Actu Média

ligne déco
Sources : l'Humanité

LE MESSAGE EXCLUSIF DE LULA AUX LECTEURS DE L’HUMANITÉ

Depuis sa prison, l’ancien président nous a fait parvenir ce texte où il remercie les marques de soutien et appelle à poursuivre la mobilisation pour sa libération et pour le respect de la démocratie au Brésil.

Le monde regarde aujourd’hui avec inquiétude…

séparation
Sources : l'Humanité

AFFAIRE LEGAY : « IL Y A UNE VOLONTÉ MANIFESTE DE CACHER LA VÉRITÉ »

Pour Arié Alimi, avocat de la militante pacifiste victime de violences policières, à Nice, le 23 mars dernier, les nombreux conflits d’intérêts dans cette enquête rendent impératif un dépaysement de l’affaire hors des Alpes-Maritimes.

Selon les révélations de nos confrères de…

séparation
Sources : Médiapart

Brexit: le sabotage de la volonté des citoyens

Autrefois, on employait le terme de spectacle – du latin spectaculum, « merveille à voir » – pour désigner une pièce de théâtre ou un événement particulièrement sensationnel, dont la vue était censée faire le régal du grand public. Parmi les différents sens historiques du mot,…

séparation
Sources : Médiapart

Palestine: l’arnaque historique du plan de paix américain

« L’accord du siècle » annoncé par Donald Trump devait rompre avec le consensus diplomatique traditionnel. Il va bien au-delà en niant la plupart des droits nationaux reconnus aux Palestiniens par la légalité internationale et les Nations unies, et en mettant un terme au projet…

séparation
Sources : Libération

Adieu poissons, oiseaux, mammifères, amphibiens et reptiles : 60% des vertébrés ont disparu en 44 ans

 

D'après «l'indice planète vivante», calculé par la Société zoologique de Londres à partir de 4005 espèces entre 1970 et 2014, et révélé ce mardi dans un rapport de WWF, les populations d'animaux sauvages se sont effondrées. La dégringolade est encore plus marquée dans les…

séparation
Sources : l'Humanité

Le siège du PCF à Lyon attaqué par des fascistes

Le local départemental du Parti communiste a été dégradé mercredi, dans une ville où l’extrême droite agit en toute impunité.

séparation
Sources : Libération

LES ARCHÉOLOGUES, NOUVEAUX DAMNÉS DE LA TERRE

Si la loi d’août 2003 instaurant l’ouverture à la concurrence du marché de l’archéologie préventive a permis de créer des emplois, les conditions de travail se sont profondément dégradées. Rencontre en Haute-Savoie avec les prolétaires de la poussière.

 

séparation
Sources : Libération

«Tolérance zéro» aux Etats-Unis : l’avenir des familles immigrées en péril

La politique de Trump a déjà eu des conséquences dévastatrices pour les sans-papiers arrêtés récemment, notamment pour les enfants, qui ne sont pas certains de retrouver leurs parents.

 

séparation
Sources : Mediapart

Une journée d’études sur l’asile LGBT censurée à l’université de Vérone

En Italie aussi, les libertés académiques sont menacées, et la démocratie avec elles. L’extrême droite arrive à peine au pouvoir que les effets s’en font déjà sentir : sous la pression politique, le président de l’Université de Vérone décide la suspension d’une journée…

séparation
Sources : Nouvel Obs

Avec les migrants à Paris : "Je veux bien aller n'importe où, mais pas rester là"

Le ministre de l'Intérieur a annoncé l'évacuation "à bref délai" des différents camps de migrants parisiens où vivent près de 2.400 personnes. Reportage dans le 19e arrondissement.

 

séparation

De l’orage dans l’air au Conseil départemental

7413f5395b74cafc09cb3e0546588ea2.jpg

Séance publique. Le collectif des sans-papier, tente de se faire entendre.

Pour pallier les manquements de l’État à qui la loi française impose la prise en charge des migrants, le collectif de soutien aux sans-papiers avait installé des familles sans toit dans des locaux rue du Théâtre à Perpignan, propriété du Conseil départemental. En son nom, la présidente Hermeline Malherbe a déposé plainte pour intrusion par effraction et occupation illégale. Le Préfet a aussitôt mobilisé la police pour expulser les migrants sans respecter la procédure légale. En signe de protestation, le collectif s’est invité à la séance publique du Conseil départemental. De tergiversations en tensions, il a réussi à imposer sa prise de parole pour sensibiliser les élus présents, accusantd’«une collusion de fait» entre le Département et la Préfecture pour évacuer les familles et regrettant qu’«une institution de gauche, ait fait l’impasse sur la dimension humaine de la situation qui aurait pu être réglée de façon concertée et apaisée.» L’intervention de Françoise Fiter pour exprimer le soutien des élus communistes ayant été refusée, le groupe a momentanément quitté la séance pour rejoindre les manifestants. Le départ des élus de Droite, sans raison apparente, a occasionné une levée de séance.

Jeu démocratique ou politicien

Tous les conseillers départementaux ayant rejoint leurs sièges, Françoise Fiter a pu faire part de l’incompréhension de son groupe: «autant on peut comprendre qu’une démarche puisse être engagée permettant de couvrir les responsabilités de la collectivité, autant nous aurions souhaité que celle-ci puisse agir sans précipitation en évaluant les conséquences des procédures à mener (…). D’autant que le département apporte un soutien précieux aux associations investies dans la solidarité et la lutte contre les discriminations»tandis que Ségolène Neuville (PS) se disait offensée par les propos du collectif. Quant à Nicolas Garcia (PC), il regrettait que «la droite profite de la situation pour quitter la séance en vue d’occasionner son annulation». Déplorant cette «attitude politicienne», il pointait la portée politique de l’acte communiste: «Il peut y avoir des divergences entre les groupes PC et PS. S’il y a désaccord, la démocratie s’impose, sans cadavre dans le placard, pour adopter des décisions majoritaires», précisantqu’il n’était «pas question de laisser le Département aux mains de Macron ou du FN.»

Rédigé le 19/07/2018

Admin Redac