Actu Média

ligne déco
Sources : l'Humanité

LE MESSAGE EXCLUSIF DE LULA AUX LECTEURS DE L’HUMANITÉ

Depuis sa prison, l’ancien président nous a fait parvenir ce texte où il remercie les marques de soutien et appelle à poursuivre la mobilisation pour sa libération et pour le respect de la démocratie au Brésil.

Le monde regarde aujourd’hui avec inquiétude…

séparation
Sources : l'Humanité

AFFAIRE LEGAY : « IL Y A UNE VOLONTÉ MANIFESTE DE CACHER LA VÉRITÉ »

Pour Arié Alimi, avocat de la militante pacifiste victime de violences policières, à Nice, le 23 mars dernier, les nombreux conflits d’intérêts dans cette enquête rendent impératif un dépaysement de l’affaire hors des Alpes-Maritimes.

Selon les révélations de nos confrères de…

séparation
Sources : Médiapart

Brexit: le sabotage de la volonté des citoyens

Autrefois, on employait le terme de spectacle – du latin spectaculum, « merveille à voir » – pour désigner une pièce de théâtre ou un événement particulièrement sensationnel, dont la vue était censée faire le régal du grand public. Parmi les différents sens historiques du mot,…

séparation
Sources : Médiapart

Palestine: l’arnaque historique du plan de paix américain

« L’accord du siècle » annoncé par Donald Trump devait rompre avec le consensus diplomatique traditionnel. Il va bien au-delà en niant la plupart des droits nationaux reconnus aux Palestiniens par la légalité internationale et les Nations unies, et en mettant un terme au projet…

séparation
Sources : Libération

Adieu poissons, oiseaux, mammifères, amphibiens et reptiles : 60% des vertébrés ont disparu en 44 ans

 

D'après «l'indice planète vivante», calculé par la Société zoologique de Londres à partir de 4005 espèces entre 1970 et 2014, et révélé ce mardi dans un rapport de WWF, les populations d'animaux sauvages se sont effondrées. La dégringolade est encore plus marquée dans les…

séparation
Sources : l'Humanité

Le siège du PCF à Lyon attaqué par des fascistes

Le local départemental du Parti communiste a été dégradé mercredi, dans une ville où l’extrême droite agit en toute impunité.

séparation
Sources : Libération

LES ARCHÉOLOGUES, NOUVEAUX DAMNÉS DE LA TERRE

Si la loi d’août 2003 instaurant l’ouverture à la concurrence du marché de l’archéologie préventive a permis de créer des emplois, les conditions de travail se sont profondément dégradées. Rencontre en Haute-Savoie avec les prolétaires de la poussière.

 

séparation
Sources : Libération

«Tolérance zéro» aux Etats-Unis : l’avenir des familles immigrées en péril

La politique de Trump a déjà eu des conséquences dévastatrices pour les sans-papiers arrêtés récemment, notamment pour les enfants, qui ne sont pas certains de retrouver leurs parents.

 

séparation
Sources : Mediapart

Une journée d’études sur l’asile LGBT censurée à l’université de Vérone

En Italie aussi, les libertés académiques sont menacées, et la démocratie avec elles. L’extrême droite arrive à peine au pouvoir que les effets s’en font déjà sentir : sous la pression politique, le président de l’Université de Vérone décide la suspension d’une journée…

séparation
Sources : Nouvel Obs

Avec les migrants à Paris : "Je veux bien aller n'importe où, mais pas rester là"

Le ministre de l'Intérieur a annoncé l'évacuation "à bref délai" des différents camps de migrants parisiens où vivent près de 2.400 personnes. Reportage dans le 19e arrondissement.

 

séparation

L’USAP éliminée sans avoir perdu

bad27e2d98d2bd53a8998e852d81e003.jpg

A égalité (32 à 32) à l’issue de deux prolongations de 10 minutes, Agen se qualifie en ayant inscrit plus d’essais que l’USAP (4 à 2).

Décidément, il était écrit que ces rencontres de mai 2015 entre Agenais et Catalans ne seraient pas de tout repos pour le cœur des supporters. Après la pénalité de la gagne passée à la dernière seconde du temps réglementaire à Agen, c’est à une prolongation de deux fois 10 minutes que nous ont conviés les demi-finalistes de cette édition Pro D2. Et cette demi-finale a laissé sur le carreau des Catalans qui ont eu la malchance (?) de faire match nul en encaissant 2 essais de plus que leurs adversaires. La sentence est terrible mais normale! L’USAP est éliminée!

Pourtant tout avait bien débuté pour des sang-et-or qui en voulaient vraiment et qui menaient rapidement 16 à 0 au bout de 26 minutes. D’aucuns pensaient que la demi-finale était déjà dans la poche des Catalans tellement l’envie, la volonté et la domination étaient du côté des locaux, poussés qu’ils étaient par un public des grands jours et… une tramontane vraiment solidaire. Mais d’autres pensaient aussi à cette 2e mi-temps qu’il faudrait jouer face à ce vent fort et, qui plus est, avec une équipe de l’USAP qui paraissait s’émousser au fil des minutes. Avoir une confortable avance était une nécessité pour l’USAP, mais, alors que les Catalans dominaient leur sujet, deux essais successifs des Agenais à 6 minutes du repos sciaient les jambes des locaux. Encore une fois ce que nous avions vécu contre Albi voici un mois se reproduisait. L’USAP ne sait pas tuer un match! Même pire, car en 32 minutes l’USAP encaissait un cinglant 26 à 3. Or les Catalans revenaient au score avec une envie décuplée et les deux équipes ne se quittaient plus jusqu’à ce triste final pour ces 14000 supporters, dignes de ceux des années 2009-2010. Dommage car la fête eût été belle, même si les barils de bière étaient vides depuis très longtemps.

De cette demi-finale si âprement disputée, il serait maladroit de détacher tel ou tel joueur catalan, par ses exploits ou ses contre performances. Souvent cramé par cette longue et pénible saison de Pro D2, chacun livra avec ses moyens la dure bataille d’Aimé-Giral. David Marty:«Aujourd’hui je peux être fier de tous mes coéquipiers ». La pièce n’était pas tombée du bon côté avant le coup d’envoi, elle a tourné comme il ne fallait pas tout au long de ce match sur les essais ratés de trois fois rien de Kulemin, Bélie ou encore Marty ce que confesse Alain Hyardet:«C’est vraiment cruel car nous avons fait l’entame qu’il fallait et nous avons pris ces contres assassins. Il y a forcément des regrets, des détails sur lesquels le match bascule ».

Et maintenant?

Malgré la déception bien évidente de l’élimination, le président Rivière était satisfait de cette journée car il considère que «reconquête» il y eut. Mais pour passer à l’étape suivante qu’il a ouvertement appelée «remontée», il lui faudra étoffer un groupe qui semble avoir trouvé une certaine cohésion ce que confirme Karl Château:« Nous avons construit quelque chose cette année, j’espère que nous pourrons capitaliser dessus». L’USAP version 2015-2016 aura plus encore l’expérience de la Pro D2 dans laquelle elle sera beaucoup moins l’équipe à battre. Elle saura, dès lors, comment aborder les matchs, qu’ils soient à l’extérieur ou à Aimé-Giral pour y laisser le moins de jus possible car une saison en Pro D2 est longue et pénible et attaquer ainsi les phases finales dans les meilleures conditions possibles. Or l’USAP ne pourra démarrer sereinement la prochaine saison que si elle muscle son effectif, au niveau des avants en particulier. Deux piliers, un 5, un 8 sont obligatoires mais des joueurs rompus aux joutes de la Pro D2, des vieux briscards en quelque sorte, ce qui fit défaut cette saison dans cette équipe beaucoup trop jeune. En contrepartie cet échec participera au départ de quelques joueurs qui espéraient le Top 14 dès cette saison. Dommage! Mais nul n’est irremplaçable et c’est là que le recrutement doit se faire dans la finesse et la précision. Or pour ce genre de travail le carnet de chèques doit être au diapason.

Même si la saison est terminée sur le pré, elle ne l’est pas dans les coulisses qui ne tarderont pas à nous livrer des noms qui feront rêver (ou pas!) les supporters qu’il faudra espérer aussi fidèles qu’en ce tristounet 17 mai.

Rédigé le 27/05/2015

Jo Solatges