Actu Média

ligne déco
Sources : Libération

Adieu poissons, oiseaux, mammifères, amphibiens et reptiles : 60% des vertébrés ont disparu en 44 ans

 

D'après «l'indice planète vivante», calculé par la Société zoologique de Londres à partir de 4005 espèces entre 1970 et 2014, et révélé ce mardi dans un rapport de WWF, les populations d'animaux sauvages se sont effondrées. La dégringolade est encore plus marquée dans les…

séparation
Sources : l'Humanité

Le siège du PCF à Lyon attaqué par des fascistes

Le local départemental du Parti communiste a été dégradé mercredi, dans une ville où l’extrême droite agit en toute impunité.

séparation
Sources : Libération

LES ARCHÉOLOGUES, NOUVEAUX DAMNÉS DE LA TERRE

Si la loi d’août 2003 instaurant l’ouverture à la concurrence du marché de l’archéologie préventive a permis de créer des emplois, les conditions de travail se sont profondément dégradées. Rencontre en Haute-Savoie avec les prolétaires de la poussière.

 

séparation
Sources : Libération

«Tolérance zéro» aux Etats-Unis : l’avenir des familles immigrées en péril

La politique de Trump a déjà eu des conséquences dévastatrices pour les sans-papiers arrêtés récemment, notamment pour les enfants, qui ne sont pas certains de retrouver leurs parents.

 

séparation
Sources : Mediapart

Une journée d’études sur l’asile LGBT censurée à l’université de Vérone

En Italie aussi, les libertés académiques sont menacées, et la démocratie avec elles. L’extrême droite arrive à peine au pouvoir que les effets s’en font déjà sentir : sous la pression politique, le président de l’Université de Vérone décide la suspension d’une journée…

séparation
Sources : Nouvel Obs

Avec les migrants à Paris : "Je veux bien aller n'importe où, mais pas rester là"

Le ministre de l'Intérieur a annoncé l'évacuation "à bref délai" des différents camps de migrants parisiens où vivent près de 2.400 personnes. Reportage dans le 19e arrondissement.

 

séparation
Sources : Rue89

Attentat masculiniste de Toronto : " Les femmes disent maintenant qu’elles ont peur"

Mélissa Blais, chercheuse québécoise spécialiste de l'antiféminisme, revient sur l'attaque à la voiture bélier de Toronto.

 

séparation
Sources : Le Monde

Appel à cesser le travail à 15 h 40 et manifestations pour la journée des droits des femmes

Des associations et des syndicats ont voulu faire du 8 mars une journée de lutte pour rappeler les inégalités dont les femmes continuent d’être victimes.

 

Des mobilisations ont été organisées dans toute la France, jeudi 8 mars, y compris dans des…

séparation
Sources : Le Monde

Sans-abri : l’inquiétude des associations sur le maintien d’hébergements d’urgence

 Les SDF logés en urgence grâce au plan hivernal risquent de se retrouver à la rue à la fin du mois si aucune disposition n’est prise, alerte un collectif.
« C’est un compte à rebours infernal qui nous est actuellement imposé. » Florent Gueguen, directeur…

séparation
Sources : Mediapart

Les leçons du scrutin italien

Retour sur la victoire du Mouvement cinq étoiles en Italie, dimanche 4 mars, et ses conséquences pour l'Europe.

 

Le Mouvement Cinq Étoiles est le vainqueur des législatives du 4 mars 2018 en Italie, et l’extrême droite de la Ligue du…

séparation

De l’exaspération à l’instrumentalisation

9137218d5fe12d76510fbe0133f75878.jpg

17 novembre. Lancé par des usagers de la route anonymes, le mouvement de contestation contre la hausse des carburants est sous le coup d’une récupération politicienne qui pourrait bien le dévoyer.

Les réseaux sociaux et les médias se font l’écho d’un appel à «bloquer» le pays pour condamner la hausse du prix des carburants.

La colère témoigne d’une réelle préoccupation, notamment pour les travailleurs les plus isolés géographiquement, depuis l’annonce de nouvelles taxes sur le gazole. Des prix prohibitifs pour contraindre les Français à opter pour des véhicules dits « propres ».
Depuis un an, les prix à la pompe ont grimpé de 23% pour le diesel et de 14% pour l’essence, des taxes qui frappent sans discernement nos concitoyens. Les salariés, les retraités, les privés d’emploi aux revenus les plus faibles en sont les premières victimes.
Le gouvernement met en difficulté des millions de Français qui, pendant des années, ont été encouragés à investir dans des véhicules diesel. Il semble plus animé par la volonté de ponctionner que de répondre à l’urgence de transition énergétique face aux enjeux environnementaux.
D’ailleurs, il va empocher plus de 23 milliards d’euros de taxes sur les énergies fossiles, alors qu’il va consacrer seulement 3 milliards d’investissement aux énergies renouvelables. Cherchez l’erreur!

L’extrême droite à la manœuvre

L’appel lancé un samedi, sans réelle ambition de bloquer l’économie, s’appuie sur une colère légitime, et les solutions préconisées pour sortir de cet engrenage sur le long terme demeurent floues.
Un boulevard pour la «fachosphère» qui se jette telle un charognard sur le juteux festin: Dupont-Aignan en tête, appelle à « bloquer toute la France le 17 novembre », Marine Le Pen, dans la foulée, hélait « l’ensemble de (ses) élus à rejoindre la contestation qui est en train d’émerger » car « les Français n’en peuvent plus », faisant ainsi basculer la mobilisation pour une dénonciation spontanée de la vie chère, vers un événement estampillé « extrême droite ».

Au-delà de la récupération du mouvement

Des organisations syndicales appellent à ne pas manifester aux côtés de la « fachosphère », Solidaires dénonçant « une extrême droite opportuniste dont le souci n’est ni la défense des intérêts des travailleuses et des travailleurs, ni la politique d’aménagement du territoire, ni l’écologie» alors que Ian Brossat, souligne que «le gouvernement surtaxe les familles modestes en augmentant le prix des carburants. Pendant ce temps-là, il ne touche pas aux profits de Total qui encaisse 10 milliards d’euros par an. Vous trouvez ça normal? ».
On le voit, les contours de cette initiative ainsi précisés appellent des réponses claires aux questions énergétiques en créant un pôle public de l’énergie, pour piloter les ressources et les matières premières et ainsi mettre fin aux spéculations sur les produits pétroliers, afin de répondre aux besoins humains et au respect de l’environnement.
Des ambitions peut-être moins tapageuses mais plus à même de répondre durablement aux attentes de nos concitoyens.

Rédigé le 08/11/2018

Evelyne Bordet