Actu Média

ligne déco
Sources : Marianne

Patrons, finance, En Marche : au-delà de BlackRock, ces Légions d'honneur attribuées à des proches du pouvoir

Parmi les 487 personnes figurant dans la promotion civile de la Légion…

séparation
Sources : Libération

Retraites : le trafic SNCF et RATP toujours perturbé mardi

Le mouvement social

Sources : L'Humanité

Le mépris d’Emmanuel Macron rebooste le mouvement social

Dans sa traditionnelle séance de vœux, le chef de l’État a répondu par une fin de non-recevoir méprisante aux Français qui refusent sa réforme des pensions. Et renforcé leur détermination…

séparation
Sources : L'Humanité

Inégalités. Les femmes, un Alibi de la réforme qui perd de points

Le gouvernement affirme qu’elles seront les gagnantes de son nouveau régime. Les premiers détails montrent au contraire des régressions, alors que leurs pensions sont en moyenne déjà 25 % moins…

séparation
Sources : L'Humanité

Mobilisation. Les salariés de la culture entrent dans la danse.

Les musiciens et danseurs grévistes de l’Opéra de Paris ont marqué les…

séparation
Sources : l'Humanité

LE MESSAGE EXCLUSIF DE LULA AUX LECTEURS DE L’HUMANITÉ

Depuis sa prison, l’ancien président nous a fait parvenir ce texte où il remercie les marques de soutien et appelle à poursuivre la mobilisation pour sa libération et pour le respect de la démocratie au Brésil.

Le monde regarde aujourd’hui avec inquiétude…

séparation
Sources : l'Humanité

AFFAIRE LEGAY : « IL Y A UNE VOLONTÉ MANIFESTE DE CACHER LA VÉRITÉ »

Pour Arié Alimi, avocat de la militante pacifiste victime de violences policières, à Nice, le 23 mars dernier, les nombreux conflits d’intérêts dans cette enquête rendent impératif un dépaysement de l’affaire hors des Alpes-Maritimes.

Selon les révélations de nos confrères de…

séparation
Sources : Médiapart

Brexit: le sabotage de la volonté des citoyens

Autrefois, on employait le terme de spectacle – du latin spectaculum, « merveille à voir » – pour désigner une pièce de théâtre ou un événement particulièrement sensationnel, dont la vue était censée faire le régal du grand public. Parmi les différents sens historiques du mot,…

séparation
Sources : Médiapart

Palestine: l’arnaque historique du plan de paix américain

« L’accord du siècle » annoncé par Donald Trump devait rompre avec le consensus diplomatique traditionnel. Il va bien au-delà en niant la plupart des droits nationaux reconnus aux Palestiniens par la légalité internationale et les Nations unies, et en mettant un terme au projet…

séparation
Sources : Libération

Adieu poissons, oiseaux, mammifères, amphibiens et reptiles : 60% des vertébrés ont disparu en 44 ans

 

D'après «l'indice planète vivante», calculé par la Société zoologique de Londres à partir de 4005 espèces entre 1970 et 2014, et révélé ce mardi dans un rapport de WWF, les populations d'animaux sauvages se sont effondrées. La dégringolade est encore plus marquée dans les…

séparation

USAP : Une lueur d’espoir Un match USAP-

 Halo » Henry Tuilagi ! Agen ne ressemble jamais à une autre rencontre de rugby tellement, depuis des lustres, les matchs entre ces deux équipes, même s’ils ne furent pas toujours très brillants, ne manquent jamais d’étincelles.

Resté dans l’ombre depuis plus de 17 mois, dans une retraite trop obscure pour lui, notre Samoan avait gardé en lui la flamme Usapiste. Le départ du pilier Alisona Taumalolo, le plus gros salaire du club, débloquait bien des situations et après un ouf de soulagement, le président Rivière rappelait notre bon vieux Henry (38 ans !) pour lui établir une licence pro bien en règle, sans avoir à puiser dans les pièces scintillantes des fonds de tiroir, ni à subir les foudres du gendarme financier de la Ligue… Embraser la « Cathédrale » endormie et embrumée depuis plus de deux saisons n’était pas donné à tout le monde ! Grâce à la complicité de ses coéquipiers qui le laissaient pénétrer seul sur la pelouse, Henry Tuilagi déchira le voile sombre pour laisser entrer la lumière sur Aimé-Giral. Ce maillot bleu azur lui collait à la peau malgré les 14 kgs perdus en 2 mois d’une préparation physique intense. Mais chut ! Il lui en reste encore plus de 125… Moins d’une minute après le coup d’envoi, Aimé-Giral s’embrasait lors de sa première charge rugissante, mettant en lumière sa forme éblouissante. Henry est de retour et avec lui l’ambiance dans la « Cathédrale » ! Bien joué Président car le pari était osé ! Tous dans le sillage de leur « papa » Cette envie de junior d’un Henry Tuilagi très affuté avait visiblement illuminé le groupe qui n’attendait visiblement qu’un tel déclic. Dans son sillage le jeune catalan Enzo Forletta (20 ans), à qui on prédisait les flammes de l’enfer, tutoyait les étoiles pour un essai qu’il n’oubliera pas de si tôt. Et tous ces jeunes, Tom Ecochard, Karl Château, Tommaso Allan, Jean- Bernard Pujol, bien encadrés par des anciens très phosphorescents David Marty, Lifeimi Mafi, Romain Terrain, Joffrey Michel,… et un Watisoni Votu qui aurait lui aussi mérité, tout comme Henry Tuilagi, d’être sous les feux de la rampe tellement il fut précis dans ses relances et surtout sous les chandelles agenaises. Quant aux guerriers de l’ombre, les Jean-Pierre Pérez, Paulica Ion, Kirill Koulemine, et bien sûr le capitaine Guillaume Vilaceca ou autre Benoit Cabello, ils se sont nourris de la nitescence de leur n° 8 pour être encore plus explosifs. La défense agressive de tous les joueurs a bien montré aux Agenais qu’ils ne pourraient, en cette soirée de fin d’été, entrevoir cette clarté qu’ils espéraient venir trouver en Pays Catalan. L’USAP a joué en avançant et a récupéré des ballons dans les rucks, ce qui n’était pas arrivé depuis belle lurette. Non, bien sûr tout est loin d’être parfait, car l’USAP a encore été plus pénalisée que son adversaire du jour malgré la solidité de la mêlée catalane. Elle a aussi oublié parfois de concrétiser au moment de ses temps forts, encore par précipitation, alors que les Agenais paraissaient au point de rupture. Quant au jeu au pied il mérite plus de régularité même s’il y a du mieux. L’USAP est-elle à l’aube d’une saison très lumineuse? Pourquoi pas si les flashs entrevus lors de cette soirée réverbèrent leur belle lumière lors des prochains matchs dans la grisaille de l’automne.

Rédigé le 01/10/2014

Jo Solatges