Actu Média

ligne déco
Sources : l'Humanité

LE MESSAGE EXCLUSIF DE LULA AUX LECTEURS DE L’HUMANITÉ

Depuis sa prison, l’ancien président nous a fait parvenir ce texte où il remercie les marques de soutien et appelle à poursuivre la mobilisation pour sa libération et pour le respect de la démocratie au Brésil.

Le monde regarde aujourd’hui avec inquiétude…

séparation
Sources : l'Humanité

AFFAIRE LEGAY : « IL Y A UNE VOLONTÉ MANIFESTE DE CACHER LA VÉRITÉ »

Pour Arié Alimi, avocat de la militante pacifiste victime de violences policières, à Nice, le 23 mars dernier, les nombreux conflits d’intérêts dans cette enquête rendent impératif un dépaysement de l’affaire hors des Alpes-Maritimes.

Selon les révélations de nos confrères de…

séparation
Sources : Médiapart

Brexit: le sabotage de la volonté des citoyens

Autrefois, on employait le terme de spectacle – du latin spectaculum, « merveille à voir » – pour désigner une pièce de théâtre ou un événement particulièrement sensationnel, dont la vue était censée faire le régal du grand public. Parmi les différents sens historiques du mot,…

séparation
Sources : Médiapart

Palestine: l’arnaque historique du plan de paix américain

« L’accord du siècle » annoncé par Donald Trump devait rompre avec le consensus diplomatique traditionnel. Il va bien au-delà en niant la plupart des droits nationaux reconnus aux Palestiniens par la légalité internationale et les Nations unies, et en mettant un terme au projet…

séparation
Sources : Libération

Adieu poissons, oiseaux, mammifères, amphibiens et reptiles : 60% des vertébrés ont disparu en 44 ans

 

D'après «l'indice planète vivante», calculé par la Société zoologique de Londres à partir de 4005 espèces entre 1970 et 2014, et révélé ce mardi dans un rapport de WWF, les populations d'animaux sauvages se sont effondrées. La dégringolade est encore plus marquée dans les…

séparation
Sources : l'Humanité

Le siège du PCF à Lyon attaqué par des fascistes

Le local départemental du Parti communiste a été dégradé mercredi, dans une ville où l’extrême droite agit en toute impunité.

séparation
Sources : Libération

LES ARCHÉOLOGUES, NOUVEAUX DAMNÉS DE LA TERRE

Si la loi d’août 2003 instaurant l’ouverture à la concurrence du marché de l’archéologie préventive a permis de créer des emplois, les conditions de travail se sont profondément dégradées. Rencontre en Haute-Savoie avec les prolétaires de la poussière.

 

séparation
Sources : Libération

«Tolérance zéro» aux Etats-Unis : l’avenir des familles immigrées en péril

La politique de Trump a déjà eu des conséquences dévastatrices pour les sans-papiers arrêtés récemment, notamment pour les enfants, qui ne sont pas certains de retrouver leurs parents.

 

séparation
Sources : Mediapart

Une journée d’études sur l’asile LGBT censurée à l’université de Vérone

En Italie aussi, les libertés académiques sont menacées, et la démocratie avec elles. L’extrême droite arrive à peine au pouvoir que les effets s’en font déjà sentir : sous la pression politique, le président de l’Université de Vérone décide la suspension d’une journée…

séparation
Sources : Nouvel Obs

Avec les migrants à Paris : "Je veux bien aller n'importe où, mais pas rester là"

Le ministre de l'Intérieur a annoncé l'évacuation "à bref délai" des différents camps de migrants parisiens où vivent près de 2.400 personnes. Reportage dans le 19e arrondissement.

 

séparation

Produire autrement pour l’humain et la planète ! 

31271d985a1202bab1ac21b44f79ffa2.png

Agriculture. La Politique agricole commune doit être réformée en profondeur. C’est l’exigence posée par la Confédération Paysanne d’une part, et le programme du PCF pour les élections européennes ; La France en commun.

Avec près de 9 milliards d’euros par an pour la France, laPAC, oriente durablement l’agriculture, modèle les paysages et a un réel impact sur les revenus des paysans, l’environnement et le dérèglement climatique. La PAC a orienté l’agriculture vers la production d’aliments standardisés, en quantité, à bas prix, au profit d’une agriculture intensive pour fournir le marché mondial. La production agricole n’est pas faite pour alimenter un marché mondial mais pour répondre à des besoins alimentaires. La PAC post 2020 doit mettre un terme à ce soutien à l’agriculture industrielle et soutenir un mode de production qui favorise une alimentation de qualité accessible à tous. Ce qui implique pour le PCF l’abandon des traités de libre échange TAFTA, (Trans Atlantic Free Trade Agreement) CETA (Canada-EU Trade Agreement) et «l’ouverture d’une réflexion pour des traités internationaux de maîtrise des échanges pour le développement de biens communs partagés.» La Confédération paysanne, quant à elle, combat «la mise en concurrence effrénée portée par les différents accords de libre-échange qui ruinent les solidarités collectives, entravent la transformation de notre modèle agricole et environnemental et empêchent le déploiement d’une alimentation de qualité accessible à tou.te.s.»

LaPACne consiste pas à financer un plan social paysan !

La PAC dépouille les paysans. Depuis sa création, le nombre de paysans chute inexorablement. En Europe, toutes les trois minutes, une ferme disparaît. Seulement 8% du prix de l’alimentation revient au producteur. Les paysans veulent vivre de leur travail. Pour permettre une transition alimentaire, agricole et climatique, ils exigent la garantie de prix justes et stables. Ainsi, la PAC doit être basée sur la maîtrise et la répartition des volumes de production qui répondent à la demande alimentaire et garantissent un prix rétribuant pour les producteurs. La Confédération paysanne appelle donc le futur Parlement européen à «construire unePACen faveur de l’emploi paysan et d’une transition vers l’agriculture paysanne.» Le PCF propose un «moratoire immédiat, financier, fiscal, de l’agriculture française pour permettre aux exploitations de retrouver leur équilibre économique et l’adoption d’une loi qui encadre strictement les marges et les pratiques de la grande distribution et fixe un prix minimum garanti aux producteurs.»

La biodiversité, un bien commun de l’humanité

Pour la Confédération Paysanne, «la définition de la demande alimentaire doit se faire de manière démocratique avec les citoyens. Elle implique une évolution des systèmes avec une réduction des volumes de production de viande et de lait, une adaptation aux dérèglements climatiques, une prise en compte accrue du bien-être animal, la sortie de l’utilisation des pesticides, un travail continu pour sortir des OGM». Le PCF, pour sa part, prône «la mise en œuvre d’un Plan de transition écologique de la production agricole avec comme perspective une agriculture sans OGM, et participant à la santé publique et à la lutte contre le réchauffement climatique». Autant de thèmes convergents pour soutenir les paysans, et défendre le droit de chacun.e à bénéficier d’une alimentation saine et d’un environnement préservé, dans des territoires vivants.

Rédigé le 23/05/2019

Evelyne Bordet