Actu Média

ligne déco
Sources : l'Humanité

LE MESSAGE EXCLUSIF DE LULA AUX LECTEURS DE L’HUMANITÉ

Depuis sa prison, l’ancien président nous a fait parvenir ce texte où il remercie les marques de soutien et appelle à poursuivre la mobilisation pour sa libération et pour le respect de la démocratie au Brésil.

Le monde regarde aujourd’hui avec inquiétude…

séparation
Sources : l'Humanité

AFFAIRE LEGAY : « IL Y A UNE VOLONTÉ MANIFESTE DE CACHER LA VÉRITÉ »

Pour Arié Alimi, avocat de la militante pacifiste victime de violences policières, à Nice, le 23 mars dernier, les nombreux conflits d’intérêts dans cette enquête rendent impératif un dépaysement de l’affaire hors des Alpes-Maritimes.

Selon les révélations de nos confrères de…

séparation
Sources : Médiapart

Brexit: le sabotage de la volonté des citoyens

Autrefois, on employait le terme de spectacle – du latin spectaculum, « merveille à voir » – pour désigner une pièce de théâtre ou un événement particulièrement sensationnel, dont la vue était censée faire le régal du grand public. Parmi les différents sens historiques du mot,…

séparation
Sources : Médiapart

Palestine: l’arnaque historique du plan de paix américain

« L’accord du siècle » annoncé par Donald Trump devait rompre avec le consensus diplomatique traditionnel. Il va bien au-delà en niant la plupart des droits nationaux reconnus aux Palestiniens par la légalité internationale et les Nations unies, et en mettant un terme au projet…

séparation
Sources : Libération

Adieu poissons, oiseaux, mammifères, amphibiens et reptiles : 60% des vertébrés ont disparu en 44 ans

 

D'après «l'indice planète vivante», calculé par la Société zoologique de Londres à partir de 4005 espèces entre 1970 et 2014, et révélé ce mardi dans un rapport de WWF, les populations d'animaux sauvages se sont effondrées. La dégringolade est encore plus marquée dans les…

séparation
Sources : l'Humanité

Le siège du PCF à Lyon attaqué par des fascistes

Le local départemental du Parti communiste a été dégradé mercredi, dans une ville où l’extrême droite agit en toute impunité.

séparation
Sources : Libération

LES ARCHÉOLOGUES, NOUVEAUX DAMNÉS DE LA TERRE

Si la loi d’août 2003 instaurant l’ouverture à la concurrence du marché de l’archéologie préventive a permis de créer des emplois, les conditions de travail se sont profondément dégradées. Rencontre en Haute-Savoie avec les prolétaires de la poussière.

 

séparation
Sources : Libération

«Tolérance zéro» aux Etats-Unis : l’avenir des familles immigrées en péril

La politique de Trump a déjà eu des conséquences dévastatrices pour les sans-papiers arrêtés récemment, notamment pour les enfants, qui ne sont pas certains de retrouver leurs parents.

 

séparation
Sources : Mediapart

Une journée d’études sur l’asile LGBT censurée à l’université de Vérone

En Italie aussi, les libertés académiques sont menacées, et la démocratie avec elles. L’extrême droite arrive à peine au pouvoir que les effets s’en font déjà sentir : sous la pression politique, le président de l’Université de Vérone décide la suspension d’une journée…

séparation
Sources : Nouvel Obs

Avec les migrants à Paris : "Je veux bien aller n'importe où, mais pas rester là"

Le ministre de l'Intérieur a annoncé l'évacuation "à bref délai" des différents camps de migrants parisiens où vivent près de 2.400 personnes. Reportage dans le 19e arrondissement.

 

séparation

Et si l’USAP décidait de jouer dès le coup d’envoi ?

Comment peut-on réaliser une entame de match aussi catastrophique lorsqu’on a la prétention de vouloir gagner à Mont-de-Marsan? Pourtant la motivation semblait présente avant le coup d’envoi. «Il faut qu’on prenne ce déplacement comme un test», avait déclaré Pedro Pérez la veille du match. «On veut essayer de se rassurer à l’extérieur contre une grosse équipe», selon Yohann Artru lors des interviews d’avant-match. Alors l’USAP s’est-elle rassurée à Mont-de-Marsan qui avait, il est vrai, le couteau sous la gorgecar une défaite les aurait éliminés de la course à la qualification? Bof! Par contre, ces Montois ont su, eux, se préserver de cette pression.
Pour les Catalans, gagner à Mont-de-Marsan était-il trop ambitieux? Oui, diront ceux qui ne considèrent que les 30 premières minutes du match. Non, leur rétorqueront ceux qui s’appuient sur la seconde période. Et resurgit alors cette USAP à deux visages qu’on croyait pouvoir oublier!

Transparence en première mi-temps

Aucune agressivité (positive ou négative!). Aucune montée défensive pour essayer de dérégler les attaquants montois que certains n’attendaient sûrement pas à ce niveau tellement avait été faite l’apologie des avants locaux. Aucune concentration vu le nombre de ballons tombés à l’image du capitaine, exceptionnellement dans un jour sans. Aucun combat dans les rucks. Aucun lancement de jeu. Vous mettez tous ces ingrédients dans un stade Guy-Boniface pourtant peu garni et vous comprenez que les Catalans soient menés 0-17 au bout de 20 minutes. «Mes joueurs sont restés au vestiaire», devait déclarer à la 23e minute au micro d’Eurosport, l’entraîneur François Gelez. Minables et sans ambition. Les joueurs ont-ils besoin de la présence de leurs supporters, peu enclins à se déplacer actuellement, ou des sifflets d’Aimé-Giral pour se motiver?

Heureusement, du grand Mafi

A la sirène Lifeimi Mafi, seul à avoir surnagé au cours de ce premier acte, s’offrait un essai qui donnait de l’espoir même aux plus sceptiques. Mais pourquoi les Catalans ne sont pas motivés? Le capitaine Karl Chateau reconnaît, très humblement d’ailleurs, que «c’est peut-être aussi de (sa) ma faute» car dans la préparation d’un match «il faut savoir motiver l’ensemble du groupe et j’ai peut-être aussi à progresser là-dessus». Admettons! Quoi qu’il en soit, au retour des vestiaires, les Catalans, ayant changé de visage, étaient plus à l’aise, même si les Montois ne baissaient pas de rythme. Le handicap de la première période semblait vraiment trop lourd. Dommage car envie et motivation retrouvées permettaient aux Catalans de faire jeu égal avec leurs hôtes. Insuffisant pour espérer gagner, peut-être avec un arbitre Top14 et non avec un sifflet Pro D2 qui prouva bien aux Catalans qu’ils n’étaient pas chez eux, mais surtout que, pour certains arbitres, il est très facile de sanctionner un joueur sur son passé et pas uniquement sur la faute qu’on le soupçonne d’avoir commise. N’est-ce pas Pedro!... Ah si les premières minutes avaient été du même tonneau que celles de la fin du match! L’USAP, en grande équipe, décrochait un bonus défensif. Etait-il mérité? Non, oui... peut-êtreselon la période considérée.

Que retenir de ce match?

Au-delà du score, pas forcément favorable aux Catalans (l’avenir nous le dira!), force est de retenir l’état d’esprit, les ressources mentales des joueurs de l’USAP en seconde mi-temps, même dans l’adversité arbitrale pendant la période où les sang-et-or prenaient le dessus sur les locaux. Et bien entendu les dernières minutes au cours desquelles les Catalans (à 14) reviennent sur les talons des Montois pour s’offrir un bonus défensif qui, espérons-le, pourrait être lourd de conséquences (positives bien sûr!).
De ce match, aux deux visages, retenons celui de la seconde période, qui prouve bien que l’USAP peut se comporter en grande équipe dans cette Pro D2. L’USAP peut «ennuyer» n’importe quelle équipe à l’extérieur et c’est de bon augure à quelques encablures des phases finales, encore faut-il que l’USAP ressemble à... l’USAP de la seconde mi-temps.

Rédigé le 30/03/2016

Jo Solatges