Actu Média

ligne déco
Sources : Marianne

Patrons, finance, En Marche : au-delà de BlackRock, ces Légions d'honneur attribuées à des proches du pouvoir

Parmi les 487 personnes figurant dans la promotion civile de la Légion…

séparation
Sources : Libération

Retraites : le trafic SNCF et RATP toujours perturbé mardi

Le mouvement social

Sources : L'Humanité

Le mépris d’Emmanuel Macron rebooste le mouvement social

Dans sa traditionnelle séance de vœux, le chef de l’État a répondu par une fin de non-recevoir méprisante aux Français qui refusent sa réforme des pensions. Et renforcé leur détermination…

séparation
Sources : L'Humanité

Inégalités. Les femmes, un Alibi de la réforme qui perd de points

Le gouvernement affirme qu’elles seront les gagnantes de son nouveau régime. Les premiers détails montrent au contraire des régressions, alors que leurs pensions sont en moyenne déjà 25 % moins…

séparation
Sources : L'Humanité

Mobilisation. Les salariés de la culture entrent dans la danse.

Les musiciens et danseurs grévistes de l’Opéra de Paris ont marqué les…

séparation
Sources : l'Humanité

LE MESSAGE EXCLUSIF DE LULA AUX LECTEURS DE L’HUMANITÉ

Depuis sa prison, l’ancien président nous a fait parvenir ce texte où il remercie les marques de soutien et appelle à poursuivre la mobilisation pour sa libération et pour le respect de la démocratie au Brésil.

Le monde regarde aujourd’hui avec inquiétude…

séparation
Sources : l'Humanité

AFFAIRE LEGAY : « IL Y A UNE VOLONTÉ MANIFESTE DE CACHER LA VÉRITÉ »

Pour Arié Alimi, avocat de la militante pacifiste victime de violences policières, à Nice, le 23 mars dernier, les nombreux conflits d’intérêts dans cette enquête rendent impératif un dépaysement de l’affaire hors des Alpes-Maritimes.

Selon les révélations de nos confrères de…

séparation
Sources : Médiapart

Brexit: le sabotage de la volonté des citoyens

Autrefois, on employait le terme de spectacle – du latin spectaculum, « merveille à voir » – pour désigner une pièce de théâtre ou un événement particulièrement sensationnel, dont la vue était censée faire le régal du grand public. Parmi les différents sens historiques du mot,…

séparation
Sources : Médiapart

Palestine: l’arnaque historique du plan de paix américain

« L’accord du siècle » annoncé par Donald Trump devait rompre avec le consensus diplomatique traditionnel. Il va bien au-delà en niant la plupart des droits nationaux reconnus aux Palestiniens par la légalité internationale et les Nations unies, et en mettant un terme au projet…

séparation
Sources : Libération

Adieu poissons, oiseaux, mammifères, amphibiens et reptiles : 60% des vertébrés ont disparu en 44 ans

 

D'après «l'indice planète vivante», calculé par la Société zoologique de Londres à partir de 4005 espèces entre 1970 et 2014, et révélé ce mardi dans un rapport de WWF, les populations d'animaux sauvages se sont effondrées. La dégringolade est encore plus marquée dans les…

séparation

Le statut des fonctionnaires doit disparaître

4a76c3d5ae6d146d07332355424a6445.jpg

Social. Sous prétexte de simplifier le « dialogue social », le gouvernement entend « réformer » la fonction publique en supprimant toutes ses spécificités et en remettant en cause le statut hérité de 1945.

Depuis des décennies, la Fonction Publique est dans le collimateur des gouvernements successifs. Sarkozy avait commencé à bien «dégraisser le mammouth», réalisant ainsi le souhait d’Allègre. Si cet objectif de supprimer des postes de fonctionnaires reste d’actualité, s’y ajoute une refonte de la carrière et des salaires qui, de fait, supprime le statut des fonctionnaires.

Recours accru auxcontractuels

Afin «d’assouplir les contraintes qui pèsent sur les employeurs publics», Gérald Darmanin souhaite «favoriser les mobilités entre secteur public et privé». En clair, les ministères vont recruter davantage de contractuels et moins de fonctionnaires. Rappelons que Gérald Darmanin est le ministre de l’Action et des Comptes publics!

Recrutement local

Pour Edouard Philippe, «il s’agit de donner plus de liberté et plus de responsabilité aux managers publics» et concrètement leur donner «plus de souplesse dans leurs recrutements». Jean-Michel Blanquer va encore plus loin et propose, pour les enseignants, de distinguer le concours et l’affectation, ce qui est déjà le cas dans la fonction publique territoriale. Le concours ne serait plus qu’une «habilitation à enseigner», le recrutement étant de la responsabilité du chef d’établissement.

Rémunération au mérite

Le gouvernement confirme «la refonte de la rémunération des agents publics» en généralisant la rémunération au mérite. Mérite évidemment évalué par la hiérarchie locale! Le gouvernement avait déjà décidé fin décembre 2017 de reporter d’un an le PPCR censé améliorer les «Parcours professionnels, carrières et rémunérations» des fonctionnaires. On peut se demander s’il ne sera pas définitivement enterré avec une rémunération au mérite.

Fin du paritarisme

Mais l’attaque la plus grave contre le statut des fonctionnaires est la suppression du paritarisme. Jusqu’ici les Commissions administratives paritaires (CAP), où administration et représentants des personnels siégeaient à parité, traitaient les questions de titularisation, notation, mutations, promotions, licenciement, sanctions, etc. C’en est fini. Afin «d’alléger la gestion des personnels», les CAP n’auront plus aucune de ces compétences et l’administration pourra faire ce qu’elle veut sans droit de regard des représentants des personnels ouvrant ainsi la porte à l’arbitraire le plus total.

Par ailleurs, le gouvernement souhaite fusionner les comités techniques et les comités d’hygiène et de sécurité (CHSCT) en une seule instance sous prétexte qu’elles sont «redondantes». Ce qui permet de réduire le nombre d’instances représentatives du personnel.

En fait, la personnalisation des carrières, la reconnaissance du mérite et la contractualisation visent avant tout des économies budgétaires et permettent d’éviter une revalorisation salariale pour tous. Sans une réaction collective d’ampleur, on pourra sonner le glas de notre fonction publique.

Rédigé le 19/07/2018

Anne-Marie Delcamp