Actu Média

ligne déco
Sources : l'Humanité

LE MESSAGE EXCLUSIF DE LULA AUX LECTEURS DE L’HUMANITÉ

Depuis sa prison, l’ancien président nous a fait parvenir ce texte où il remercie les marques de soutien et appelle à poursuivre la mobilisation pour sa libération et pour le respect de la démocratie au Brésil.

Le monde regarde aujourd’hui avec inquiétude…

séparation
Sources : l'Humanité

AFFAIRE LEGAY : « IL Y A UNE VOLONTÉ MANIFESTE DE CACHER LA VÉRITÉ »

Pour Arié Alimi, avocat de la militante pacifiste victime de violences policières, à Nice, le 23 mars dernier, les nombreux conflits d’intérêts dans cette enquête rendent impératif un dépaysement de l’affaire hors des Alpes-Maritimes.

Selon les révélations de nos confrères de…

séparation
Sources : Médiapart

Brexit: le sabotage de la volonté des citoyens

Autrefois, on employait le terme de spectacle – du latin spectaculum, « merveille à voir » – pour désigner une pièce de théâtre ou un événement particulièrement sensationnel, dont la vue était censée faire le régal du grand public. Parmi les différents sens historiques du mot,…

séparation
Sources : Médiapart

Palestine: l’arnaque historique du plan de paix américain

« L’accord du siècle » annoncé par Donald Trump devait rompre avec le consensus diplomatique traditionnel. Il va bien au-delà en niant la plupart des droits nationaux reconnus aux Palestiniens par la légalité internationale et les Nations unies, et en mettant un terme au projet…

séparation
Sources : Libération

Adieu poissons, oiseaux, mammifères, amphibiens et reptiles : 60% des vertébrés ont disparu en 44 ans

 

D'après «l'indice planète vivante», calculé par la Société zoologique de Londres à partir de 4005 espèces entre 1970 et 2014, et révélé ce mardi dans un rapport de WWF, les populations d'animaux sauvages se sont effondrées. La dégringolade est encore plus marquée dans les…

séparation
Sources : l'Humanité

Le siège du PCF à Lyon attaqué par des fascistes

Le local départemental du Parti communiste a été dégradé mercredi, dans une ville où l’extrême droite agit en toute impunité.

séparation
Sources : Libération

LES ARCHÉOLOGUES, NOUVEAUX DAMNÉS DE LA TERRE

Si la loi d’août 2003 instaurant l’ouverture à la concurrence du marché de l’archéologie préventive a permis de créer des emplois, les conditions de travail se sont profondément dégradées. Rencontre en Haute-Savoie avec les prolétaires de la poussière.

 

séparation
Sources : Libération

«Tolérance zéro» aux Etats-Unis : l’avenir des familles immigrées en péril

La politique de Trump a déjà eu des conséquences dévastatrices pour les sans-papiers arrêtés récemment, notamment pour les enfants, qui ne sont pas certains de retrouver leurs parents.

 

séparation
Sources : Mediapart

Une journée d’études sur l’asile LGBT censurée à l’université de Vérone

En Italie aussi, les libertés académiques sont menacées, et la démocratie avec elles. L’extrême droite arrive à peine au pouvoir que les effets s’en font déjà sentir : sous la pression politique, le président de l’Université de Vérone décide la suspension d’une journée…

séparation
Sources : Nouvel Obs

Avec les migrants à Paris : "Je veux bien aller n'importe où, mais pas rester là"

Le ministre de l'Intérieur a annoncé l'évacuation "à bref délai" des différents camps de migrants parisiens où vivent près de 2.400 personnes. Reportage dans le 19e arrondissement.

 

séparation

Les nouveaux proto-fascistes

91978c4672dd74e5d2bcee7bc8a22b3a.jpg

Extrêmes droites européennes. Leur idéologie est surdéterminée par la phobie anti-immigrés. Steve Bannon, l’ancien conseiller de Trump, ambitionne de les fédérer.

Partout en Europe, les partis et mouvements d’extrême droite prospèrent dans le contexte de crise systémique du capitalisme. Leur paradigme commun consiste à faire de l’immigration la cause de tous les maux. Leur idéologie se concentre sur la haine de l’étranger, en particulier du migrant. Bien d’autres dérives identitaristes s’y côtoient, mais cette phobie l’emporte sur tout. Très récemment, elle a empuanti la ville de Chemnitz en Allemagne, au cours des rassemblements organisés par tout le spectre de l’extrême droite allemande dont le parti Alternative pour l’Allemagne - qui a fait une entrée en force au Bundestag, il y a un peu moins d’un an - les ultras du mouvement Pegida (Patriotes européens contre l’islamisation de l’Occident), et d’autres groupes ouvertement néonazis. Cette phobie s’exprime sous d’autres formes comme avec la réélection de Viktor Orban en Hongrie, la campagne du FN lors de la présidentielle, la victoire en février dernier en Italie, de la Ligue du Nord alliée au mouvement Cinq étoiles (M5S), la poussée électorale de l’extrême droite suédoise.

Les Trumpistes et les brexiters

Ces mêmes remugles émanent du Brexit anglais dans sa déclinaison souverainiste et anti européenne et alimentent la haine viscérale de Donald Trump à l’encontre de l’islam et des musulmans, une haine partagée par au moins 30% de son électorat, en particulier les évangélistes. Aussi n’y a-t-il rien d’étonnant que Steve Bannon, son ancien conseiller et chantre de l’alt-right américaine, prétende vouloir fédérer toutes les ultra droites européennes en vue des prochaines élections européennes de 2019. Avec Raheem Kassam, ex-conseiller de Nigel Farage, l’un des artisans du Brexit, il vient de créer «Le mouvement» dont le siège est à Bruxelles et qu’il définit comme «un mouvement populiste et nationaliste en Europe». Ils ont déclaré : «Nous allons concentrer notre attention, sur les individus et les groupes de soutien intéressés par les questions de souveraineté, de contrôle des frontières et d’emploi entre autres choses». Première intéressée, Marine Le Pen, qui avait invité Bannon à la convention qu’elle avait organisée le 10 mars de cette année, Marion Maréchal Le Pen à qui Bannon a prédit un «grand avenir», Nigel Farage, Louis Aliot. D’autres sont annoncés.

Bannon réussira-t-il son pari? Il y a encore loin de la coupe aux lèvres tant chacun de ces partis d’extrême droite, comme le veut la culture fasciste, s’incarne dans un chef ou une cheffe convaincu.e d’être le leader naturel d’un nouveau mouvement identitariste européen. En tout état de cause, ce qui s’opère sous nos yeux ne laisse pas d’être inquiétant.

Rédigé le 13/09/2018

Roger Hillel