Actu Média

ligne déco
Sources : Libération

Adieu poissons, oiseaux, mammifères, amphibiens et reptiles : 60% des vertébrés ont disparu en 44 ans

 

D'après «l'indice planète vivante», calculé par la Société zoologique de Londres à partir de 4005 espèces entre 1970 et 2014, et révélé ce mardi dans un rapport de WWF, les populations d'animaux sauvages se sont effondrées. La dégringolade est encore plus marquée dans les…

séparation
Sources : l'Humanité

Le siège du PCF à Lyon attaqué par des fascistes

Le local départemental du Parti communiste a été dégradé mercredi, dans une ville où l’extrême droite agit en toute impunité.

séparation
Sources : Libération

LES ARCHÉOLOGUES, NOUVEAUX DAMNÉS DE LA TERRE

Si la loi d’août 2003 instaurant l’ouverture à la concurrence du marché de l’archéologie préventive a permis de créer des emplois, les conditions de travail se sont profondément dégradées. Rencontre en Haute-Savoie avec les prolétaires de la poussière.

 

séparation
Sources : Libération

«Tolérance zéro» aux Etats-Unis : l’avenir des familles immigrées en péril

La politique de Trump a déjà eu des conséquences dévastatrices pour les sans-papiers arrêtés récemment, notamment pour les enfants, qui ne sont pas certains de retrouver leurs parents.

 

séparation
Sources : Mediapart

Une journée d’études sur l’asile LGBT censurée à l’université de Vérone

En Italie aussi, les libertés académiques sont menacées, et la démocratie avec elles. L’extrême droite arrive à peine au pouvoir que les effets s’en font déjà sentir : sous la pression politique, le président de l’Université de Vérone décide la suspension d’une journée…

séparation
Sources : Nouvel Obs

Avec les migrants à Paris : "Je veux bien aller n'importe où, mais pas rester là"

Le ministre de l'Intérieur a annoncé l'évacuation "à bref délai" des différents camps de migrants parisiens où vivent près de 2.400 personnes. Reportage dans le 19e arrondissement.

 

séparation
Sources : Rue89

Attentat masculiniste de Toronto : " Les femmes disent maintenant qu’elles ont peur"

Mélissa Blais, chercheuse québécoise spécialiste de l'antiféminisme, revient sur l'attaque à la voiture bélier de Toronto.

 

séparation
Sources : Le Monde

Appel à cesser le travail à 15 h 40 et manifestations pour la journée des droits des femmes

Des associations et des syndicats ont voulu faire du 8 mars une journée de lutte pour rappeler les inégalités dont les femmes continuent d’être victimes.

 

Des mobilisations ont été organisées dans toute la France, jeudi 8 mars, y compris dans des…

séparation
Sources : Le Monde

Sans-abri : l’inquiétude des associations sur le maintien d’hébergements d’urgence

 Les SDF logés en urgence grâce au plan hivernal risquent de se retrouver à la rue à la fin du mois si aucune disposition n’est prise, alerte un collectif.
« C’est un compte à rebours infernal qui nous est actuellement imposé. » Florent Gueguen, directeur…

séparation
Sources : Mediapart

Les leçons du scrutin italien

Retour sur la victoire du Mouvement cinq étoiles en Italie, dimanche 4 mars, et ses conséquences pour l'Europe.

 

Le Mouvement Cinq Étoiles est le vainqueur des législatives du 4 mars 2018 en Italie, et l’extrême droite de la Ligue du…

séparation

USAP : Une défaite aux accents de victoire

bccc8a5520cd768048c6940208a4498e.jpg

Rugby à XV. Après un match de haute lutte, les Catalans s’inclinent (20-23) face à Montpellier, vice-champion 2017-2018.

Qu’il est difficile d’exister dans ce Top 14 réservé à l’Élite, ce Top 14 des professionnels du rugby, des vrais. Mais pas que! Le professionnalisme et ses conséquences débordent même jusqu’à la tribune de presse. Le pseudo-journaliste du TC, qui essaie de traiter la rubrique USAP dans votre hebdo, a été invité... à ne plus officier lors des matchs sous prétexte qu’en Top 14 cette tribune ne doit être occupée que par des journalistes sportifs professionnels, ceux qui ont la vraie carte. Normal, me direz-vous! Mais lorsqu’à chaque match 7 ou 8 places restent inoccupées... Difficile à admettre, n’est-ce pas! Malgré ce gros inconvénient de devoir faire le papier depuis la main courante du pesage (sous la pluie comme samedi dernier), cette rubrique USAP existera, tant bien que mal, tant que le directeur du TC l’autorisera. Vous savez, ma brave dame, de nos jours il faut s’attendre à tout! Des surprises il y en a toujours.

Une USAP conquérante

Ce fut une surprise plus qu’agréable, particulièrement pour ceux qui prédisaient que nos Catalans allaient prendre une nouvelle déculottée contre les Cistes montpelliérains. Équipe qui n’a de Montpellier que le nom puisque composée, en majorité de Sud-Africains associés à quelques internationaux français selon le bon vouloir de Mohed Altrad. Ce pauvre bédouin, né dans le désert syrien... entre 1948 et 1953 (il ne sait pas où ni quand) a réussi à devenir la 30e richesse française et la première en Occitanie grâce à ses entreprises mondiales d’échafaudages. Ses enfants n’oublient jamais de lui fêter son anniversaire le 9 mars... date tirée au sort. Se fabriquer un club de rugby, une sorte de jouet, à grand renfort de millions était l’un de ses rêves. Il l’a réalisé, même si Montpellier n’a encore jamais conquis un titre, en dehors du peu glorieux Challenge Européen auquel les Catalans sont conviés dans une semaine. De par la qualité et les noms ronflants de son effectif, le Montpellier Hérault Rugby (MHR) fait peur... mais pas aux joueurs de l’USAP. Face aux monstres du président Altrad, les Catalans ont mis le casque à pointe pour essayer de faire oublier à leurs plus fervents supporters le non-match de la semaine précédente à Grenoble. Placages dévastateurs, mêlées souvent conquérantes, touches gagnantes ont laissé entrevoir un avenir meilleur à cette équipe de l’USAP qui progresse à chaque sortie même si la victoire lui tourne encore et toujours le dos.

Le meilleur match de la saison

Sixième défaite en six matchs, mais de réelles raisons d’espérer, au vu de la copie que les Catalans ont rendue au cours de cette rencontre. Même en infériorité numérique à cause d’un arbitre, encore une fois, très tatillon envers les sang et or, les joueurs de l’USAP ont produit un jeu version Top 14. Bien évidemment des fautes existent encore, mais la feuille technique est en très net progrès, très peu d’en-avants malgré un ballon rendu glissant par la pluie, moitié moins de pénalités encaissées par rapport à la dernière sortie isèroise. Toujours de la difficulté à franchir le rideau défensif adverse. Mais une grosse envie qui fait dire à Patrick Arlettaz qu’«avec un visage comme ça (je suis) il est prêt à mourir avec eux.». Le public ne s’y est d’ailleurs pas trompé qui a soutenu ses favoris jusqu’à la sirène et même au-delà. L’espoir renaît après ce match où l’USAP a pris un point de bonus défensif très fondateur. Le seconde ligne Berend Botha, sans s’enflammer, pense que «l’USAP est capable de mettre les ingrédients dont on a besoin pour gagner un match contre des grosses écuries».

À concrétiser dès samedi à Pau contre une équipe, elle aussi en très nets progrès.

Rédigé le 04/10/2018

Jo Solatges