Actu Média

ligne déco
Sources : L'humanité

STRATÉGIE DE CRISE DE COVID-19 : QUE FAUT IL FAIRE POUR SORTIR DU CONFINEMENT ?

 

La vague du COVID-19 poursuit sa progression en Europe et s’intensifie dans le reste du monde ;…

séparation
Sources : L'Indépendant

Coronavirus - Hôpital de Perpignan - Hugues Aumaître : "Restez confinés, c'est le moment ou jamais"

 

Chef du service maladies infectieuses et tropicales à l'hôpital de Perpignan, Hugues Aumaître fait le point sur…

séparation
Sources : Marianne

Patrons, finance, En Marche : au-delà de BlackRock, ces Légions d'honneur attribuées à des proches du pouvoir

Parmi les 487 personnes figurant dans la promotion civile de la Légion…

séparation
Sources : Libération

Retraites : le trafic SNCF et RATP toujours perturbé mardi

Le mouvement social

Sources : L'Humanité

Le mépris d’Emmanuel Macron rebooste le mouvement social

Dans sa traditionnelle séance de vœux, le chef de l’État a répondu par une fin de non-recevoir méprisante aux Français qui refusent sa réforme des pensions. Et renforcé leur détermination…

séparation
Sources : L'Humanité

Inégalités. Les femmes, un Alibi de la réforme qui perd de points

Le gouvernement affirme qu’elles seront les gagnantes de son nouveau régime. Les premiers détails montrent au contraire des régressions, alors que leurs pensions sont en moyenne déjà 25 % moins…

séparation
Sources : L'Humanité

Mobilisation. Les salariés de la culture entrent dans la danse.

Les musiciens et danseurs grévistes de l’Opéra de Paris ont marqué les…

séparation
Sources : l'Humanité

LE MESSAGE EXCLUSIF DE LULA AUX LECTEURS DE L’HUMANITÉ

Depuis sa prison, l’ancien président nous a fait parvenir ce texte où il remercie les marques de soutien et appelle à poursuivre la mobilisation pour sa libération et pour le respect de la démocratie au Brésil.

Le monde regarde aujourd’hui avec inquiétude…

séparation
Sources : l'Humanité

AFFAIRE LEGAY : « IL Y A UNE VOLONTÉ MANIFESTE DE CACHER LA VÉRITÉ »

Pour Arié Alimi, avocat de la militante pacifiste victime de violences policières, à Nice, le 23 mars dernier, les nombreux conflits d’intérêts dans cette enquête rendent impératif un dépaysement de l’affaire hors des Alpes-Maritimes.

Selon les révélations de nos confrères de…

séparation
Sources : Médiapart

Brexit: le sabotage de la volonté des citoyens

Autrefois, on employait le terme de spectacle – du latin spectaculum, « merveille à voir » – pour désigner une pièce de théâtre ou un événement particulièrement sensationnel, dont la vue était censée faire le régal du grand public. Parmi les différents sens historiques du mot,…

séparation

Un LOU nettement au-dessus de l’USAP

658c91a71a6e161d720d69d95031cb89.jpg

Après 24 journées, le LOU, nouveau champion de France de Pro D2, caracole en tête avec 100 points pour deux petites défaites. Record! Mais pourquoi une telle différence entre le LOU et les autres équipes, l’USAP en l’occurrence?
-Le budget tout d’abord: Eh oui! C’est malheureusement ce qui fait la différence entre une très bonne équipe et une équipe moyenne. Lamentable, me direz-vous? Bien sûr! Mais c’est le rugby pro qui se «footise». Alors que l’USAP est parmi les gros budgets de Pro D2 avec 10,5 M d’euros, Lyon avoisine les 24. Dans ce domaine il est certain que la différence est énorme!
-Ce budget disproportionné est la raison pour laquelle l’équipe lyonnaise possède des joueurs souvent étrangers d’excellente qualité. Tous les postes à Lyon sont doublés, voire triplés par des joueurs puissants (Fearns en 8, Paea au centre), de fins stratèges rapides comme l’ouvreur Potgieter, et des ailiers véloces et puissants. Les jeunes de l’USAP peuvent rivaliser un certain temps par leur courage, mais lorsque la machine lyonnaise est lancée, difficile, voire impossible de l’arrêter. En rugby il est facile dès lors d’atteindre les 40 points même si l’adversaire, l’USAP en ce 31 mars, fit preuve de courage. Ce peut être le seul sujet de satisfaction de cette soirée lyonnaiseoutre le fait d’avoir suivi un match agréable entre deux équipes affamées de jeu. Dans ce domaine l’USAP est à féliciter, ayant franchi à trois reprises la ligne du LOU.
-Il serait tout de même anormal de passer sous silence les problèmes d’arbitrage qui pourrissent la Pro D2. Compétition professionnelle, elle devrait, comme le Top 14, être régie par les mêmes règles: arbitres pro formés à cet effet, vidéo pour les aider en cas de problème. Or ces arbitres, jeunes pour la plupart, ne disposent pas d’outils leur évitant des décisions vraiment anarchiques à l’image de celles relevées lors de ce match LOU-USAP. Depuis trois saisons tout coup de poing doit être sanctionné par un carton rouge. Rappel des faits: 22e minute, le Lyonnais Paea délivre un uppercut à un Catalan. Rouge? Non jaune! Anormal! 56e minute, le Catalan David décoche un crochet à un Lyonnais. Rouge. Normal! Quelques minutes plus tard, un Catalan, pour placage haut, n’est sanctionné que d’une pénalité alors qu’il aurait mérité un carton jaune. Compensation monsieur l’arbitre! Non, à Lyon, ce n’est surtout pas l’arbitre qui a fait perdre l’USAP, il n’y avait pas photo. Les erreurs d’arbitrage ne sont pas gênantes si elles avantagent... l’USAP. Plus sérieusement les grandes équipes sont-elles avantagées?
-La Ligue Nationale de Rugby (LNR) a pour objectif d’implanter le rugby dans les grandes villes au détriment des fiefs historiques tels Béziers, Tarbes, Lourdes, Narbonne ou autre Perpignan. Cet objectif est atteint avec Clermont, Paris, Toulouse, Bordeaux. Il ne manquait plus que Lyon. Bientôt apparaîtront en Pro D2 des équipes comme Nevers, Lille ou Rouen auxquelles sera délivrée une «wild card» comme c’est de coutume dans les «open» du circuit international de tennis. Où sera l’équité sportive si elle n’est régie que par le fric, alors qu’une équipe comme Tarbes, dans le collimateur de la LNR, va plonger en Fédérale?
L’ovalie tourne-t-elle... rond?
Jeudi 7 avril l’USAP recevait Bayonne pour un match moins déséquilibré mais très important pour une place dans les 5 premiers.

Rédigé le 17/04/2016

Jo Solatges