Actu Média

ligne déco
Sources : l'Humanité

LE MESSAGE EXCLUSIF DE LULA AUX LECTEURS DE L’HUMANITÉ

Depuis sa prison, l’ancien président nous a fait parvenir ce texte où il remercie les marques de soutien et appelle à poursuivre la mobilisation pour sa libération et pour le respect de la démocratie au Brésil.

Le monde regarde aujourd’hui avec inquiétude…

séparation
Sources : l'Humanité

AFFAIRE LEGAY : « IL Y A UNE VOLONTÉ MANIFESTE DE CACHER LA VÉRITÉ »

Pour Arié Alimi, avocat de la militante pacifiste victime de violences policières, à Nice, le 23 mars dernier, les nombreux conflits d’intérêts dans cette enquête rendent impératif un dépaysement de l’affaire hors des Alpes-Maritimes.

Selon les révélations de nos confrères de…

séparation
Sources : Médiapart

Brexit: le sabotage de la volonté des citoyens

Autrefois, on employait le terme de spectacle – du latin spectaculum, « merveille à voir » – pour désigner une pièce de théâtre ou un événement particulièrement sensationnel, dont la vue était censée faire le régal du grand public. Parmi les différents sens historiques du mot,…

séparation
Sources : Médiapart

Palestine: l’arnaque historique du plan de paix américain

« L’accord du siècle » annoncé par Donald Trump devait rompre avec le consensus diplomatique traditionnel. Il va bien au-delà en niant la plupart des droits nationaux reconnus aux Palestiniens par la légalité internationale et les Nations unies, et en mettant un terme au projet…

séparation
Sources : Libération

Adieu poissons, oiseaux, mammifères, amphibiens et reptiles : 60% des vertébrés ont disparu en 44 ans

 

D'après «l'indice planète vivante», calculé par la Société zoologique de Londres à partir de 4005 espèces entre 1970 et 2014, et révélé ce mardi dans un rapport de WWF, les populations d'animaux sauvages se sont effondrées. La dégringolade est encore plus marquée dans les…

séparation
Sources : l'Humanité

Le siège du PCF à Lyon attaqué par des fascistes

Le local départemental du Parti communiste a été dégradé mercredi, dans une ville où l’extrême droite agit en toute impunité.

séparation
Sources : Libération

LES ARCHÉOLOGUES, NOUVEAUX DAMNÉS DE LA TERRE

Si la loi d’août 2003 instaurant l’ouverture à la concurrence du marché de l’archéologie préventive a permis de créer des emplois, les conditions de travail se sont profondément dégradées. Rencontre en Haute-Savoie avec les prolétaires de la poussière.

 

séparation
Sources : Libération

«Tolérance zéro» aux Etats-Unis : l’avenir des familles immigrées en péril

La politique de Trump a déjà eu des conséquences dévastatrices pour les sans-papiers arrêtés récemment, notamment pour les enfants, qui ne sont pas certains de retrouver leurs parents.

 

séparation
Sources : Mediapart

Une journée d’études sur l’asile LGBT censurée à l’université de Vérone

En Italie aussi, les libertés académiques sont menacées, et la démocratie avec elles. L’extrême droite arrive à peine au pouvoir que les effets s’en font déjà sentir : sous la pression politique, le président de l’Université de Vérone décide la suspension d’une journée…

séparation
Sources : Nouvel Obs

Avec les migrants à Paris : "Je veux bien aller n'importe où, mais pas rester là"

Le ministre de l'Intérieur a annoncé l'évacuation "à bref délai" des différents camps de migrants parisiens où vivent près de 2.400 personnes. Reportage dans le 19e arrondissement.

 

séparation

Jair Bolsonaro, nouveau président, style Trump 

cf0b847b405f9285e2802516ea75d303.jpg

Brésil. Le programme de ce militaire est un projet fasciste.

Jair Bolsonaro, ancien capitaine de l’armée, a été investi le 1er janvier. C’est le premier président d’extrême droite élu démocratiquement depuis la dictature militaire il y a plus de trente ans.

Président du plus grand pays d’Amérique latine, ce nostalgique de la dictature militaire est acclamé par la foule. Partisan d’un régime autoritaire et de la torture, il veut légaliser le port d’arme pour les Brésiliens au casier judiciaire vierge. Selon Maud Chirio, historienne de l’histoire contemporaine du Brésil, le programme de ce candidat était peu détaillé. Les électeurs ont donc voté«sur des idées générales et sur une personne plutôt que sur un programme précis».

Sur la sécurité, Jair Bolsonaro souhaite libéraliserl’accès aux armes à feu pour la protection et la légitime défense des personnes et de leur propriété. Il a même annoncé: «Si un policier tue dix, quinze, vingt personnes, il doit être décoré, pas poursuivi».

Champion de l’ordre et de la sécurité

Sur l’économie, il s’engage à lancer un vaste programme de privatisations des entreprises publiques et de vente des propriétés foncières de l’État, afin de rembourser la dette brésilienne et donc réduire les services publics. Il commente aussi l’emploi: «Ce que me disent les entrepreneurs, et je suis d’accord avec eux, c’est que le travailleur va devoir choisir: moins de droits et plus d’emploi ou plus de droits et plus de chômage». Sur l’éducation, Jair Bolsonaro s’est fait le héraut de la famille traditionnelle. Il souhaite stopper «l’endoctrinement des enfants à l’homosexualitéorchestré par le Parti des travailleurs» et réduire «le volume de l’éducation publiqueen développant l’enseignement à distance à tous les niveaux de la scolarité».
Sur l’environnement, il ne cache pas son intention d’autoriser des projets industriels, hydrauliques et miniers dans les zones protégées, en Amazonie par exemple. Entre la défense de la nature et les intérêts des grands propriétaires terriens, le candidat d’extrême droite a choisi son camp.

Sur les libertés publiques, il veut «accélérer le grand nettoyage du pays des marginaux rouges, des hors-la-loi gauchistes», laissant à ses opposants, de gauche, notamment, le choix entre l’exil ou la prison.

Un programme qui, renvoyant aux heures les plus sombres du Brésil, ne peut que susciter une profonde inquiétude.

Rédigé le 10/01/2019

J.M.