Actu Média

ligne déco
Sources : Libération

 En Tunisie, les femmes ont désormais le droit d'épouser des non-musulmans

 

Les Tunisiennes de confession musulmane pourront désormais se marier dans leur pays avec des non-musulmans, les circulaires ministérielles empêchant ces unions ayant été abolies, a annoncé jeudi la porte-parole de la présidence. «Tous les textes liés à l’interdiction du mariage de la…

séparation
Sources : Libération

Boris Johnson défie Theresa May sur le Brexit

Le ministre des Affaires étrangères a publié une tribune vantant un Brexit dur, perçue comme une critique de la Première ministre britannique et un défi à son autorité.

 

Boris Johnson dispose d’une grande qualité. Il peut être «très amusant», a déclaré…

séparation
Sources : L'Humanité

Réforme XXL du code du travail, feu-vert pour les ordonnances et après ?

C’est fait, la loi habilite le gouvernement à prendre par ordonnances toutes mesures pour réformer le code du travail. Reste encore à les ratifier.

Après le feu vert du Conseil constitutionnel par délibération du 7 septembre 2017 , samedi 16 septembre a été…

séparation
Sources : L'Obs

Mini-jobs", travail précaire... Etre pauvre sous Merkel

"Mini-jobs", travail précaire, douze ans après les réformes qui ont flexibilisé le marché du travail, le pays le plus riche d'Europe compte, aussi, de plus en plus de personnes en grande difficulté. Reportage.

"Moi, pauvre ?" Ulrich Arenz est stupéfait. "C'est…

séparation
Sources : Boursorama

Quand le Président Macron pratique un double discours...

Il y aurait un "Macron côté jardin" et un "Macron côté cour". Illustration à Athènes le 7 septembre : devant les caméras, le chef de l'Etat prône la solidarité. Quelques heures plus tard, à Paris, il joue la concurrence entre les États-membres. Pour…

séparation
Sources : Libération

Aide publique au développement : «La plus importante coupe budgétaire jamais connue»

Alors qu'Emmanuel Macron avait promis que cette aide atteindrait 0,7 % du revenu national brut d'ici 2030, le gouvernement a annoncé lundi une réduction de 141 millions d'euros.
Le gouvernement «tiendra la parole de la France» sur la question du déficit, confirmait lundi Gérald Darmanin, ministre des Comptes…

séparation
Sources : Libération

Pollution de l’air : le Conseil d’État enjoint au gouvernement d’agir

Mercredi, la plus haute juridiction administrative a demandé au gouvernement d’agir dans les meilleurs délais contre la pollution de l’air aux particules fines PM10 et au dioxyde d’azote. Une décision inédite pour cette instance.

 

 

séparation
Sources : L'Humanité

Loi travail. Extension du CDI de chantier, en marche vers la précarité généralisée

 

Cumulant les inconvénients sans les avantages de l’intérim et du CDD, le CDI dit de chantier ou de projet est dans les plans du gouvernement. Un contrat de travail précaire, sans durée prédéfinie, que l’employeur peut rompre à sa guise.

séparation
Sources : Le Monde

En Israël, les femmes se libèrent sur grand écran

Un événement considérable est survenu au Festival international du film de Haïfa, en octobre 2016. Trois films, réalisés par des femmes, étaient en compétition, traitant d’un même thème : la difficile coexistence entre Palestiniens et Israéliens. Pour la première fois, les premiers cessaient d’être des…

séparation
Sources : Le Monde

Xi Jimping appelle Donald Trump pour faire baisser la tension avec la Corée du Nord

Le président chinois, Xi Jinping, a plaidé auprès du président des Etats-Unis,Donald Trump, pour une solution pacifique de la crise autour du programmenucléaire nord-coréen, affirme la chaîne de télévision chinoise CCTV sur son site Internet, mercredi…

séparation

À rebours du budget gouvernemental

7ed51ad72a0e2ce1e56c0e3012af99ef.jpg

Assemblée nationale. Les députés communistes ont présenté un contre-budget en franche opposition avec le projet de loi de finances 2018 concocté par les macronistes.

Alors que le gouvernement fait un cadeau de 8,4 milliards aux plus riches, les communistes reprennent tout, soit 3,2Md du fait de la suppression de l’ISF (impôt de solidarité sur la fortune) au profit de l’IFI (impôt sur la fortune immobilière), 1,9Md lié au PFU (prélèvement forfaitaire unique), 2Md à la baisse de la taxe sur les transactions financières, 1,2Md à la baisse du taux de l’impôt sur les sociétés, et 100 millions de suppression de la taxe sur les salaires de plus de 152 000 euros par an. Ils récupèrent également les 4 milliards alloués au renforcement de l’arme nucléaire, et 28 milliards en supprimant le Cice (crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi) et les « niches fiscales inefficaces ». Enfin, ils vont chercher 6 milliards avec une taxe sur le chiffre d’affaires des grands groupes, 5,8Md en renforçant la fiscalité sur les dividendes et les revenus financiers, 1,8Md avec un impôt sur les géants du numérique, et 7Md grâce à un plan national de lutte contre la fraude et l’évasion fiscales avec l’objectif de récupérer entre 30 et 40 milliards sur le quinquennat. Le total ainsi récupéré atteint 61 milliards d’euros par an.

A quoi vont servir ces 61 milliards?

Ces 61 milliards de recettes supplémentaires serviront à «répondre aux besoins des concitoyens». 8 milliards sont prévus en soutien aux TPE, PME, à l’artisanat et à l’industrie, avec des engagements en contrepartie. 10 milliards sur 5 ans aux collectivités territoriales qui permettraient, entre autres, de transformer les emplois aidés en emplois pérennes, alors que le gouvernement veut leur retirer 13 milliards. S’y ajoutent 2,5 milliards pour le logement social, là où l’exécutif veut retirer 1,8Md de crédits, en plus de la baisse des APL, 28Md consacrés à faire baisser la TVA, rétablir la demi-part des veuves et des veufs, rehausser des pensions de retraite à 1000 euros au minimum tout en annulant la hausse de la CSG, 2Md pour augmenter le point d’indice des fonctionnaires, 5Md autres pour soutenir l’école et 10Md sur cinq ans consacrés à l’agriculture, l’environnement et les transports. Enfin, 6,5Md sont fléchés vers la santé et la Sécurité sociale, là où le gouvernement veut lui retirer 4,2Md de budget, en plus d’augmenter le forfait hospitalier.

Au total, il s’agit bien d’un face à face entre communistes et macronistes, ce que le député communiste du Nord Fabien Roussel définit en ces termes: «Eux, c’est la finance d’abord. Nous, c’est l’humain d’abord. Notre budget va leur faire beaucoup de mal, car il prouve qu’un autre chemin est possible».

Rédigé le 09/11/2017

Roger Hillel