Actu Média

ligne déco
Sources : l'Humanité

Le siège du PCF à Lyon attaqué par des fascistes

Le local départemental du Parti communiste a été dégradé mercredi, dans une ville où l’extrême droite agit en toute impunité.

séparation
Sources : Libération

LES ARCHÉOLOGUES, NOUVEAUX DAMNÉS DE LA TERRE

Si la loi d’août 2003 instaurant l’ouverture à la concurrence du marché de l’archéologie préventive a permis de créer des emplois, les conditions de travail se sont profondément dégradées. Rencontre en Haute-Savoie avec les prolétaires de la poussière.

 

séparation
Sources : Libération

«Tolérance zéro» aux Etats-Unis : l’avenir des familles immigrées en péril

La politique de Trump a déjà eu des conséquences dévastatrices pour les sans-papiers arrêtés récemment, notamment pour les enfants, qui ne sont pas certains de retrouver leurs parents.

 

séparation
Sources : Mediapart

Une journée d’études sur l’asile LGBT censurée à l’université de Vérone

En Italie aussi, les libertés académiques sont menacées, et la démocratie avec elles. L’extrême droite arrive à peine au pouvoir que les effets s’en font déjà sentir : sous la pression politique, le président de l’Université de Vérone décide la suspension d’une journée…

séparation
Sources : Nouvel Obs

Avec les migrants à Paris : "Je veux bien aller n'importe où, mais pas rester là"

Le ministre de l'Intérieur a annoncé l'évacuation "à bref délai" des différents camps de migrants parisiens où vivent près de 2.400 personnes. Reportage dans le 19e arrondissement.

 

séparation
Sources : Rue89

Attentat masculiniste de Toronto : " Les femmes disent maintenant qu’elles ont peur"

Mélissa Blais, chercheuse québécoise spécialiste de l'antiféminisme, revient sur l'attaque à la voiture bélier de Toronto.

 

séparation
Sources : Le Monde

Appel à cesser le travail à 15 h 40 et manifestations pour la journée des droits des femmes

Des associations et des syndicats ont voulu faire du 8 mars une journée de lutte pour rappeler les inégalités dont les femmes continuent d’être victimes.

 

Des mobilisations ont été organisées dans toute la France, jeudi 8 mars, y compris dans des…

séparation
Sources : Le Monde

Sans-abri : l’inquiétude des associations sur le maintien d’hébergements d’urgence

 Les SDF logés en urgence grâce au plan hivernal risquent de se retrouver à la rue à la fin du mois si aucune disposition n’est prise, alerte un collectif.
« C’est un compte à rebours infernal qui nous est actuellement imposé. » Florent Gueguen, directeur…

séparation
Sources : Mediapart

Les leçons du scrutin italien

Retour sur la victoire du Mouvement cinq étoiles en Italie, dimanche 4 mars, et ses conséquences pour l'Europe.

 

Le Mouvement Cinq Étoiles est le vainqueur des législatives du 4 mars 2018 en Italie, et l’extrême droite de la Ligue du…

séparation
Sources : orange info

Peines de prison: seulement "quelques mesures d'affichage" (PCF)

Le Parti communiste a déploré mercredi que la réforme du système des peines de prison présentée la veille par Emmanuel Macron ne comporte que "quelques mesures d'affichage", qui laissent selon lui "entières" les questions de la prévention et des moyens humains et…

séparation

Une rupture indispensable avec le césarisme

e2027f0393dcdf47697dd14d34fad5d0.jpg

Parlementaires communistes. Ils vont se battre contre la dérive monarchique et pour une VIe République plus démocratique.

Les parlementaires communistes sont vent debout contre la plupart des propositions de révision constitutionnelle du président de la République. André Chassaigne, président du groupe GDR à l’Assemblée nationale, explique que tout est fait pour renforcer le pouvoir exécutif. C’est pourquoi les élus communistes vont porter «une série d’amendements qui proposent de renverser la machine. Par exemple, un référendum d’initiative citoyenne.» Ils vont aussi demander de convoquer un référendum sur cette réforme constitutionnelle, référendum qui permettrait un grand débat public qui n’aura pas lieu avec le Congrès.

Pour Pierre Dharréville, «il y a une vice originel dans la Ve République, qui est fondée sur le déséquilibre des pouvoirs au profit du président de la République. Et nombre de modifications ont aggravé cette situation. Nous sommes dans un régime hyperprésidentiel et la pratique du pouvoir actuel a quelque chose du césarisme.» Et de préciser qu’avec l’élection présidentielle actuelle, il est quasiment demandé aux citoyennes et citoyens d’abdiquer leur pouvoir au profit d’un monarque temporaire.

A ses yeux, une VIe République est indispensable, dont «la clé de voûte est la souveraineté populaire. C’est-à-dire que le peuple en tant qu’association de femmes et d’hommes libres, égales et égaux, doit être l’auteur et l’acteur.» D’où la nécessité de favoriser la démocratie vivante et d’ouvrir les espaces à l’intervention citoyenne.

«Nous avons besoin, à l’heure de la démocratie d’opinion qui menace de n’être qu’une démocratie sondagière, d’une véritable démocratie de proximité.» En particulier en faisant une place plus importante aux organisations et aux syndicats «plutôt que de piétiner les corps intermédiaires.»

Rédigé le 12/07/2018

René Granmont