Actu Média

ligne déco
Sources : Libération

LES ARCHÉOLOGUES, NOUVEAUX DAMNÉS DE LA TERRE

Si la loi d’août 2003 instaurant l’ouverture à la concurrence du marché de l’archéologie préventive a permis de créer des emplois, les conditions de travail se sont profondément dégradées. Rencontre en Haute-Savoie avec les prolétaires de la poussière.

 

séparation
Sources : Libération

«Tolérance zéro» aux Etats-Unis : l’avenir des familles immigrées en péril

La politique de Trump a déjà eu des conséquences dévastatrices pour les sans-papiers arrêtés récemment, notamment pour les enfants, qui ne sont pas certains de retrouver leurs parents.

 

séparation
Sources : Mediapart

Une journée d’études sur l’asile LGBT censurée à l’université de Vérone

En Italie aussi, les libertés académiques sont menacées, et la démocratie avec elles. L’extrême droite arrive à peine au pouvoir que les effets s’en font déjà sentir : sous la pression politique, le président de l’Université de Vérone décide la suspension d’une journée…

séparation
Sources : Nouvel Obs

Avec les migrants à Paris : "Je veux bien aller n'importe où, mais pas rester là"

Le ministre de l'Intérieur a annoncé l'évacuation "à bref délai" des différents camps de migrants parisiens où vivent près de 2.400 personnes. Reportage dans le 19e arrondissement.

 

séparation
Sources : Rue89

Attentat masculiniste de Toronto : " Les femmes disent maintenant qu’elles ont peur"

Mélissa Blais, chercheuse québécoise spécialiste de l'antiféminisme, revient sur l'attaque à la voiture bélier de Toronto.

 

séparation
Sources : Le Monde

Appel à cesser le travail à 15 h 40 et manifestations pour la journée des droits des femmes

Des associations et des syndicats ont voulu faire du 8 mars une journée de lutte pour rappeler les inégalités dont les femmes continuent d’être victimes.

 

Des mobilisations ont été organisées dans toute la France, jeudi 8 mars, y compris dans des…

séparation
Sources : Le Monde

Sans-abri : l’inquiétude des associations sur le maintien d’hébergements d’urgence

 Les SDF logés en urgence grâce au plan hivernal risquent de se retrouver à la rue à la fin du mois si aucune disposition n’est prise, alerte un collectif.
« C’est un compte à rebours infernal qui nous est actuellement imposé. » Florent Gueguen, directeur…

séparation
Sources : Mediapart

Les leçons du scrutin italien

Retour sur la victoire du Mouvement cinq étoiles en Italie, dimanche 4 mars, et ses conséquences pour l'Europe.

 

Le Mouvement Cinq Étoiles est le vainqueur des législatives du 4 mars 2018 en Italie, et l’extrême droite de la Ligue du…

séparation
Sources : orange info

Peines de prison: seulement "quelques mesures d'affichage" (PCF)

Le Parti communiste a déploré mercredi que la réforme du système des peines de prison présentée la veille par Emmanuel Macron ne comporte que "quelques mesures d'affichage", qui laissent selon lui "entières" les questions de la prévention et des moyens humains et…

séparation
Sources : Libération

 En Tunisie, les femmes ont désormais le droit d'épouser des non-musulmans

 

Les Tunisiennes de confession musulmane pourront désormais se marier dans leur pays avec des non-musulmans, les circulaires ministérielles empêchant ces unions ayant été abolies, a annoncé jeudi la porte-parole de la présidence. «Tous les textes liés à l’interdiction du mariage de la…

séparation

BD d’Angoulême : L’arbitre, super-héros

1a297b26edeaaae320a5315f75d3e7c6.jpg

USAP. En déplacement à Angoulême, l’USAP ramène deux points d’un match nul qu’elle aurait dû gagner (30-30).

Critiquer l’arbitrage est le propre des faibles. Or, lorsque les bulles de monsieur l’arbitre sont trop nombreuses et dirigées vers la même équipe, il est alors impossible de rester insensible. Au cours de ce match, très agréable à suivre, l’arbitre a infligé aux Catalans deux cartons jaunes tout à fait imaginaires (la télé le prouve!), deux vignettes qui ont obligé l’USAP à jouer à 14 pendant 20 minutes. Quant à la valeureuse équipe angoumoisine elle ne fut sanctionnée qu’une fois en... 30 minutes. Un exploit, me direz-vous!

Un arbitre incompétent ou malhonnête

Zoom sur Christian Lanta, directeur sportif de l’USAP, personnage très posé par ailleurs:«La Pro D2 est un championnat professionnel qui est vraiment d’un bon niveau, mais pas de vidéo, pas d’arbitres formés, donc on ne peut pas continuer avec des arbitres aussi faibles.» Sans vouloir incriminer l’arbitre du jour, Christian Lanta se pose la question:«Il fait quoi le nouveau président de la Fédé?». Et tout un chacun de se demander quelle est l’influence de Bernard Laporte, nouveau président de la FFR, en particulier au niveau de la Commission d’arbitrage? Pourquoi ne pas investir financièrement dans la formation de véritables arbitres qui sauraient diriger un match de rugby entre équipes professionnelles? Pourquoi ne pas obliger les clubs professionnels de Pro D2 à équiper leur stade de matériel vidéo qui éviterait aux arbitres de prendre souvent des décisions erronées, parfois malhonnêtes involontairement ou... volontairement? Roi du neuvième art, l’arbitre de Pro D2 peut mener son roman graphique comme il le désire. Il peut très rapidement devenir le super-héros de la BD. C’est, malheureusement pour l’USAP, ce qui s’est passé sur le stade de Chanzy où les Catalans ont souvent été sanctionnés pour des fautes imaginaires vues (?) par les hommes en noir. À la remarque de l’arbitre sur le premier carton jaune:«Il n’a plaqué qu’avec un bras» ,répond Alan Brazo, capitaine catalan: «Pourquoi on ne peut pas?». Ce pourrait être du comique en BD, mais les enjeux de chaque club de Pro D2 sont tels qu’il est difficile d’en rire.

Une fin de match mal gérée

Ce n’est pas la première fois, mais l’USAP n’a pas su gérer les dernières minutes de la rencontre alors qu’elle menait 30-23 à la fin du temps réglementaire. Flash-back sur Colomiers, Narbonne entre autres où les Catalans perdent un ou plusieurs points à la sirène. Alors qu’il aurait fallu garder le ballon bien au chaud quelques minutes, pourquoi s’en débarrasser? Mauvaise gestion, diront certains. Erreur de jeunesse penseront les autres.

Match exemplaire des jeunes

Même si le dernier essai de pénalité d’Angoulême est tout à fait logique, même si l’arbitrage du dernier quart d’heure est plus que douteux, force est de constater que les 9 jeunes Espoirs qui ont composé l’ossature de cette équipe catalane ont réalisé un match exemplaire autant dans l’engagement que dans la précision des coups. Il serait injuste d’en citer un tellement tous ont fait preuve d’abnégation, même menés 0-13 au bout de 24 minutes. N’oublions pas qu’ils ramènent 2 points de ce déplacement en Charente alors que nombreux étaient ceux qui pensaient, au vu de la composition de l’équipe catalane, que les sang et or reviendraient les mains vides.

C’est, pour cette jeunesse, un Bon Début!

Rédigé le 09/11/2017

Jo Solatges