Actu Média

ligne déco
Sources : Libération

LES ARCHÉOLOGUES, NOUVEAUX DAMNÉS DE LA TERRE

Si la loi d’août 2003 instaurant l’ouverture à la concurrence du marché de l’archéologie préventive a permis de créer des emplois, les conditions de travail se sont profondément dégradées. Rencontre en Haute-Savoie avec les prolétaires de la poussière.

 

séparation
Sources : Libération

«Tolérance zéro» aux Etats-Unis : l’avenir des familles immigrées en péril

La politique de Trump a déjà eu des conséquences dévastatrices pour les sans-papiers arrêtés récemment, notamment pour les enfants, qui ne sont pas certains de retrouver leurs parents.

 

séparation
Sources : Mediapart

Une journée d’études sur l’asile LGBT censurée à l’université de Vérone

En Italie aussi, les libertés académiques sont menacées, et la démocratie avec elles. L’extrême droite arrive à peine au pouvoir que les effets s’en font déjà sentir : sous la pression politique, le président de l’Université de Vérone décide la suspension d’une journée…

séparation
Sources : Nouvel Obs

Avec les migrants à Paris : "Je veux bien aller n'importe où, mais pas rester là"

Le ministre de l'Intérieur a annoncé l'évacuation "à bref délai" des différents camps de migrants parisiens où vivent près de 2.400 personnes. Reportage dans le 19e arrondissement.

 

séparation
Sources : Rue89

Attentat masculiniste de Toronto : " Les femmes disent maintenant qu’elles ont peur"

Mélissa Blais, chercheuse québécoise spécialiste de l'antiféminisme, revient sur l'attaque à la voiture bélier de Toronto.

 

séparation
Sources : Le Monde

Appel à cesser le travail à 15 h 40 et manifestations pour la journée des droits des femmes

Des associations et des syndicats ont voulu faire du 8 mars une journée de lutte pour rappeler les inégalités dont les femmes continuent d’être victimes.

 

Des mobilisations ont été organisées dans toute la France, jeudi 8 mars, y compris dans des…

séparation
Sources : Le Monde

Sans-abri : l’inquiétude des associations sur le maintien d’hébergements d’urgence

 Les SDF logés en urgence grâce au plan hivernal risquent de se retrouver à la rue à la fin du mois si aucune disposition n’est prise, alerte un collectif.
« C’est un compte à rebours infernal qui nous est actuellement imposé. » Florent Gueguen, directeur…

séparation
Sources : Mediapart

Les leçons du scrutin italien

Retour sur la victoire du Mouvement cinq étoiles en Italie, dimanche 4 mars, et ses conséquences pour l'Europe.

 

Le Mouvement Cinq Étoiles est le vainqueur des législatives du 4 mars 2018 en Italie, et l’extrême droite de la Ligue du…

séparation
Sources : orange info

Peines de prison: seulement "quelques mesures d'affichage" (PCF)

Le Parti communiste a déploré mercredi que la réforme du système des peines de prison présentée la veille par Emmanuel Macron ne comporte que "quelques mesures d'affichage", qui laissent selon lui "entières" les questions de la prévention et des moyens humains et…

séparation
Sources : Libération

 En Tunisie, les femmes ont désormais le droit d'épouser des non-musulmans

 

Les Tunisiennes de confession musulmane pourront désormais se marier dans leur pays avec des non-musulmans, les circulaires ministérielles empêchant ces unions ayant été abolies, a annoncé jeudi la porte-parole de la présidence. «Tous les textes liés à l’interdiction du mariage de la…

séparation

Le statut des fonctionnaires doit disparaître

4a76c3d5ae6d146d07332355424a6445.jpg

Social. Sous prétexte de simplifier le « dialogue social », le gouvernement entend « réformer » la fonction publique en supprimant toutes ses spécificités et en remettant en cause le statut hérité de 1945.

Depuis des décennies, la Fonction Publique est dans le collimateur des gouvernements successifs. Sarkozy avait commencé à bien «dégraisser le mammouth», réalisant ainsi le souhait d’Allègre. Si cet objectif de supprimer des postes de fonctionnaires reste d’actualité, s’y ajoute une refonte de la carrière et des salaires qui, de fait, supprime le statut des fonctionnaires.

Recours accru auxcontractuels

Afin «d’assouplir les contraintes qui pèsent sur les employeurs publics», Gérald Darmanin souhaite «favoriser les mobilités entre secteur public et privé». En clair, les ministères vont recruter davantage de contractuels et moins de fonctionnaires. Rappelons que Gérald Darmanin est le ministre de l’Action et des Comptes publics!

Recrutement local

Pour Edouard Philippe, «il s’agit de donner plus de liberté et plus de responsabilité aux managers publics» et concrètement leur donner «plus de souplesse dans leurs recrutements». Jean-Michel Blanquer va encore plus loin et propose, pour les enseignants, de distinguer le concours et l’affectation, ce qui est déjà le cas dans la fonction publique territoriale. Le concours ne serait plus qu’une «habilitation à enseigner», le recrutement étant de la responsabilité du chef d’établissement.

Rémunération au mérite

Le gouvernement confirme «la refonte de la rémunération des agents publics» en généralisant la rémunération au mérite. Mérite évidemment évalué par la hiérarchie locale! Le gouvernement avait déjà décidé fin décembre 2017 de reporter d’un an le PPCR censé améliorer les «Parcours professionnels, carrières et rémunérations» des fonctionnaires. On peut se demander s’il ne sera pas définitivement enterré avec une rémunération au mérite.

Fin du paritarisme

Mais l’attaque la plus grave contre le statut des fonctionnaires est la suppression du paritarisme. Jusqu’ici les Commissions administratives paritaires (CAP), où administration et représentants des personnels siégeaient à parité, traitaient les questions de titularisation, notation, mutations, promotions, licenciement, sanctions, etc. C’en est fini. Afin «d’alléger la gestion des personnels», les CAP n’auront plus aucune de ces compétences et l’administration pourra faire ce qu’elle veut sans droit de regard des représentants des personnels ouvrant ainsi la porte à l’arbitraire le plus total.

Par ailleurs, le gouvernement souhaite fusionner les comités techniques et les comités d’hygiène et de sécurité (CHSCT) en une seule instance sous prétexte qu’elles sont «redondantes». Ce qui permet de réduire le nombre d’instances représentatives du personnel.

En fait, la personnalisation des carrières, la reconnaissance du mérite et la contractualisation visent avant tout des économies budgétaires et permettent d’éviter une revalorisation salariale pour tous. Sans une réaction collective d’ampleur, on pourra sonner le glas de notre fonction publique.

Rédigé le 19/07/2018

Anne-Marie Delcamp