Actu Média

ligne déco
Sources : Marianne

Patrons, finance, En Marche : au-delà de BlackRock, ces Légions d'honneur attribuées à des proches du pouvoir

Parmi les 487 personnes figurant dans la promotion civile de la Légion…

séparation
Sources : Libération

Retraites : le trafic SNCF et RATP toujours perturbé mardi

Le mouvement social

Sources : L'Humanité

Le mépris d’Emmanuel Macron rebooste le mouvement social

Dans sa traditionnelle séance de vœux, le chef de l’État a répondu par une fin de non-recevoir méprisante aux Français qui refusent sa réforme des pensions. Et renforcé leur détermination…

séparation
Sources : L'Humanité

Inégalités. Les femmes, un Alibi de la réforme qui perd de points

Le gouvernement affirme qu’elles seront les gagnantes de son nouveau régime. Les premiers détails montrent au contraire des régressions, alors que leurs pensions sont en moyenne déjà 25 % moins…

séparation
Sources : L'Humanité

Mobilisation. Les salariés de la culture entrent dans la danse.

Les musiciens et danseurs grévistes de l’Opéra de Paris ont marqué les…

séparation
Sources : l'Humanité

LE MESSAGE EXCLUSIF DE LULA AUX LECTEURS DE L’HUMANITÉ

Depuis sa prison, l’ancien président nous a fait parvenir ce texte où il remercie les marques de soutien et appelle à poursuivre la mobilisation pour sa libération et pour le respect de la démocratie au Brésil.

Le monde regarde aujourd’hui avec inquiétude…

séparation
Sources : l'Humanité

AFFAIRE LEGAY : « IL Y A UNE VOLONTÉ MANIFESTE DE CACHER LA VÉRITÉ »

Pour Arié Alimi, avocat de la militante pacifiste victime de violences policières, à Nice, le 23 mars dernier, les nombreux conflits d’intérêts dans cette enquête rendent impératif un dépaysement de l’affaire hors des Alpes-Maritimes.

Selon les révélations de nos confrères de…

séparation
Sources : Médiapart

Brexit: le sabotage de la volonté des citoyens

Autrefois, on employait le terme de spectacle – du latin spectaculum, « merveille à voir » – pour désigner une pièce de théâtre ou un événement particulièrement sensationnel, dont la vue était censée faire le régal du grand public. Parmi les différents sens historiques du mot,…

séparation
Sources : Médiapart

Palestine: l’arnaque historique du plan de paix américain

« L’accord du siècle » annoncé par Donald Trump devait rompre avec le consensus diplomatique traditionnel. Il va bien au-delà en niant la plupart des droits nationaux reconnus aux Palestiniens par la légalité internationale et les Nations unies, et en mettant un terme au projet…

séparation
Sources : Libération

Adieu poissons, oiseaux, mammifères, amphibiens et reptiles : 60% des vertébrés ont disparu en 44 ans

 

D'après «l'indice planète vivante», calculé par la Société zoologique de Londres à partir de 4005 espèces entre 1970 et 2014, et révélé ce mardi dans un rapport de WWF, les populations d'animaux sauvages se sont effondrées. La dégringolade est encore plus marquée dans les…

séparation

Une Diada pour l’unité 

d5eb940013acc897250aff8768092f4c.jpg

Barcelone. Le 11 septembre des milliers dans la rue pour célébrer la fête catalane mais pas que...

Ils étaient presque 700000 Catalanes et Catalans dans les rues de Barcelone le 11 septembre, fête nationale de tous les catalans. Pourtant beaucoup manquaient à l'appel. En premier lieu ceux qui pensent que depuis 2012 les indépendantistes «confisquent» la Diada au profit de leur cause. Ensuite ceux qui sont «dégoutés» par la division des partis indépendantistes soupçonnés de faire passer leurs intérêts politiciens avant ceux de l'indépendance. Pourtant ce n'est sûrement pas l'essentiel à retenir de cette magnifique journée sang et or. Déjà le nombre, proportionnellement il faudrait mettre 7 millions de personnes à Paris pour avoir l'équivalent en France. Une Diada, commémorant la prise de Barcelone par les Bourbon et aussi la révolte des faucheurs «segadors», toujours aussi responsable, pacifique et remarquable dans son organisation. Pour comprendre le fait marquant de cette belle communion il faut être au fait des débats politiques qui traversent la société et le parlement catalan depuis quelques mois, lire les revendications sur les pancartes, écouter les discours où les responsables des partis et des institutions n'ont pas été invités à parler mais plutôt à écouter. Nous avons analysé depuis longtemps dans nos colonnes que la particularité de l'indépendantisme en Catalogne est qu'il est monté de la société catalane, de «la citoyenneté» comme on dit de l'autre côté des Pyrénées, en particulier à partir de l'ANC, Assemblea Nacional Catalana, (qui n'est pas une institution), d'Omnium Cultural et maintenant des CRD (comité de défense de la République). En Catalogne ce ne sont pas les politiques qui ont tirÈ une partie du peuple vers l'indépendantisme, mais une partie du peuple qui a poussé les partis politiques vers l'indépendantisme.

Désobéissance et résistance civile

Ce sont ces mêmes citoyennes et citoyens, organisés ou pas, qui le 11 septembre dernier au pied des deux tours qui jouxtent la place d'Espagne, ont réclamé, que dis-je exigé, du Pedecat, parti de Carles Puigdemont président en exil, de l'ERC parti d'Oriol Junqueras premier ministre emprisonné et de la CUP, une unité sans faille pour continuer sur le chemin de la République Catalane issue du referendum du 1er octobre 2017. De la dizaine de discours entendus pas un n'a dévie de cette ligne, réclamant, non pas des élections anticipées comme voudrait l'imposer l'ERC, mais de la désobéissance et de la résistance civile dès que les juges auront prononcé leur verdict à l'encontre des prisonniers politiques catalans, dont tout le monde pense, du côté de Barcelone, que la sanction sera très sévère. Comme l'affirmait un des intervenants au meeting de la Diada : «Il existe actuellement unemajoritéabsolue au parlement etpeut-êtreaussi dans lasociétécatalane pour mettre enoeuvre les revendications indépendantistes, ce qui risque de ne pas êtrele casaprèsdventuellesélections». Le leitmotiv dans les rues de Barcelone le 11 septembre semblait surtout s'adresser à l'ERC «ce n'est pas le gouvernement espagnol de Sanchez qu'il faut sauver mais lamajoritéabsolueindépendantisteau parlement catalan». A bon entendeur salut !

Rédigé le 20/09/2019

Enelji