Actu Média

ligne déco
Sources : Marianne

Patrons, finance, En Marche : au-delà de BlackRock, ces Légions d'honneur attribuées à des proches du pouvoir

Parmi les 487 personnes figurant dans la promotion civile de la Légion…

séparation
Sources : Libération

Retraites : le trafic SNCF et RATP toujours perturbé mardi

Le mouvement social

Sources : L'Humanité

Le mépris d’Emmanuel Macron rebooste le mouvement social

Dans sa traditionnelle séance de vœux, le chef de l’État a répondu par une fin de non-recevoir méprisante aux Français qui refusent sa réforme des pensions. Et renforcé leur détermination…

séparation
Sources : L'Humanité

Inégalités. Les femmes, un Alibi de la réforme qui perd de points

Le gouvernement affirme qu’elles seront les gagnantes de son nouveau régime. Les premiers détails montrent au contraire des régressions, alors que leurs pensions sont en moyenne déjà 25 % moins…

séparation
Sources : L'Humanité

Mobilisation. Les salariés de la culture entrent dans la danse.

Les musiciens et danseurs grévistes de l’Opéra de Paris ont marqué les…

séparation
Sources : l'Humanité

LE MESSAGE EXCLUSIF DE LULA AUX LECTEURS DE L’HUMANITÉ

Depuis sa prison, l’ancien président nous a fait parvenir ce texte où il remercie les marques de soutien et appelle à poursuivre la mobilisation pour sa libération et pour le respect de la démocratie au Brésil.

Le monde regarde aujourd’hui avec inquiétude…

séparation
Sources : l'Humanité

AFFAIRE LEGAY : « IL Y A UNE VOLONTÉ MANIFESTE DE CACHER LA VÉRITÉ »

Pour Arié Alimi, avocat de la militante pacifiste victime de violences policières, à Nice, le 23 mars dernier, les nombreux conflits d’intérêts dans cette enquête rendent impératif un dépaysement de l’affaire hors des Alpes-Maritimes.

Selon les révélations de nos confrères de…

séparation
Sources : Médiapart

Brexit: le sabotage de la volonté des citoyens

Autrefois, on employait le terme de spectacle – du latin spectaculum, « merveille à voir » – pour désigner une pièce de théâtre ou un événement particulièrement sensationnel, dont la vue était censée faire le régal du grand public. Parmi les différents sens historiques du mot,…

séparation
Sources : Médiapart

Palestine: l’arnaque historique du plan de paix américain

« L’accord du siècle » annoncé par Donald Trump devait rompre avec le consensus diplomatique traditionnel. Il va bien au-delà en niant la plupart des droits nationaux reconnus aux Palestiniens par la légalité internationale et les Nations unies, et en mettant un terme au projet…

séparation
Sources : Libération

Adieu poissons, oiseaux, mammifères, amphibiens et reptiles : 60% des vertébrés ont disparu en 44 ans

 

D'après «l'indice planète vivante», calculé par la Société zoologique de Londres à partir de 4005 espèces entre 1970 et 2014, et révélé ce mardi dans un rapport de WWF, les populations d'animaux sauvages se sont effondrées. La dégringolade est encore plus marquée dans les…

séparation

Nouveau succès pour l’extrême droite

11d540c4fdabf3caece242b50e3ff83e.jpg

Allemagne. L’Alternative pour l’Allemagne-extrême droite (AfD) perce aux régionales.

Les coalitions sortantes, CDU/SPD (droite et socialistes) en Saxe et SPD/Die Linke dans le Brandebourg, sont désormais minoritaires. Surfant sur le populisme et la xénophobie, l’AfD est parvenue à détourner un immense malaise accumulé dans ces territoires d’Allemagne orientale sur trois décennies depuis une « réunification » pratiquée sous l’entière houlette des Konzern, les grands groupes ouest-allemands, qui ont pu s’installer en régnant par le vide et en développant une précarité endémique. l’AfD obtient respectivement27,5% en Saxe, son meilleur score dans une élection régionale, et 24,5% dans le Brandebourg. Signe de la gravité du désarroi régional, Andreas Kalbitz et Jörg Urban, leaders respectifs de l’extrême droite dans le Brandebourg et en Saxe, font partie de « L’Aile » (Der Flügel), la tendance la plus nationaliste radicale au sein de l’AfD, celle qui ne rechigne pas à flirter avec les groupuscules néonazis ou le mouvement contre l’islamisation de l’Occident (Pegida), basé d’ailleurs à Dresde au cœur de la capitale de la Saxe.

Un vote lourd de symboles

Au-delà des états d’âme au sein d’une grande coalition à bout de souffle, le choc n’est pas moindre. Les Verts font part de leurs exigences dans les négociations à trois devenues indispensables pour constituer les exécutifs des deux Länder. Mais la progression du parti, largement surestimée par les sondages, ne s’établit finalement qu’à un peu plus de 3points, et, au nom d’une realpolitik, les Verts devraient en rabattre sur leurs ambitions.

Die Linke (gauche radicale), jadis force incontournable à l’Est, a perdu aussi beaucoup de terrain (–8%). Les débats virulents au sein du parti déclenchés par Sarah Wagenknecht, l’ex-présidente du groupe parlementaire au Bundestag, sur un « besoin » de limiter l’immigration, ont contribué à semer les doutes et le flou. Une aubaine pour l’extrême droite, dont l’un des thèmes favoris s’est vu ainsi banalisé, voire crédibilisé. Wagenknecht entendait lancer Austehen (Debout), un mouvement populiste mis en place sur le modèle de celui de Jean-Luc Mélenchon en France. L’expérience se délite désormais. En attendant, le résultat pour le parti est, selon Stefan Liebig, responsable de la politique extérieure de Die Linke, « une gifle sans précédent ». Soixante-quatorze ans après la fin de la terreur nazie, ce vote résonne comme un rappel douloureux et un avertissement aux peuples européens. Et comme l’a écrit Berthold Brecht, «le ventre est encore fécond d’où la bête immonde a surgi

Rédigé le 12/09/2019

Roger Rio