Actu Média

ligne déco
Sources : l'Humanité

LE MESSAGE EXCLUSIF DE LULA AUX LECTEURS DE L’HUMANITÉ

Depuis sa prison, l’ancien président nous a fait parvenir ce texte où il remercie les marques de soutien et appelle à poursuivre la mobilisation pour sa libération et pour le respect de la démocratie au Brésil.

Le monde regarde aujourd’hui avec inquiétude…

séparation
Sources : l'Humanité

AFFAIRE LEGAY : « IL Y A UNE VOLONTÉ MANIFESTE DE CACHER LA VÉRITÉ »

Pour Arié Alimi, avocat de la militante pacifiste victime de violences policières, à Nice, le 23 mars dernier, les nombreux conflits d’intérêts dans cette enquête rendent impératif un dépaysement de l’affaire hors des Alpes-Maritimes.

Selon les révélations de nos confrères de…

séparation
Sources : Médiapart

Brexit: le sabotage de la volonté des citoyens

Autrefois, on employait le terme de spectacle – du latin spectaculum, « merveille à voir » – pour désigner une pièce de théâtre ou un événement particulièrement sensationnel, dont la vue était censée faire le régal du grand public. Parmi les différents sens historiques du mot,…

séparation
Sources : Médiapart

Palestine: l’arnaque historique du plan de paix américain

« L’accord du siècle » annoncé par Donald Trump devait rompre avec le consensus diplomatique traditionnel. Il va bien au-delà en niant la plupart des droits nationaux reconnus aux Palestiniens par la légalité internationale et les Nations unies, et en mettant un terme au projet…

séparation
Sources : Libération

Adieu poissons, oiseaux, mammifères, amphibiens et reptiles : 60% des vertébrés ont disparu en 44 ans

 

D'après «l'indice planète vivante», calculé par la Société zoologique de Londres à partir de 4005 espèces entre 1970 et 2014, et révélé ce mardi dans un rapport de WWF, les populations d'animaux sauvages se sont effondrées. La dégringolade est encore plus marquée dans les…

séparation
Sources : l'Humanité

Le siège du PCF à Lyon attaqué par des fascistes

Le local départemental du Parti communiste a été dégradé mercredi, dans une ville où l’extrême droite agit en toute impunité.

séparation
Sources : Libération

LES ARCHÉOLOGUES, NOUVEAUX DAMNÉS DE LA TERRE

Si la loi d’août 2003 instaurant l’ouverture à la concurrence du marché de l’archéologie préventive a permis de créer des emplois, les conditions de travail se sont profondément dégradées. Rencontre en Haute-Savoie avec les prolétaires de la poussière.

 

séparation
Sources : Libération

«Tolérance zéro» aux Etats-Unis : l’avenir des familles immigrées en péril

La politique de Trump a déjà eu des conséquences dévastatrices pour les sans-papiers arrêtés récemment, notamment pour les enfants, qui ne sont pas certains de retrouver leurs parents.

 

séparation
Sources : Mediapart

Une journée d’études sur l’asile LGBT censurée à l’université de Vérone

En Italie aussi, les libertés académiques sont menacées, et la démocratie avec elles. L’extrême droite arrive à peine au pouvoir que les effets s’en font déjà sentir : sous la pression politique, le président de l’Université de Vérone décide la suspension d’une journée…

séparation
Sources : Nouvel Obs

Avec les migrants à Paris : "Je veux bien aller n'importe où, mais pas rester là"

Le ministre de l'Intérieur a annoncé l'évacuation "à bref délai" des différents camps de migrants parisiens où vivent près de 2.400 personnes. Reportage dans le 19e arrondissement.

 

séparation

Vérités et mensonges sur le prélèvement à la source...

22adcdd1caeb810ecde34f1e777849a8.jpg

Avec le prélèvement de l’impôt à la source, plus de déclaration d’impôt, plus besoin d’aller aux impôts! FAUX

Il faudra continuer à faire une déclaration d’impôt (en ligne pour tout le monde à compter de l’année prochaine), à recevoir un avis d’imposition et vous serez soumis à des rectifications régulières et des va-et-vient avec l’administration fiscale en ayant affaire à plusieurs interlocuteurs: le service du personnel de l’entreprise, la caisse de retraite ou Pôle emploi qui deviennent collecteurs des impôts à la place du fisc et le service des impôts.

L’impôt payé sera identique à ce que je paye avec le système actuel. VRAI MAIS...

Prenons l’exemple d’un salarié qui cumule les CDD avec un salaire correct (2 000 euros nets mensuels) mais ne travaille que trois mois dans l’année. Avec 6 000 euros de revenus, dans le système d’imposition actuel, il est non imposable.

Avec le prélèvement à la source, s’il travaille de janvier 2019 à mars 2019, il subira des prélèvements sur ces 2 000 euros chaque mois qui ne lui seront restitués qu’à l’automne 2020. On va donc lui prélever un impôt qu’on lui restituera un an et demi plus tard alors qu’il n’est pas imposable.

Mais on paiera vraiment sur nos revenus du moment! FAUX

Dans la vie réelle, les gens ont des revenus qui évoluent pour de multiples raisons. Le système proposé ne pourra pas s’adapter à ces nombreux changements et il faut en faire la demande à l’administration fiscale. Celle-ci ne sera pas en capacité de modifier votre taux du jour au lendemain. En effet, il faut recalculer le taux, l’envoyer au service qui vous paye pour être appliqué à la paie suivante. Cela prendra au moins six mois. Ainsisi en juin vous perdez votre emploi, vous vous retrouvez avec un taux d’imposition trop important durant six mois.

Mon employeur va connaître mes revenus. FAUX, MAIS...

Si vous ne souhaitez pas que votre employeur ait connaissance de votre taux réel d’imposition, il est possible de choisir le taux neutre qui correspond au barème d’un célibataire sans enfant. Évidemment, si ce taux est inférieur à votre taux réel, vous devrez chaque mois régulariser auprès de l’administration.A l’inverse, si le prélèvement était trop important, la différence vous serait restituée... l’année suivante. Donc contrairement à ce qu’avance le gouvernement, l’énorme gain de trésorerie attendu ne sera pas pour les contribuables mais pour l’État!

L’impôt sera mieux perçu par l’Etat. FAUX

Dans le système actuel, le taux de recouvrement de l’impôt sur le revenu atteint 98 %. Avec la multiplication des intermédiaires, cela risque d’être beaucoup moins... En termes de comparaison, si on se réfère aux difficultés de recouvrement de la TVA collectée par les entreprises, l’État pourrait perdre 8 milliards d’euros de recettes fiscales.

Rédigé le 13/09/2018

R.G.