Actu Média

ligne déco
Sources : l'Humanité

LE MESSAGE EXCLUSIF DE LULA AUX LECTEURS DE L’HUMANITÉ

Depuis sa prison, l’ancien président nous a fait parvenir ce texte où il remercie les marques de soutien et appelle à poursuivre la mobilisation pour sa libération et pour le respect de la démocratie au Brésil.

Le monde regarde aujourd’hui avec inquiétude…

séparation
Sources : l'Humanité

AFFAIRE LEGAY : « IL Y A UNE VOLONTÉ MANIFESTE DE CACHER LA VÉRITÉ »

Pour Arié Alimi, avocat de la militante pacifiste victime de violences policières, à Nice, le 23 mars dernier, les nombreux conflits d’intérêts dans cette enquête rendent impératif un dépaysement de l’affaire hors des Alpes-Maritimes.

Selon les révélations de nos confrères de…

séparation
Sources : Médiapart

Brexit: le sabotage de la volonté des citoyens

Autrefois, on employait le terme de spectacle – du latin spectaculum, « merveille à voir » – pour désigner une pièce de théâtre ou un événement particulièrement sensationnel, dont la vue était censée faire le régal du grand public. Parmi les différents sens historiques du mot,…

séparation
Sources : Médiapart

Palestine: l’arnaque historique du plan de paix américain

« L’accord du siècle » annoncé par Donald Trump devait rompre avec le consensus diplomatique traditionnel. Il va bien au-delà en niant la plupart des droits nationaux reconnus aux Palestiniens par la légalité internationale et les Nations unies, et en mettant un terme au projet…

séparation
Sources : Libération

Adieu poissons, oiseaux, mammifères, amphibiens et reptiles : 60% des vertébrés ont disparu en 44 ans

 

D'après «l'indice planète vivante», calculé par la Société zoologique de Londres à partir de 4005 espèces entre 1970 et 2014, et révélé ce mardi dans un rapport de WWF, les populations d'animaux sauvages se sont effondrées. La dégringolade est encore plus marquée dans les…

séparation
Sources : l'Humanité

Le siège du PCF à Lyon attaqué par des fascistes

Le local départemental du Parti communiste a été dégradé mercredi, dans une ville où l’extrême droite agit en toute impunité.

séparation
Sources : Libération

LES ARCHÉOLOGUES, NOUVEAUX DAMNÉS DE LA TERRE

Si la loi d’août 2003 instaurant l’ouverture à la concurrence du marché de l’archéologie préventive a permis de créer des emplois, les conditions de travail se sont profondément dégradées. Rencontre en Haute-Savoie avec les prolétaires de la poussière.

 

séparation
Sources : Libération

«Tolérance zéro» aux Etats-Unis : l’avenir des familles immigrées en péril

La politique de Trump a déjà eu des conséquences dévastatrices pour les sans-papiers arrêtés récemment, notamment pour les enfants, qui ne sont pas certains de retrouver leurs parents.

 

séparation
Sources : Mediapart

Une journée d’études sur l’asile LGBT censurée à l’université de Vérone

En Italie aussi, les libertés académiques sont menacées, et la démocratie avec elles. L’extrême droite arrive à peine au pouvoir que les effets s’en font déjà sentir : sous la pression politique, le président de l’Université de Vérone décide la suspension d’une journée…

séparation
Sources : Nouvel Obs

Avec les migrants à Paris : "Je veux bien aller n'importe où, mais pas rester là"

Le ministre de l'Intérieur a annoncé l'évacuation "à bref délai" des différents camps de migrants parisiens où vivent près de 2.400 personnes. Reportage dans le 19e arrondissement.

 

séparation

USAP : Il faudra payer pour assister aux entraînements

264234006307fa8afc05596bd78566c1.jpg

Rugby. De plus en plus nombreux avec l’arrivée des beaux jours et des phases finales, les petits pépés retraités et amoureux transis de l’USAP vont devoir passer à la caisse.

D’où est venue cette idée saugrenue?

L’USAP, à 6 journées de la fin du championnat, occupe une très enviable seconde place qui pourrait se traduire par une qualification pour les demi-finales et, pourquoi pas, par une accession en Top 14. Pour ce faire, il faut de l’argent, ma pauvre dame! Les dirigeants, en se penchant sur l’historique du club, ont découvert que, faire payer un droit d’entrée pour les entraînements, ne serait pas une première.

Plongeons-nous dans l’histoire du club centenaire, et en particulier sur la saison 1910-1911. Oh! Oui, fa temps! L’ASP de l’époque, l’ancêtre de notre USAP, évolue en Deuxième Division. Elle va même remporter le titre national et grimper en Première Division. Le 25 septembre 1910, le club fait savoir que «les entraînements méthodiques» reprennent. Pour les supporters désireux de suivre les séances (derrière la main courante s’entend!), l’entrée générale est fixée à 10 centimes soit 0,10 franc, avec tout de même une gratuité pour les membres honoraires et actifs. Bilan: 400 personnes à la première séance pour une recette… non communiquée. On retrouve une initiative identique au cours de la saison 1913-1914, l’ASP étant en Première Division. Mais les prix ont monté en flèche! Il faut dès lors débourser 0,25 franc pour assister aux entraînements.

Les argentiers de l’USAP, ayant constaté qu’en deux ans le prix d’entrée avait été multiplié par 2,5, en ont rapidement conclu qu’en 100 ans il pourrait être multiplié par 250. Une aubaine! Le club pourrait ainsi se payer le pilier droit qui lui fit si souvent défaut au cours de cette saison… pourquoi pas un ailier fidjien finisseur. Donc plus aucun entraînement ne se ferait à huis clos, opération portes ouvertes serait décrétée et une grande propagande serait lancée pour attirer du monde au stade en semaine.

François Payré, président de la penya «les Arrels» s’insurge:

«Je sais que l’USAP a besoin d’argent, mais je suis totalement opposé au fait de devoir payer pour assister à un entrainement».

Marcel Bey, secrétaire des Z’Académiciens, est carrément contre

Pour rappel, l’association des Z’Académiciens de l’USAP regroupe des retraités, anciens joueurs parfois, mais surtout ardents supporters qui viennent, à une quarantaine certains jours, refaire les matchs dans les tribunes du stade. Marcel Bey nous dit «ne pas être du tout d’accord» et précise que «les dirigeants de l’USAP sont comme le gouvernement qui essaie de ponctionner les Français au moyen des radars».

Eh bé! Pour tout vous dire, ça sent la poudre à Aimé-Giralet les supporters n’ont pas la… pêche!

Et le président Rivière? En mission à Paris pour parapher, espérons-le, quelques contrats de gros poisson, le président de l’USAP restait injoignable.

Quelques jours de réflexion pour mettre au point cette nouvelle stratégie, mais des sources bien informées nous ont certifié que cette opération serait testée début avril.

Pour l’heure, l’USAP doit se concentrer sur la venue du leader palois, en espérant que les arêtes ne resteront pas en travers de la gorge des joueurs catalans… et de leurs supporters.

Rédigé le 26/03/2015

Jo Solatges