Actu Média

ligne déco
Sources : Libération

 En Tunisie, les femmes ont désormais le droit d'épouser des non-musulmans

 

Les Tunisiennes de confession musulmane pourront désormais se marier dans leur pays avec des non-musulmans, les circulaires ministérielles empêchant ces unions ayant été abolies, a annoncé jeudi la porte-parole de la présidence. «Tous les textes liés à l’interdiction du mariage de la…

séparation
Sources : Libération

Boris Johnson défie Theresa May sur le Brexit

Le ministre des Affaires étrangères a publié une tribune vantant un Brexit dur, perçue comme une critique de la Première ministre britannique et un défi à son autorité.

 

Boris Johnson dispose d’une grande qualité. Il peut être «très amusant», a déclaré…

séparation
Sources : L'Humanité

Réforme XXL du code du travail, feu-vert pour les ordonnances et après ?

C’est fait, la loi habilite le gouvernement à prendre par ordonnances toutes mesures pour réformer le code du travail. Reste encore à les ratifier.

Après le feu vert du Conseil constitutionnel par délibération du 7 septembre 2017 , samedi 16 septembre a été…

séparation
Sources : L'Obs

Mini-jobs", travail précaire... Etre pauvre sous Merkel

"Mini-jobs", travail précaire, douze ans après les réformes qui ont flexibilisé le marché du travail, le pays le plus riche d'Europe compte, aussi, de plus en plus de personnes en grande difficulté. Reportage.

"Moi, pauvre ?" Ulrich Arenz est stupéfait. "C'est…

séparation
Sources : Boursorama

Quand le Président Macron pratique un double discours...

Il y aurait un "Macron côté jardin" et un "Macron côté cour". Illustration à Athènes le 7 septembre : devant les caméras, le chef de l'Etat prône la solidarité. Quelques heures plus tard, à Paris, il joue la concurrence entre les États-membres. Pour…

séparation
Sources : Libération

Aide publique au développement : «La plus importante coupe budgétaire jamais connue»

Alors qu'Emmanuel Macron avait promis que cette aide atteindrait 0,7 % du revenu national brut d'ici 2030, le gouvernement a annoncé lundi une réduction de 141 millions d'euros.
Le gouvernement «tiendra la parole de la France» sur la question du déficit, confirmait lundi Gérald Darmanin, ministre des Comptes…

séparation
Sources : Libération

Pollution de l’air : le Conseil d’État enjoint au gouvernement d’agir

Mercredi, la plus haute juridiction administrative a demandé au gouvernement d’agir dans les meilleurs délais contre la pollution de l’air aux particules fines PM10 et au dioxyde d’azote. Une décision inédite pour cette instance.

 

 

séparation
Sources : L'Humanité

Loi travail. Extension du CDI de chantier, en marche vers la précarité généralisée

 

Cumulant les inconvénients sans les avantages de l’intérim et du CDD, le CDI dit de chantier ou de projet est dans les plans du gouvernement. Un contrat de travail précaire, sans durée prédéfinie, que l’employeur peut rompre à sa guise.

séparation
Sources : Le Monde

En Israël, les femmes se libèrent sur grand écran

Un événement considérable est survenu au Festival international du film de Haïfa, en octobre 2016. Trois films, réalisés par des femmes, étaient en compétition, traitant d’un même thème : la difficile coexistence entre Palestiniens et Israéliens. Pour la première fois, les premiers cessaient d’être des…

séparation
Sources : Le Monde

Xi Jimping appelle Donald Trump pour faire baisser la tension avec la Corée du Nord

Le président chinois, Xi Jinping, a plaidé auprès du président des Etats-Unis,Donald Trump, pour une solution pacifique de la crise autour du programmenucléaire nord-coréen, affirme la chaîne de télévision chinoise CCTV sur son site Internet, mercredi…

séparation

Cette USAP-là, Alewyn l’aurait adorée

aacd0f74118b27e31a8743d93258ddc4.jpg

Rugby à XV. L’USAP domine le leader Grenoble (42-23) à l’issue d’un match de très haut niveau.

Alewyn Joubert avait porté quasiment 10 saisons (1991-2000) la tunique sang et or. Lui, le Sudaf qui avait fait sien ce Roussillon qu’il adorait. Vainqueur avec l’USAP du Challenge du Manoir en 1994, finaliste du championnat de France en 1998. Son départ forcé de l’USAP fut un crève-cœur. Narbonne puis Grenoble avant de se retirer en Savoie. Trop difficile de vivre sans l’un de ses fils, il a décidé de le rejoindre. Il n’avait que 50 ans. Le rugby catalan ne l’oubliera jamais.

Adiu Alewyn!

Clin d’œil du destin : l’USAP, club où Alewyn débuta en France, accueillait Grenoble, club qui le vit terminer sa belle carrière professionnelle. Minute d’applaudissements émus autour de sa femme, de ses trois fils et de ses anciens coéquipiers de la finale 98, tous anéantis par ce départ si brutal. Pour rendre un dernier hommage à ce brillant joueur, les acteurs se devaient de faire la démonstration que le beau rugby existe aussi en Pro D2. Ce fut fait et de fort belle manière. Olivier Magne, consultant télé, s’enthousiasma dès le début de la rencontre: «C’est un véritable match de niveau de Top 14 entre les deux équipes qui devraient se retrouver en finale au mois de mai ». Il est vrai qu’il fallut attendre la 26e minute du match pour assister à la première mêlée.

Un match de phases finales

Les Grenoblois, leaders incontestés de Pro D2, étaient venus réellement pour en découdre. Ils avaient fait le choix d’envoyer leur meilleure équipe à Aimé-Giral. Peut-être pour creuser définitivement l’écart avec leurs poursuivants, Montauban, Colomiers, Mont-de Marsan, l’USAP ou encore Biarritz. Encore traumatisés par la large défaite face aux Montois, les Catalans voulaient gommer cette déconvenue, mais surtout marquer les esprits en démontrant que l’USAP peut faire partie des équipes favorites pour le titre. Ce fut fait et de fort belle manière! Adossés à la forte tramontane en première période, les Catalans ne menaient que de 5 petits points (18-13). Dans les travées, rares étaient ceux qui, à la pause, auraient prédit une seconde mi-temps toute à l’avantage des sang et or. Et même si les Isérois ne surent pas utiliser le vent convenablement, force est de constater que les Catalans ne leur en laissèrent nullement l’occasion. Intraitables en défense avec des placages destructeurs, excellents dans les rucks, très imprévisibles dans le jeu à la main, les sang et or asphyxièrent rapidement leurs valeureux visiteurs.

Acebes! Acebes! Acebes!

Le public catalan a besoin d’une idole. Il l’a trouvée en la personne de Mathieu Acebes, bouillant et brillant ailier de l’USAP. Son essai libérateur, hommage parfait au déjà regretté Alewyn Joubert, est un modèle du genre: deux crochets, passage dans un trou de souris, accélération, fixation de deux adversaires et déstabilisation ultime de l’arrière. Soixante mètres pour faire se lever et exploser un public tout acquis à sa cause. Et ce n’est pas la minable agression qu’il subit ensuite de la part du seconde ligne isèrois qui calma les ardeurs des supporters catalans. Un carton rouge eut sûrement été mérité.

Comme le confesse le talonneur de l’USAP, Raph Carbou, «l’USAPa envoyé un message fort dans ce championnat». Écraser le leader incontesté de Pro D2, bonus offensif à la clé, n’est pas donné à n’importe quelle équipe. Les Grenoblois n’avaient perdu que deux matchs et par deux points d’écart au maximum. Cette victoire est sûrement une référence, en particulier dans la façon dont elle fut construite.

Cap de setmana de repos bien mérité avant deux déplacements successifs à Vannes et à Biarritz.

Rédigé le 16/11/2017

Jo Solatges