Actu Média

ligne déco
Sources : l'Humanité

Le siège du PCF à Lyon attaqué par des fascistes

Le local départemental du Parti communiste a été dégradé mercredi, dans une ville où l’extrême droite agit en toute impunité.

séparation
Sources : Libération

LES ARCHÉOLOGUES, NOUVEAUX DAMNÉS DE LA TERRE

Si la loi d’août 2003 instaurant l’ouverture à la concurrence du marché de l’archéologie préventive a permis de créer des emplois, les conditions de travail se sont profondément dégradées. Rencontre en Haute-Savoie avec les prolétaires de la poussière.

 

séparation
Sources : Libération

«Tolérance zéro» aux Etats-Unis : l’avenir des familles immigrées en péril

La politique de Trump a déjà eu des conséquences dévastatrices pour les sans-papiers arrêtés récemment, notamment pour les enfants, qui ne sont pas certains de retrouver leurs parents.

 

séparation
Sources : Mediapart

Une journée d’études sur l’asile LGBT censurée à l’université de Vérone

En Italie aussi, les libertés académiques sont menacées, et la démocratie avec elles. L’extrême droite arrive à peine au pouvoir que les effets s’en font déjà sentir : sous la pression politique, le président de l’Université de Vérone décide la suspension d’une journée…

séparation
Sources : Nouvel Obs

Avec les migrants à Paris : "Je veux bien aller n'importe où, mais pas rester là"

Le ministre de l'Intérieur a annoncé l'évacuation "à bref délai" des différents camps de migrants parisiens où vivent près de 2.400 personnes. Reportage dans le 19e arrondissement.

 

séparation
Sources : Rue89

Attentat masculiniste de Toronto : " Les femmes disent maintenant qu’elles ont peur"

Mélissa Blais, chercheuse québécoise spécialiste de l'antiféminisme, revient sur l'attaque à la voiture bélier de Toronto.

 

séparation
Sources : Le Monde

Appel à cesser le travail à 15 h 40 et manifestations pour la journée des droits des femmes

Des associations et des syndicats ont voulu faire du 8 mars une journée de lutte pour rappeler les inégalités dont les femmes continuent d’être victimes.

 

Des mobilisations ont été organisées dans toute la France, jeudi 8 mars, y compris dans des…

séparation
Sources : Le Monde

Sans-abri : l’inquiétude des associations sur le maintien d’hébergements d’urgence

 Les SDF logés en urgence grâce au plan hivernal risquent de se retrouver à la rue à la fin du mois si aucune disposition n’est prise, alerte un collectif.
« C’est un compte à rebours infernal qui nous est actuellement imposé. » Florent Gueguen, directeur…

séparation
Sources : Mediapart

Les leçons du scrutin italien

Retour sur la victoire du Mouvement cinq étoiles en Italie, dimanche 4 mars, et ses conséquences pour l'Europe.

 

Le Mouvement Cinq Étoiles est le vainqueur des législatives du 4 mars 2018 en Italie, et l’extrême droite de la Ligue du…

séparation
Sources : orange info

Peines de prison: seulement "quelques mesures d'affichage" (PCF)

Le Parti communiste a déploré mercredi que la réforme du système des peines de prison présentée la veille par Emmanuel Macron ne comporte que "quelques mesures d'affichage", qui laissent selon lui "entières" les questions de la prévention et des moyens humains et…

séparation

Bilan mitigé à l’issue du deuxième bloc

cbb434b298c80df8ce2d440c232dcc4f.jpg

USAP. Après leur brillante victoire face au leader grenoblois, les Catalans remontent sur le podium.

Lors du premier bloc l’USAP avait engrangé 20 points, se classant 3e à égalité de points avec le 2e Colomiers, alors que Grenoble était déjà en tête avec 21 points. Au cours de ce deuxième bloc l’USAP a habitué ses supporters au régime des douches écossaises: victoire bonifiée contre Dax, déculottée à Aurillac, victoire à Narbonne, lourde défaite à Aimé-Giral face à Mont-de Marsan, match nul à Angoulême, victoire bonifiée face au leader grenoblois. La magnifique victoire face aux Isérois, en plus de redonner confiance aux joueurs et à leurs supporters, fait remonter les Catalans à la 3e place de la Pro D2. Alors bilan mitigé ou pas?

Du négatif au positif

Le dernier match du précédent bloc s’était soldé par une défaite sans bavure à Béziers (21-8), équipe biterroise qui prouva par la suite qu’elle était loin d’être un foudre de guerre (14e à deux points du premier relégable). À l’époque l’USAP pouvait s’enorgueillir d’être la première défense du championnat. S’en suivirent des matchs que l’on peut qualifier de quelconques. La victoire face à Dax, même si elle fut bonifiée, fut laborieuse. La défense devint beaucoup moins rigoureuse. Preuve le week-end suivant à Aurillac où les Catalans prirent la marée. À Narbonne, l’USAP, malgré la victoire n’arriva pas à convaincre. L’USAP voulait faire du jeu, ne se livrant qu’à l’offensive et oubliant de surcroît la défense, si importante en Pro D2. Les Catalans passèrent à la 7e place de la défense. Puis vint Mont-de-Marsan qui, sans montrer d’énormes qualités, se permit de l’emporter à Aimé-Giral, marquant cinq essais aux hommes de Patrick Arlettaz qui tira dès lors la sonnette d’alarme. Les Catalans étaient passés en cinq rencontres de meilleure défense à 9e défense de Pro D2. À leur décharge, l’infirmerie catalane était bien trop garnie.

La nécessité d’une remise en cause

Une remise en cause était devenue nécessaire à tous les niveaux. Les coachs, sans pour autant changer radicalement leur méthode, se devaient de privilégier davantage la défense. Mais surtout faire un brassage plus important de l’effectif en faisant confiance aux jeunes du club sous peine de courir à la catastrophe niveau blessures en particulier. La défaite face aux Montois fut donc bénéfique. Dès le déplacement à Angoulême, confiance fut faite aux Espoirs qui furent introduits en nombre (peut-être trop important aux yeux de certains!) pour un match nul intéressant, même s’il n’avait pas le goût de la victoire qui tendait les bras aux Sang et Or. Qu’importe! Une prise de conscience avait été déclenchée qui s’avéra payante le dimanche suivant face au leader grenoblois. Défense agressive et collective, bases assurées et lancements de jeu bien pensés avec des attaques pas systématiquement en première main comme auparavant. Lorsque le collectif est bien en place, des joueurs brillent et c’est sans surprise qu’apparaissent dans le XV de Pro D2 de la semaine différents joueurs de l’USAP: Selponi, Acebes, Lemalu, Botha ou encore Forletta ou Boutemmani.

De là à dire que Mont-de-Marsan fut un mal pour un bien, il n’y a qu’un pas que je vous laisserai franchir...

Réponse lors des deux prochains déplacements puisque les Catalans visiteront Vannes, mais très rapidement puisque cette année les finances de l’USAP semblent autoriser le déplacement en avion dans la journée. Le jeudi suivant visite de la Côte Basque et Biarritz qui sera un test grandeur nature.

Rédigé le 23/11/2017

Jo Solatges