Actu Média

ligne déco
Sources : Libération

Aide publique au développement : «La plus importante coupe budgétaire jamais connue»

Alors qu'Emmanuel Macron avait promis que cette aide atteindrait 0,7 % du revenu national brut d'ici 2030, le gouvernement a annoncé lundi une réduction de 141 millions d'euros.
Le gouvernement «tiendra la parole de la France» sur la question du déficit, confirmait lundi Gérald Darmanin, ministre des Comptes…

séparation
Sources : Libération

Pollution de l’air : le Conseil d’État enjoint au gouvernement d’agir

Mercredi, la plus haute juridiction administrative a demandé au gouvernement d’agir dans les meilleurs délais contre la pollution de l’air aux particules fines PM10 et au dioxyde d’azote. Une décision inédite pour cette instance.

 

 

séparation
Sources : L'Humanité

Loi travail. Extension du CDI de chantier, en marche vers la précarité généralisée

 

Cumulant les inconvénients sans les avantages de l’intérim et du CDD, le CDI dit de chantier ou de projet est dans les plans du gouvernement. Un contrat de travail précaire, sans durée prédéfinie, que l’employeur peut rompre à sa guise.

séparation
Sources : Le Monde

En Israël, les femmes se libèrent sur grand écran

Un événement considérable est survenu au Festival international du film de Haïfa, en octobre 2016. Trois films, réalisés par des femmes, étaient en compétition, traitant d’un même thème : la difficile coexistence entre Palestiniens et Israéliens. Pour la première fois, les premiers cessaient d’être des…

séparation
Sources : Le Monde

Xi Jimping appelle Donald Trump pour faire baisser la tension avec la Corée du Nord

Le président chinois, Xi Jinping, a plaidé auprès du président des Etats-Unis,Donald Trump, pour une solution pacifique de la crise autour du programmenucléaire nord-coréen, affirme la chaîne de télévision chinoise CCTV sur son site Internet, mercredi…

séparation
Sources : Libération

«Tu sors de tes études, tu proposes ton énergie, et personne n’en veut»

Plus que jamais en France, le diplôme est considéré comme un atout essentiel pour l’insertion professionnelle. Seuls 11 % de ceux qui en possèdent un pointent au chômage cinq ans après leur entrée sur le marché…

séparation
Sources : l'Humanité

Mélenchon, la dynamique qui peut tout changer

La percée de Jean-Luc Mélenchon dans les sondages ? « Ça ne m’intéresse pas », répondait Marine Le Pen il y a cinq jours, sur BFMTV.

 

séparation
Sources : l'Humanité

Haile Gerima « Même quand le monde change, la question des Noirs perdure »

Haile Gerima est né en 1946 en Éthiopie. Il quitte son pays pour les États-Unis, en 1968.

séparation
Sources : Marianne

Mort de Liu Shaoyao : la "discrète" communauté chinoise mobilisée contre les violences

Un dimanche "comme les autres", villa Curial. Dans leurs chambres, ce 26 mars, les enfants Shaoyo révisent sagement "leurs examens". Il est bientôt l’heure de dîner. Leur père, Liu, immigré d’origine chinoise, prépare du poisson…

séparation
Sources : Boursorama

Attentat de Dortmund: la police envisage une piste islamiste

La triple explosion mardi soir, juste avant le quart de finale aller Dortmund-Monaco, est aussi venue ternir l'affiche de rêve Bayern Munich-Real Madrid prévue dans la soirée mercredi.

Nouvelle réglementation sur les JIFF

de6a4173dc5ae6fd13e746bcf34e1f2f.jpg

Rugby à XV. Le dispositif des JIFF va évoluer dès la saison 2017-2018 en Top 14 et Pro D2. Déclinaison des différents points du dispositif.

Un JIFF est un joueur issu de la formation française remplissant l’une des deux conditions suivantes: avoir passé au moins trois saisons au sein d’un centre de formation agréé dans le cadre d’une convention de formation ou avoir été licencié au moins cinq années à la FFR, au plus tard lors de la fin de la saison l’année des 23 ans du joueur.

Pour parenthèse certains joueurs français ayant débuté le rugby après leurs 18 ans et n’étant jamais passés par un centre de formation ne peuvent être considérés comme JIFF. Ce fut le cas, entre autres, de Jérôme Thion ou, plus près de nous, du Catalan Guillaume Vilaceca. Devant l’arrivée massive de joueurs étrangers en France, ce concept de JIFF fut créé voici quelques années pour éviter que nos petits Français ne passent leur temps en tribunes. Excellente initiative, me direz-vous! Oui mais il fallait contraindre les clubs à ne pas contourner (le mal français !) la réglementation. Par l’argent? Bof, penseront certains présidents de club!

Quoi de neuf sur la planète JIFFà partir de la saison prochaine?

Un nombre limité de joueurs non-JIFF dans l’effectif: Un club ne pourra compter qu’un nombre maximum de 16 joueurs non-JIFF dans son effectif. Ce chiffre englobe joueurs de l’équipe première, mais aussi ceux du centre de formation et jokers médicaux arrivés en cours de saison. Seule exception, le recrutement de «joueurs additionnels» permettant de remplacer numériquement un joueur sélectionné en équipe de France Élite par un joueur étranger si le club possédait déjà dans ses rangs 16 non-JIFF.

Un nombre limité de joueurs non-JIFF sur la feuille de match: Pour permettre aux jeunes Français d’évoluer au sein de leur équipe, chaque club devra présenter une moyenne de 14 joueurs JIFF sur la feuille de match sur la saison régulière. Exception faite pour les clubs promus pour lesquels la moyenne passera à 12 JIFF la première saison et 13 la deuxième en cas de maintien.

Cette moyenne ne prendra pas en compte 4 feuilles de match: les 2 comptabilisant le plus de non-JIFF et les 2 comptabilisant le plus de JIFF. En Top 14 le calcul sera fait sur 22 journées et non 26 et en Pro D2 sur 26 et non 30.

Retrait de points en cas de non-respect des règles. Cette mesure risque de ne pas être anodine. Exemples de retraitsde points : pour une moyenne de 13 JIFF au lieu de 14, retrait de 2 pts, pour 12 JIFF 4 pts, pour 11 JIFF 6 pts, pour 10 JIFF 8 pts.

Aide financière incitative : Les clubs ayant respecté cette moyenne se verront attribuer un bonus financier. Pour 14 JIFF sur la saison 200 000 euros en Top14 et 100 000 en Pro D2 et plus avec des moyennes en JIFF supérieures. Á l’inverse les clubs ayant des moyennes plus basses seront pénalisés financièrement sur les droits TV.

Les JIFF et l’USAP : Á quelques encablures de la fin des mutations, l’USAP totalise (équipe première et centre de formation réunis) 12 joueurs non-JIFF, ce qui laisserait potentiellement 4 places libres pour des joueurs non-JIFF. Ce chiffre risque de rester en l’état.Le club sang et or ne devrait avoir aucun mal à respecter cette nouvelle réglementation.

Rédigé le 08/06/2017

Jo Solatges