Actu Média

ligne déco
Sources : Libération

LES ARCHÉOLOGUES, NOUVEAUX DAMNÉS DE LA TERRE

Si la loi d’août 2003 instaurant l’ouverture à la concurrence du marché de l’archéologie préventive a permis de créer des emplois, les conditions de travail se sont profondément dégradées. Rencontre en Haute-Savoie avec les prolétaires de la poussière.

 

séparation
Sources : Libération

«Tolérance zéro» aux Etats-Unis : l’avenir des familles immigrées en péril

La politique de Trump a déjà eu des conséquences dévastatrices pour les sans-papiers arrêtés récemment, notamment pour les enfants, qui ne sont pas certains de retrouver leurs parents.

 

séparation
Sources : Mediapart

Une journée d’études sur l’asile LGBT censurée à l’université de Vérone

En Italie aussi, les libertés académiques sont menacées, et la démocratie avec elles. L’extrême droite arrive à peine au pouvoir que les effets s’en font déjà sentir : sous la pression politique, le président de l’Université de Vérone décide la suspension d’une journée…

séparation
Sources : Nouvel Obs

Avec les migrants à Paris : "Je veux bien aller n'importe où, mais pas rester là"

Le ministre de l'Intérieur a annoncé l'évacuation "à bref délai" des différents camps de migrants parisiens où vivent près de 2.400 personnes. Reportage dans le 19e arrondissement.

 

séparation
Sources : Rue89

Attentat masculiniste de Toronto : " Les femmes disent maintenant qu’elles ont peur"

Mélissa Blais, chercheuse québécoise spécialiste de l'antiféminisme, revient sur l'attaque à la voiture bélier de Toronto.

 

séparation
Sources : Le Monde

Appel à cesser le travail à 15 h 40 et manifestations pour la journée des droits des femmes

Des associations et des syndicats ont voulu faire du 8 mars une journée de lutte pour rappeler les inégalités dont les femmes continuent d’être victimes.

 

Des mobilisations ont été organisées dans toute la France, jeudi 8 mars, y compris dans des…

séparation
Sources : Le Monde

Sans-abri : l’inquiétude des associations sur le maintien d’hébergements d’urgence

 Les SDF logés en urgence grâce au plan hivernal risquent de se retrouver à la rue à la fin du mois si aucune disposition n’est prise, alerte un collectif.
« C’est un compte à rebours infernal qui nous est actuellement imposé. » Florent Gueguen, directeur…

séparation
Sources : Mediapart

Les leçons du scrutin italien

Retour sur la victoire du Mouvement cinq étoiles en Italie, dimanche 4 mars, et ses conséquences pour l'Europe.

 

Le Mouvement Cinq Étoiles est le vainqueur des législatives du 4 mars 2018 en Italie, et l’extrême droite de la Ligue du…

séparation
Sources : orange info

Peines de prison: seulement "quelques mesures d'affichage" (PCF)

Le Parti communiste a déploré mercredi que la réforme du système des peines de prison présentée la veille par Emmanuel Macron ne comporte que "quelques mesures d'affichage", qui laissent selon lui "entières" les questions de la prévention et des moyens humains et…

séparation
Sources : Libération

 En Tunisie, les femmes ont désormais le droit d'épouser des non-musulmans

 

Les Tunisiennes de confession musulmane pourront désormais se marier dans leur pays avec des non-musulmans, les circulaires ministérielles empêchant ces unions ayant été abolies, a annoncé jeudi la porte-parole de la présidence. «Tous les textes liés à l’interdiction du mariage de la…

séparation

L’USAP offre le BO au BO

362188461a6e7693936c452fc9b462df.jpg

Biarritz. Défaite (37-11), l’USAP laisse le Biarritz Olympique marquer l’essai du bonus offensif. Un point qui pèse très lourd.

La sirène vient de retentir, l’USAP est menée 30-11 et 3 essais à 1. Les Catalans sont dans les 22 mètres biarrots et tentent de livrer un dernier baroud d’honneur. Dans quel but? Savent-ils que marquer un essai ne changera plus rien au résultat ? Et pourtant ils attaquent, risquant de s’exposer à un contre au lieu d’expédier le ballon en touche et obliger ainsi l’arbitre à siffler la fin du match. Sur un terrain détrempé par une pluie continue, la «savonnette» glisse des mains d’un Catalan et c’est le contre biarrot de 80 mètres qui permet aux locaux de l’emporter avec 3 essais de plus. Bonus offensif. BO pour le BO! Pas mérité du tout mais bien réel.

Un effectif trop restreint

L’USAP n’avait pas fait de ce match l’une de ses priorités et avait choisi d’amener, au Pays Basque, de nombreux jeunes. Le groupe catalan était loin d’être pléthorique en début de saison et divers faits de jeu ou malheurs de la vie ont fait que son effectif se réduit chaque semaine comme peau de chagrin. Préserver les titulaires et les joueurs en général était donc le but des coachs. Une ligne de trois-quarts vraiment inédite avec quatre joueurs de moins de 25 ans, une charnière d’à peine 21 ans, une deuxième ligne aussi inattendue que coureuse. Or la pluie qui tombait en abondance depuis deux jours avait perturbé le plan des coachs. Difficile dès lors de pratiquer un beau jeu au large et c’est dans le petit périmètre que les acteurs durent s’exprimer. Il est évident que ce déplacement à Aguilera, terrain qui n’a jamais réussi aux sang et or, aurait tenu du miracle si l’USAP avait ramené ne serait-ce qu’un point. Clairement les Catalans avaient envoyé à Biarritz leur équipe 2.

Cadeau de Noël avant l’heure

Outre la défaite qui était plus que prévisible, incompréhensible est le point de bonus offensif offert (il n’y a pas d’autre mot !) aux hôtes biarrots. Il est bien connu qu’une qualification se joue souvent à 1 petit point, voire à un meilleur goal-average en cas d’égalité. L’USAP en a déjà fait les frais en 2014 lors de sa descente en Pro D2. En fin de saison, l’USAP pourrait se retrouver en balance avec Biarritz pour une place qualificative, pour les barrages d’accès aux demi-finales. Ce point donné généreusement obligerait peut-être les Catalans à se déplacer au lieu de recevoir. Perte financière et morale? Nous n’en sommes pas là mais tout point compte, en particulier face à un adversaire direct.

Une fin 2017 plus heureuse

Bien entendu l’USAP reste dans les six premières places qualificatives malgré l’échec enregistré à Biarritz. Pour l’heure sur 14 matchs disputés, les Catalans se sont déplacés à 8 reprises pour des fortunes diverses, mais ont tout de même ramené 3 victoires et un nul. Honorable! Ce qui plombe leur classement c’est la défaite enregistrée à domicile face aux Landais de Mont-de-Marsan, sinon ils seraient tranquillement installés à la 3e place. En observant la suite du calendrier et les prochains matchs, réception de Massy, déplacement à Bayonne, réception de Narbonne puis de Béziers, l’optimisme peut revenir du côté des sang et or, à condition que l’équipe soit enfin épargnée par les blessures. Dernière en date celle de Berend Botha, victime d’une agression inadmissible et qui sera indisponible pour trois mois! Quand la scoumoune quittera-t-elle enfin le club catalan?

Rédigé le 07/12/2017

Jo Solatges