loi habilite le gouvernement à prendre par ordonnances toutes mesures pour réformer le code du travail. Reste encore à les ratifier.

Après le feu vert du Conseil constitutionnel par délibération du 7 septembre 2017 , samedi 16 septembre a été…

séparation

Bruits de bottes

69019fda08aef5cedcaea9f5c9283963.png

Péninsule coréenne. Trump et Kim-Jong Un jouent les apprentis sorciers et font peser sur le monde la menace de l’holocauste nucléaire.

La République Populaire Démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord) semble avoir testé avec succès un nouveau missile intercontinental Hwasong-15 mettant « la totalité du continent américain » à sa portée, et finalement, être devenu un État nucléaire. L’engin aurait atteint une altitude de 4 475kilomètres et survolé le Japon avant de s’abîmer en mer de l’Est à 950kilomètres du site de lancement. Sa portée est quant à elle estimée à 13 000kilomètres, soit la plus importante jamais atteinte par Pyongyang. Ce tir intervient une semaine après le placement de la RPDC sur la liste américaine des États soutenant le terrorisme. En conséquence, de nouvelles sanctions unilatérales contre des personnalités et entités chinoises et nord-coréennes ont immédiatement été édictées.

La Corée du Nord semble maîtriser l’arme nucléaire balistique

Ce nouvel essai confirme surtout l’avancée du programme nord-coréen. En juillet, Washington estimait que la technologie développée par Pyongyang était capable d’atteindre l’Alaska mais pas la totalité des quarante-neuf autres États. Quatre mois plus tard, la Corée du Nord est également en capacité de miniaturiser une tête nucléaire pour la monter sur un missile. De quoi faire mentir le président Trump, qui estimait lors de sa tournée en Asie, que Pyongyang ne disposerait jamais d’un arsenal de dissuasion complet. Malgré l’échec flagrant de sa stratégie, Donald Trump a répondu par une provocation : « On va s’en occuper. » « La situation pourrait dégénérer», a prévenu le président sud-coréen Moon Jae-in, «nous devons empêcher un scénario dans lequel le Nord pourrait mal évaluer la situation (…) ou les États-Unis envisager une frappe préventive. »

Il est urgent de préférer la négociation à la provocation

Ce dernier développement rend d’autant plus urgente l’application de la feuille de route élaborée par Moscou et Pékin. Ce plan consiste en un « double gel » des essais nucléaires et balistiques de la RPDC, des manœuvres militaires de Washington et Séoul et d’un moratoire sur l’alourdissement des sanctions. Dans un deuxième temps, la Russie et la Chine tablent sur des négociations bilatérales directes entre Pyongyang et Washington, et parallèlement entre Séoul et Pyongyang ; puis dans un troisième temps sur des discussions multilatérales afin d’aboutir à la mise en place d’un dispositif collectif de maintien de la paix et de la sécurité. La Chine et la Russie, voisines directes de la RPDC, sont visiblement inquiètes de la tournure des événements et agacées tant par les gesticulations de Kim-Jong Un, que par l’agressivité de Trump. Ces deux irresponsables sont, plus que jamais, une menace lourde pour la paix mondiale.

Rédigé le 07/12/2017

Roger Rio