Actu Média

ligne déco
Sources : Marianne

Patrons, finance, En Marche : au-delà de BlackRock, ces Légions d'honneur attribuées à des proches du pouvoir

Parmi les 487 personnes figurant dans la promotion civile de la Légion…

séparation
Sources : Libération

Retraites : le trafic SNCF et RATP toujours perturbé mardi

Le mouvement social

Sources : L'Humanité

Le mépris d’Emmanuel Macron rebooste le mouvement social

Dans sa traditionnelle séance de vœux, le chef de l’État a répondu par une fin de non-recevoir méprisante aux Français qui refusent sa réforme des pensions. Et renforcé leur détermination…

séparation
Sources : L'Humanité

Inégalités. Les femmes, un Alibi de la réforme qui perd de points

Le gouvernement affirme qu’elles seront les gagnantes de son nouveau régime. Les premiers détails montrent au contraire des régressions, alors que leurs pensions sont en moyenne déjà 25 % moins…

séparation
Sources : L'Humanité

Mobilisation. Les salariés de la culture entrent dans la danse.

Les musiciens et danseurs grévistes de l’Opéra de Paris ont marqué les…

séparation
Sources : l'Humanité

LE MESSAGE EXCLUSIF DE LULA AUX LECTEURS DE L’HUMANITÉ

Depuis sa prison, l’ancien président nous a fait parvenir ce texte où il remercie les marques de soutien et appelle à poursuivre la mobilisation pour sa libération et pour le respect de la démocratie au Brésil.

Le monde regarde aujourd’hui avec inquiétude…

séparation
Sources : l'Humanité

AFFAIRE LEGAY : « IL Y A UNE VOLONTÉ MANIFESTE DE CACHER LA VÉRITÉ »

Pour Arié Alimi, avocat de la militante pacifiste victime de violences policières, à Nice, le 23 mars dernier, les nombreux conflits d’intérêts dans cette enquête rendent impératif un dépaysement de l’affaire hors des Alpes-Maritimes.

Selon les révélations de nos confrères de…

séparation
Sources : Médiapart

Brexit: le sabotage de la volonté des citoyens

Autrefois, on employait le terme de spectacle – du latin spectaculum, « merveille à voir » – pour désigner une pièce de théâtre ou un événement particulièrement sensationnel, dont la vue était censée faire le régal du grand public. Parmi les différents sens historiques du mot,…

séparation
Sources : Médiapart

Palestine: l’arnaque historique du plan de paix américain

« L’accord du siècle » annoncé par Donald Trump devait rompre avec le consensus diplomatique traditionnel. Il va bien au-delà en niant la plupart des droits nationaux reconnus aux Palestiniens par la légalité internationale et les Nations unies, et en mettant un terme au projet…

séparation
Sources : Libération

Adieu poissons, oiseaux, mammifères, amphibiens et reptiles : 60% des vertébrés ont disparu en 44 ans

 

D'après «l'indice planète vivante», calculé par la Société zoologique de Londres à partir de 4005 espèces entre 1970 et 2014, et révélé ce mardi dans un rapport de WWF, les populations d'animaux sauvages se sont effondrées. La dégringolade est encore plus marquée dans les…

séparation

Les fumisteries d’Edouard

6f1b6e0ad1b84ca4716ecc282ede3f3d.jpg

Retraites. En présentant la réforme, le Premier ministre a multiplié les artifices pour faire croire que tout le monde y gagnerait.

Le Premier ministre a paré de toutes les vertus son projet de réforme des retraites. Mais tout est «de la pipe» comme dirait son «patron». Décryptons quelques-unes des contrevérités ministérielles…

« On ne change rien pour ceux qui sont à moins de 17ans de leur retraite. » Faux

Décaler l’entrée en vigueur de la réforme aux plus jeunes divise les salariés en trois catégories : ceux qui cotiseront dans le système actuel, ceux qui passeront au régime universel en 2025, et ceux qui cotiseront au régime universel dès 2022. Mais l’instauration d’un « âge d’équilibre » dès 2022 concerne tous les assurés qui, à partir de cette date, verront leur pension réduite s’ils partent à 62ans.

« La loi donnera des garanties incontestables sur la valeur du point. » Subterfuge

C’est la grosse arnaque d’Édouard Philippe. Il a promis le vote d’une« règle d’or (…) pour que la valeur des points acquis ne puisse pas baisser ».Mais cette promesse n’engage à rien sur le montant des retraites, car celui-ci ne dépend pas de la « valeur des points acquis », mais du taux de rendement du point. La « valeur des points acquis » n’est rien d’autre que la valeur des cotisations acquittées durant toute la carrière, mais c’est la « valeur de service » du point qui permet de calculer la pension. Oraucune garantie n’a été donnée pour cette valeur. Toutes les manipulations seront donc possibles.

« Une révolution sociale qui restera conquête. » Rien de neuf

Le Premier ministre a promis que« toute personne partant à la retraite au taux plein pourra toucher cette pension minimale »de 1 000€.Mais ceux n’atteignant pas l’âge pivot ou ayant une carrière incomplète auront beaucoup moins. Rappelons que cette retraite plancher est déjà de 967€, et qu’elle devrait normalement être à 1 023€ selon la loi de 2003. Et c’est la majorité actuelle qui a refusé qu’elle s’applique dès 2019 aux agriculteurs.

« Les femmes sont les grandes gagnantes du système universel. » Faux

Selon Édouard Philippe, son projet construit un« système plus juste pour les femmes ». Mais la logique d’un régime par points vise à ce que la pension reflète la somme des cotisations de la vie active. Or la carrière de nombreuses femmes étant incomplète et heurtée, celles-ci y perdront. Et le nouveau dispositif (majoration de la pension de 5% dès le premier enfant) balaie celui des majorations de durée attribuées pour chaque enfant. La majoration de 5% est une mesure moins favorable que celles qu’elle est censée remplacer.

« Les plus riches paieront une cotisation de solidarité plus élevée. » Faux

C’est ce qu’a assuré Édouard Philippe.« Jusqu’à 120 000€ de revenus annuels, tout le monde cotisera au même taux, pour s’ouvrir des droits dans la limite de ce montant. »Au-delà, ces salariés paieront une cotisation« qui financera, non pas des droits supplémentaires pour eux, mais des mesures de solidarité pour tout le monde ».Or aujourd’hui tous les salariés payent ces 2,8% de solidarité, c’est un taux unique… Dire que c’est une contribution des plus hauts revenus est faux !

« Nous allons améliorer la prise en compte de la pénibilité. » Duperie

Comment croire aux promesses faites par Édouard Philippe de meilleure prise en compte de la pénibilité des métiers quand lui-même et son gouvernement ont biffé en 2017 quatre des dix critères contenus dans le compte pénibilité, ouvrant justement droit à un départ anticipé ?

Le projet de loi « renverra à des ordonnances ou à des décrets les précisions sur les transitions »

Le Premier ministre a annoncé que le gouvernement ne lésinera pas sur les moyens de passer en force pour acter sa réforme : les« précisions sur les transitions »seront adoptées par ordonnances ou par décrets. « Dès lors, ressurgissent les méthodes antidémocratiques avec la volonté de vouloir passer par ordonnances et décrets des arbitrages essentiels pour l’avenir de nos retraites  »,déplore la CGT.

Rédigé le 19/12/2019

René Granmont